Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 272
Invisible : 0
Total : 273
· ode3117
13353 membres inscrits

Montréal: 24 sept 13:35:29
Paris: 24 sept 19:35:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Hier au soir (sur un poème de Victor Hugo) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 août
  Publié: 18 mai à 15:08
Modifié:  18 mai à 15:24 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Suite à l'intéressante proposition d'André, que je remercie au passage pour cet exercice.

A partir d'un poème original composé en alexandrins, on conserve le premier hémistiche sans rien changer et on imagine les six syllabes suivantes pour le second hémistiche. Puis, au second vers, on commence par le second hémistiche original du premier vers, auquel on ajoute une suite à la place de celui de l'auteur. Et ainsi de suite jusqu'à la fin du poème.

Voici ma proposition sur le poème original de Victor Hugo.

Hier au soir.

Hier, le vent du soir, témoin de ma tristesse,
Dont le souffle caresse et essuie mon regard ;
Nous apportait l'odeur, avec délicatesse,
Des fleurs qui s'ouvrent tard et dont il prend égard.

La nuit tombait, l'oiseau ayant bercé mes heures,
Dormait dans l'ombre épaisse, en savourant l'instant.
Le printemps embaumait, là, mon être il effleure,
Moins que votre jeunesse et votre corps vibrant.

Les astres rayonnaient, en ce beau clair de lune,
Moins que votre regard, pétillant de bonheur.
Moi je parlais tout bas. Nos vies ne faisaient qu'une,
C'est l'heure solennelle, où j'ai offert mon cœur.

Où l'âme aime à chanter, sa tendre mélopée,
Son hymne le plus doux, nos mains entrelacées ;
Voyant la nuit si pure, envoûtante, étoilée,
Et vous voyant si belle... à vos pieds, suis tombé.

J'ai dit aux astres d'or : prenez soin de ma belle !
Versez le ciel sur elle, étreignez-là toujours ;
Et j'ai dit à vos yeux : ne perdez l'étincelle !
Versez l'amour sur nous, le reste de nos jours.

Hier au soir. Poème original de Victor Hugo.

Hier, le vent du soir, dont le souffle caresse,
Nous apportait l'odeur des fleurs qui s'ouvrent tard;
La nuit tombait; l'oiseau dormait dans l'ombre épaisse.
Le printemps embaumait, moins que votre jeunesse ;
Les astres rayonnaient, moins que votre regard.

Moi, je parlais tout bas. C'est l'heure solennelle
Où l'âme aime à chanter son hymne le plus doux.
Voyant la nuit si pure et vous voyant si belle,
J'ai dit aux astres d'or : Versez le ciel sur elle !
Et j'ai dit à vos yeux : Versez l'amour sur nous !



  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
6225 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 19 mai à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Bravo ma Lolotte, défi relevé "haute la plume". Il est toujours intéressant de voir, comme en partant d'une même base l'écriture peut s'envoler vers des écrits totalement différents. je suis particulièrement satisfait de te voir renouer avec force à la poésie.
prends bien soin de toi

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6474 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 19 mai à 11:06
Modifié:  19 mai à 11:16 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Joli !
Ca s'appelle une dilatation. Celle-ci est assez réussie.
Ce n'est pas évident.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17119 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 19 mai à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Une dilatation
très réussie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 août
  Publié: 19 mai à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à vous tous

- Saturnin... un grand merci pour tes encouragements, ils me vont droit au cœur. Ton soutien et ton amitié sont de véritables piliers qui m'ont permis de "pousser la porte ", curiosité aidant, pour redecouvrir le site et " m'essayer " à un tel exercice. Tu as mille fois raison...
Yvon, tu es un sage. Ta Lolotte, heureuse de l'enthousiasme de ton commentaire.

- JB, merci de ton passage sous mes lignes que j'apprécie toujours.
Je confirme, ce n'était pas évident mais j'ai énormément apprécié chaque instant passé à ce jeu très intéressant.


- mido, quel plaisir de te revoir dans ce petit espace ! Encore une fois, merci de ta fidélité.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 août
  Publié: 19 mai à 14:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir André,

Tout d'abord, merci pour cette riche idée !

Je ne m'étais jamais essayée à un tel jeu, fort passionnant au demeurant et suis ravie de votre admiration quant à mes lignes, j'en suis émue... Votre commentaire me touche énormément.

Ce fut pour moi "un moment de partage" avec l'auteur ! Essayant de m'approprier, en plus de ses hémistiches sa pensée. Enfin, plus modestement, en essayant de respecter du mieux possible l'essence de son texte.
Ce n'est pas évident de composer de cette manière et de donner à l'ensemble " un corps " qui tienne la route au final !
Toutefois, la réalisation de cet exercice prenant m'a apporté une belle satisfaction poétique.

Je vous souhaite également une excellente soirée.

Mawr

PS : merci, de surcroit, pour tous vos précieux enseignements.



  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1781 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 19 mai à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Coucou Maw
Quel beau travail .....chapeau !
Pas évident je suppose à construire , en tous les cas très fluide et réussi

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6474 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 19 mai à 17:41 Citer     Aller en bas de page

André

Merci. En effet, ce n’est pas une dilatation, je suis passé un peu vite. L’oubli aidant. À vrai dire je ne m’adonne plus à ce genre d’exercice où le texte initial est trop présent. C’est un point de vue personnel et je conçois fort bien qu’on puisse y trouver du plaisir.
Bonne soirée

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
594 poèmes Liste
26055 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 22 mai à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Je suis incapable de réussir pareil chef d'oeuvre, je trouve cela tellement beau, j'ai hésité à te féliciter parce que je ne comprenais pas exactement ce que cela comportait malgré tes explications.
C'est d'un très bel effet, tu es formi, formi formidable ma MAWR;
Gros bisous
Un bel hommage à Victor Hugo
La cigogne sur son toit.
ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1925 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 août
  Publié: 14 juin à 20:35 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe,
Une très belle amplification du poème de Victor Hugo. Le ressenti devient plus intense par ces vers que vous avez ajouté.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 217
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0286] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.