Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 20
Invisible : 1
Total : 27
· Hubix-Jeee · Le phoenix poete · Bombadil · Cyrille · Sub-K
Équipe de gestion
· Ashimati
13265 membres inscrits

Montréal: 16 jan 13:21:27
Paris: 16 jan 19:21:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Monsieur le comte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Melchior DEMEST
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
29 avril
Dernière connexion
7 décembre 2021
  Publié: 19 mai 2021 à 07:14
Modifié:  19 mai 2021 à 09:49 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Monsieur le comte est sans le sou
Alors qu'autrefois il fut riche
Son château prend l'eau de partout
Et son jardin n'est qu'une friche

Monsieur le comte fait ses comptes
Plus d'argent sur son compte il n'a
Et dans le village on raconte
Que la honte l'emportera

Mais monsieur le comte se moque
Des cancans, du qu'en-dira-t-on
Cette fois-ci sans équivoque
Il a pris une décision

Six heures sonnent au clocher
Monsieur le comte se réveille
Il est plus que déterminé
La nuit n’a pas porté conseil

Dans son armoire de toilette
Il attrape son grand rasoir
Puis redressant un peu la tête
Ils taille... sa moustache noire

Puis monsieur le comte s’attable
Devant une tasse de thé
Mais il ne se sent pas capable
D’en boire une seule gorgée

Dans la galerie des ancêtres
Qui conduit à la salle d’armes
Comme pour s’excuser, peut-être
Le châtelain verse une larme

Monsieur le comte a des principes
S'il ne met son smoking usé
Il ne portera pas de nippes
Mais son vieux blazer blasonné

Et prenant le chemin du bourg
Monsieur le comte désespère
Il se remémore Azincourt
Où ses aïeux se distinguèrent

Lui, c’est dans une librairie
Qu’il va devoir livrer bataille
Car dans sa généalogie
Il est le premier... qui travaille.

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
4774 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 19 mai 2021 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Le comte, à rebours, éplucha
Le conte du Petit Poucet.
Puis caressant la queue du chat,
Il tira sa montre à gousset.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
618 poèmes Liste
26725 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 19 mai 2021 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

C'est super bien pensé, mais je doute que son labeur soit aussi important, il doit avoir trouvé un poste où il conte des histoires pour les petits enfants , il trouvera pléthore de livres, il a la planque quand même, il pourra lire le conte de Montecristo.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
6717 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 19 mai 2021 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

Ou comment découvrir la noblesse du/au travail...

Bien vu.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17277 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 19 mai 2021 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue parmi
nous

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 244
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0221] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.