Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 132
Invisible : 0
Total : 134
· manusaran · Gylfi
13218 membres inscrits

Montréal: 7 mai 17:19:15
Paris: 7 mai 23:19:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Hymne à la Lumière Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 3 avr à 11:03 Citer     Aller en bas de page

5 Avril 2018
A S.

Hymne à la Lumière


Oh lumière, abîme vertigineux
Creuset où les ors prennent vie
Gouffre vibrant et fort
D’où jaillirent les cieux d’une planète bleue
Si pleine de mystères !

L’oiseau qui te portait, lumière
Comme un divin flambeau
Avait les ailes fières des révélations
Il déchirait l’Obscur d’un battement si beau
Que terres et mers, nuées et vents
Furent jetés, exultant
Dans la brillante ardeur
De la Jubilation

Lumière, oh Lumière !
Tu ouvres ton séjour splendide et flamboyant
A l’éphémère et à la fleur
Ainsi qu’à l’envol du vautour

Grâce plénière
Issue de la nuit sombre
Tu délivres du néant
L’univers vagissant
Où la prison des ombres
Le retenait cloîtré

Il a poussé un cri l’univers à la naissance du jour !
Ah ! Certes, il a poussé un cri !

Vibration céleste ! Tu as vaincu l’opacité
D’un espace non révélé
Tandis qu’il végétait, morose
Et orphelin dans son épaisse ignorance de la beauté

Alors d’un éclair de ta puissance
A la nuit qui se tenait immense
Dans ses ténèbres, close
Tu révélas … la rose


Extrait de « Embruns, Lumière »
CeHeme
C Monnier

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16769 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 3 avr à 14:02 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie beaucoup ressentir cette conviction dans la plume, ces mots forts qui s'adressent à la lumière, quelque chose qui nous entoure, encore fallait-il avoir l'idée de l'évoquer !
Amicalement.
pyc.

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 3 avr à 14:13 Citer     Aller en bas de page

merci, Pyc de votre commentaire. Heureuse que vous m'ayez lue. Comme vous l'avez compris, cet hymne à la lumière est un hymne à la vie et à la beauté de notre planète: Bonnes fêtes avec le retour du printemps et la certitude que nous allons retrouver un rythme normal.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
565 poèmes Liste
24888 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 3 avr à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Que de belles images qui nous redonnent un peu d'espoir, la beauté de ces mots ne fait que nous mettre des couleurs dans ces moments si difficiles à vivre.
Merci TARTIGNOLE
ODE 31 - 17

  OM
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 3 avr à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode 21 17
Quel mystère que la naissance de l’univers !
Et comment un tout petit virus peut-il tant nous déstabiliser ? Cela nous remet quand même à notre place ! Oui, un jour la lumière nous éclaire. Alors gardons espoir. Bonnes fêtes !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 120
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0159] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.