Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 19
· samamuse
Équipe de gestion
· Maschoune
13323 membres inscrits

Montréal: 14 mai 02:32:01
Paris: 14 mai 08:32:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 77 ans Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
4666 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 15 avr à 10:22
Modifié:  15 avr à 13:12 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

J'ai rejoint le club des vieux de 77 ans,
celui que l'on nomme le club du 3ième âge.
J'y suis arrivé, enfin, j'y ai mis le temps,
malgré tous mes efforts de rétropédalage.

Et maintenant j'ai droit au titre de senior.
'C'est ni or..riginal', ni même convivial.
Voilà ouh là ! que j'ai fêté mes noces d'or.
Je sentais déjà lors ... venir ce jour crucial.

Depuis mes 18 ans je n'ai pas vu passer
ce temps qui s'écoulait sans trop savoir assez
où il pouvait s'enfuir et aussi m'emporter.

Études et travail m'ont beaucoup absorbé,
même si, je l'avoue, j'ai souvent regimbé.
La retraite a du bon... dès qu'on y a goûté !

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23695 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 15 avr à 12:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour QUOIQOUIJE,

Ce que je retiens c'est que le temps passe très vite, j'ai adoré lire
ce poème qui est une réalité de la vie.

Bonne journée

James

  Membre de la Société des poètes Français.
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 15 avr à 13:05
Modifié:  15 avr à 13:07 par  André
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir QUOIQOUIJE,

La vieillesse n'est pas une fin en soi : c'est le devenir de soi. "Bienvenue au Club", puisque nous avons, à un an près, cet avantage d'y avoir accédé. Victor HUGO ne disait-il pas (je cite) : "Un des privilèges de la vieillesse, c'est d'avoir, outre son âge, tous les âges à la fois"

On dit que l'âge, c'est lorsque les bougies commencent à coûter plus cher que le gâteau. En tout cas il faut le considérer comme une grâce qu'il faut mériter et non comme un poids qui nous écrase. D'ailleurs, vieillir est encore le seul moyen que l'on ait trouvé pour vivre longtemps.

Je salue la philosophie de ce poème qui génère l'optimisme.

Bonne santé, bonne continuation de route et tous mes vœux de longue vie, Ami de plume et de partage.

ANDRÉ


  ANDRÉ
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
4887 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 avril
  Publié: 16 avr à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour QUOIQOUIJE,
tu ne les fais pas tes 77 ans …!
Amicalement
Pierre

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24933 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 17 avr à 04:52 Citer     Aller en bas de page

QUOI QU'OUIJE ? soixante dix sep ans, c'est sept décennies plus sept années? pas grand chose.
Une petite histoire vraie, quelqu'un que je connais qui a eu droit à un avantage après son invalidité a eu la surprise de voir écrit, ceci vous y avez droit jusqu'en 2099. Et après? s'est -il dit.
Bises QUOIQOUIJE;
ODE 31 - 17

  OM
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
4666 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 21 avr à 16:57
Modifié:  21 avr à 16:59 par QUOIQOUIJE
Citer     Aller en bas de page

James : Merci

André : Les vieux de la vieille


Pichardin : comment tu sais ça ? Merci


Ode3117 : c'est vrai que c'est loin 2099
Qui sait avec la bio-impression on sera peut-être bionique en espérant que ce soit bio-nique

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 115
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0194] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.