Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 170
Invisible : 0
Total : 172
· cro · Avraham
13361 membres inscrits

Montréal: 20 oct 16:41:20
Paris: 20 oct 22:41:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: S'effacer... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 15 mai à 06:30 Citer     Aller en bas de page

S'effacer...

Ne plus dire
Les maux du quotidien
Taire
Les blessures les douleurs
S'effacer
Comme s'effacent les mots de papier
Sous les coups de gomme

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
908 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 15 mai à 06:56 Citer     Aller en bas de page

Et tout restera à écrire...
:-)
Merci pour ce partage

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 15 mai à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Maschoune,
Je sens beaucoup de résignation sous ces lignes ... et même une certaine violence subie.
J'aurais préféré un arc-en ciel qui s'évapore pour laisser la place à un grand soleil.
Ou au moins un papier que l'on brule en un feu de joie pour effacer les mots qu'on veut oublier ...
J'espère que tu gardes quelques pensées heureuses.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17146 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 15 mai à 12:33 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'émotion

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 16 mai à 04:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
Et tout restera à écrire...
:-)
Merci pour ce partage



C'est effectivement une jolie suite à imaginer

Merci de ton passage Fried !

Citation de Chlamys
Bonjour Maschoune,
Je sens beaucoup de résignation sous ces lignes ... et même une certaine violence subie.
J'aurais préféré un arc-en ciel qui s'évapore pour laisser la place à un grand soleil.
Ou au moins un papier que l'on brule en un feu de joie pour effacer les mots qu'on veut oublier ...
J'espère que tu gardes quelques pensées heureuses.



Merci Chlamys de tes mots toujours réconfortants

Porte toi bien !

Citation de mido ben
Beaucoup d'émotion



Merci à toi Mido Ben

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
943 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
9 août
  Publié: 16 mai à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
S'effacer...

Ne plus dire
Les maux du quotidien
Taire
Les blessures les douleurs
S'effacer
Comme s'effacent les mots de papier
Sous les coups de gomme



Ah non ! pas d'accord, ne pas s'effacer bien au contraire
lutter, dénoncer, parler de ses souffrances pour
les dompter.

  Jean-Yves
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 17 mai à 03:19 Citer     Aller en bas de page

À première lecture : un poème douloureux...
Puis en relecture : un poème qui peut parler d'espoir : s'effacer pour se reconstruire...
Tourner la page en quelque sorte... écrire d'autres mots qui refuseront toute gomme...
Un poème empli d'émotion
Belle journée Maschoune

  Même silencieux, les mots font du bruit, alors j'écris...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
5015 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 17 mai à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle,

Même si l'air semble soudain se rafraîchir, je ferais mien le message tout en espoir de Glycine. :

Amitiés sincères
jlouis

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 17 mai à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de JYL

Citation de Maschoune
S'effacer...

Ne plus dire
Les maux du quotidien
Taire
Les blessures les douleurs
S'effacer
Comme s'effacent les mots de papier
Sous les coups de gomme



Ah non ! pas d'accord, ne pas s'effacer bien au contraire
lutter, dénoncer, parler de ses souffrances pour
les dompter.



J'aime ton cri du cœur Jyl... Et je t'en remercie

Citation de glycine
À première lecture : un poème douloureux...
Puis en relecture : un poème qui peut parler d'espoir : s'effacer pour se reconstruire...
Tourner la page en quelque sorte... écrire d'autres mots qui refuseront toute gomme...
Un poème empli d'émotion
Belle journée Maschoune



Citation de Jean-Louis
Bonjour Isabelle,

Même si l'air semble soudain se rafraîchir, je ferais mien le message tout en espoir de Glycine. :

Amitiés sincères
jlouis



Glycine et Jean-Louis, merci à vous deux de cette suite positive que vous donnez à mes quelques mots...

------------

Amicales pensées vers vous 3...Portez vous bien !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 mai à 08:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de Personne.
Ton texte invoque une situation, mais peu importe laquelle...
J'en déduis que parfois face à une situation, il est préférable de savoir s'effacer.
Pour ne pas faire de mal ou avoir mal.
Et discrètement à petit pas, s'éclipser...

J'aime cette forme de citation qui en dit beaucoup.


Daniel.



Merci Daniel d'avoir aimé ces quelques pensées, qui finiront peut-être par s'effacer... qui sait ?
Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
810 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 mai à 11:09 Citer     Aller en bas de page

S'effacer, réécrire, s'effacer... La vie, quoi.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 mai à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xuyozi
S'effacer, réécrire, s'effacer... La vie, quoi.



Merci pour cet esprit de synthèse 😉

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 23 mai à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Je m'efface volontiers devant la beauté de ce poème. Je le laisse pénétrer en moi, comme un suave élixir.
Mais Isabelle, un poème ne s'efface pas. Après les coups de gomme, il vivra encore bien après nous.
La poésie est l'unique réalité, issue de ce que René CHAR appelle "dislocation".
Filiquier

  TF
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 24 mai à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de Filiquier
Je m'efface volontiers devant la beauté de ce poème. Je le laisse pénétrer en moi, comme un suave élixir.
Mais Isabelle, un poème ne s'efface pas. Après les coups de gomme, il vivra encore bien après nous.
La poésie est l'unique réalité, issue de ce que René CHAR appelle "dislocation".
Filiquier



L'idée me plait bien que nos poèmes demeurent bien après nous qui les avons commis...

Merci à toi Filiquier, toujours fidèle...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1925 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 août
  Publié: 17 juin à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Maschoune,
Je pense au contraire qu'il vaut mieux dire ses douleurs. Cela peut soulager car c'est comme si on les jetait loin de soi. Au contraire si on ne dit rien, elles s'accumulent et pèsent de plus en plus lourd sur le coeur.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 juin à 07:35
Modifié:  18 juin à 07:36 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Maschoune,
Je pense au contraire qu'il vaut mieux dire ses douleurs. Cela peut soulager car c'est comme si on les jetait loin de soi. Au contraire si on ne dit rien, elles s'accumulent et pèsent de plus en plus lourd sur le coeur.
Amitiés sincères



Oui... elles pèsent lourd comme des pierres qu'on trimballerait tout le temps avec soi...

Merci Flora Lynn !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 335
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0342] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.