Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 33
· Aude Doiderose · André
Équipe de gestion
· Ashimati
13350 membres inscrits

Montréal: 12 juin 14:02:26
Paris: 12 juin 20:02:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'orgueilleuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
1814 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 6 mai à 15:18
Modifié:  7 mai à 01:12 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

L’orgueilleuse


Je suis restée bulbe tout l’hiver
Muette dans ma camisole de terre
Quand bien même j’aurais voulu
Claironner au soleil revenu
Il me tardait de renaître
D’ouvrir portes et fenêtres

Ce qu’il me fallut de patience
De vigueur et de nuances
Pour percer de mon doigt vert
Ma douce et tendre terre
Moi liliacée lasse de dormir
J’élançais mes feuilles en délire

Une orgie de lumière me fit reine
Evasée dans une robe aérienne
Diadème d’étamines et pistil d’or
Roi butineur viens donc que je t’honore
Dans ma corolle je t’accueille
Avant que d’autres ne me cueillent.



Dans le langage des fleurs, la tulipe symbolise l’orgueil.





  SHElene
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17011 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 6 mai à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Des images poétiques
raffinée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
18934 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 6 mai à 16:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime l'image de la pousse et l'hommage à cette fleur symbolique du printemps. J'imagine les pétales gonfles de fierté

Il faut voir un jour le parc de Keukenhoff près d'Amsterdam (il n'est ouvert que quelques semaines par an) pour se rendre compte de la beauté époustouflante de ces fleurs ! Et du travail monumental que ce doit être de les planter aussi.
Malgré les bulbes rapportés dont les fameuses noires - que tous les touristes veulent acheter car introuvables ailleurs qu'aux Pays Bas-- ça n'a jamais fleuri chez moi dans mes jardinières

Biz

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13010 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 7 mai à 01:13 Citer     Aller en bas de page

Je vois une double lecture dans ce jardin de mots... Mais peut-être que je me trompe !?

En tout cas, belle lecture pour moi, merci SHElene 😊

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
10441 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 7 mai à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Une fleur magnifique, aux épines. Qui s'y frotte, s'y pique, une main de fer dans un gant de velours. Attention à la beauté.

Bises,
Catherine

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4960 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 mai à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hélène,

Le poème, l'éclosion de fleurs, ici les tulipes, permet, comme le suggère Isabelle, une autre lecture allégorique mais cette estime exagérée de soi finira mal pour cette présomptueuse.
Une écriture subtile et généreuse.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
561 poèmes Liste
25111 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 7 mai à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Quand il y a ce sacré vent d'autan, mes pauvres tulipes se couchent désespérément. Elles si droites , elles ne résistent pas, quel dommage, elles offrent c'est sûr un beau parterre, je pense qu'elles ne sont pas plus fières que d'autres fleurs.
C'est quand même bien joli ce renouveau bien décrit.
Bises amicales ODE 31 - 17
Tulipe, je le suis un peu, sortir de terre et s'ouvrir à l'air pur, comme tout le monde je pense.

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
6083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 7 mai à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Poème que je prends au premier degré, tu ne parles que de la nature, est c'est très beau...

  YD
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 7 mai à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Si elle est orgueilleuse, elle n'en est pas moins généreuse à dispenser sa beauté...C'est une fleur qui m'est chère, fière sans orgueil.
J'aime bien à la lecture décrypter deux facettes...l'une, naturaliste et l'autre, plus intime. Tu la fais parler sans parade, le langage universel de ce qui donne de jolies couleurs à un monde qui les perd...ces couleurs.

Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
896 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 7 mai à 13:25
Modifié:  7 mai à 13:25 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Très jolie description de la tulipe et sa croissance, une vie végétale qui appelle une vie animale, le roi butineur.

Toi toi mon roi la la la lère :-)

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3160 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 8 mai à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Un joli poème que je lit avec un double sens. Celui d'une renaissance appelant à l'amour.
Bonne journée
Cidnos

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
6061 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 10 mai à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Bah ! je veux bien faire le bourdon pour cette tulipe délicatement ouverte. Voilà pour la double lecture...

C'est une fleur magnifique ! Elle illumine le printemps, à la suite des narcisses et avant les lilas. Elle peut être orgueilleuse, elle en a bien le droit. Travailler onze mois et demi pour ne fleurir que quinze jours, ce serait même de la modestie.

Je les aime simples : jaunes, rouges, blanches, lilas, et même ce violet sombre qui tend vers le noir... surtout pas perroquets, multicolores, ni autres trucs ébouriffés issus de l'intelligence sélective des labos des horticulteurs hollandais. Simplicité égale beauté ! comme souvent.

Tu as bien fait d'écrire ce poème SHElene d'Alsace.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
1480 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 12 mai à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Moi je la trouve généreuse et intelligente, ta tulipe. Bravo SHElene

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
1814 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 15 mai à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous Mido Ben, Bestiole, Maschoune, Catwoman, Jean-Louis, Ode, Yvon, Riaga, Fried, Cidnos, JB et Chlamys.

Entre temps les tulipes ont fané mais les pensées qu'elles m'ont inspirée sont encore bien vives.
La narcisse lui a succédé, mais plutôt que de guetter un reflet, il me tarde de regarder la vie tout autour de moi.

Bourdon bienvenu et butineurs de bonheurs aussi!


  SHElene
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 210
Réponses: 13
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0305] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.