Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 99
Invisible : 0
Total : 100
· André
13218 membres inscrits

Montréal: 7 mai 02:20:44
Paris: 7 mai 08:20:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mucoviscidose Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
512 poèmes Liste
10323 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 12 avr à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Lisant Lautréamont
Je sens trop mes poumons
Qu’ai-je fait au bon dieu
Peut-être mes aïeux

Les gènes ont-ils muté
Fini pas se coincer
Dans mon corps brindille
Vacille telle une quille

Doucement toux dévore
Un autre organe encore
Tenir absolument
Combien de longs printemps

Mes couleurs préférées
Chambre stérilisée
Bronches oxygénées
Essaient de respirer

Optimiste et patiente
Qui se montrent conscientes
Comme il faudra du temps
Étouffer l’assaillant

 
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
134 commentaires
Membre depuis
4 mars
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 12 avr à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le partage...pas évident vu les temps qui courrent avec le covid19 et ses hospitalisations angoissantes dont on n'en connait jamais l'issue...Merci Catherine de nous rappeler cette réalité en écriture..ça n'arrive pas qu'aux autres..la maladie en général...JC

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23680 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 12 avr à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,

Un sujet bien triste quand je lis ou j'entends ce mot-là,
je pense, à Gregory Lemarchal et aux personnes qui sont touchés
par cette maladie qui use ces personnes, merci d'avoir écrit sur ce sujet
très beau écrit.

Belle soirée

james

  Membre de la Société des poètes Français.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
2903 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 13 avr à 01:34
Modifié:  13 avr à 01:35 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

La réflexion qui me vient Là !

La maladie empiète sur la santé, en ce moment beaucoup de prises de conscience, puisque qu'elle envahit la planète !
Aidons nous les uns les autres, apportons notre baume de la compréhension, de l'entraide, cela est très visible aujourd'hui !
Mais encore et toujours plus !

Ecrire ta poésie Cat en fait partie
Éveillés, nous le sommes de plus en plus, avec la période anxiogène qui déferle sur nos âmes perturbées

Amen

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
4887 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 avril
  Publié: 13 avr à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat,
une écriture sensible et douloureuse sur cette maladie qui touche encore beaucoup trop de gens malgré les progrès de la médecine.
Bises
Pierre

  Pichardin
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16963 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 13 avr à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Triste réalité

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
512 poèmes Liste
10323 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 14 avr à 01:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous,

>Jean-Claude
Tu as raison, profitons-en en bonne santé, et malade aussi car la vie continue, même avec des pathologies.

> James
La médecine fait de plus en plus de progrès pour soulager ces personnes. Heureusement, ceci dit, cette maladie n'est pas simple à viivre.

>marchepascal
Beaucoup de malades, beaucoup de maux nous traversent par-delà nos frontières. Espérons que le monde aille mieux, mais j'en doute.

>Pierre
Merci pour ton très gentil commentaire. Je vois que tu connais un peu les contours de cette maladie.

>mido
Oui, merci pour ton passage, m'sieur.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 19 avr à 18:17 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Cette maladie doit être terriblement handicapante et tellement difficile à vivre...
Magnifique poésie qui touche les coeurs !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
512 poèmes Liste
10323 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 20 avr à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla, oui, maladie très invalidante. Heureusement, les personnes atteintes vivent de manière moins difficiles. Elle reste cependant lourde à supporter.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 127
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0209] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.