Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 135
Invisible : 0
Total : 137
· Jean-Claude
Équipe de gestion
· Nitrox
13361 membres inscrits

Montréal: 20 oct 15:39:08
Paris: 20 oct 21:39:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les deux petites chansons Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3541 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 7 mars à 09:53
Modifié:  7 mars à 10:16 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Les deux petites chansons

Voici la petite chanson
Des âmes tristes et chagrines :
En ce bas monde nous passons
Et nous courbons parfois l'échine.

Dans les feux de l'adversité,
Dans les abîmes du malheur,
On sent notre âme s'agiter
Et se morfondre notre cœur...

Voici la petite chanson
Des âmes libres et joyeuses :
Broyer du noir, pas question !
Voyez comme nous sommes heureuses !

Dans la pleine félicité,
Dans les nuages du bonheur,
On sent notre âme s'envoler
Comme un oiseau dans les hauteurs !

Tels sont les hommes, ici-bas,
Tantôt plongés en d'éclatantes féeries,
Réjouissances et doux ébats,
Tantôt plongés en des tempêtes en furie !






_________________________________
06/03/21

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17146 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 7 mars à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 7 mars à 13:29 Citer     Aller en bas de page

C'est tout à fait ce que je ressens, merci à toi. La musique trotte dans ma tête sur ces vers que j'apprécie.
Bises amicales PDE 31 - 17

  OM
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1163 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
5 août
  Publié: 8 mars à 05:41 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Georges-Alain,

Un rythme simple et soutenu tant dans la tristesse que la joie. Les octosyllabes souverains maîtres de la chanson hachurent la toile du coeur par des grisailles douloureuses estampées au fusain et soudainement ,dans les déchirures de l'étoffe cotonneuse de la tristesse, la lumière vive des pastels de la vie reprisée filtre en des éclats changeants qui bruissent dans les veines tels de joyeux tambourins.

Amitiés sincères.
JMJ

 
Aleksong
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
9 mars
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 9 mars à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Superbe texte ! J'adore le style et les tournures.

  https://soundcloud.com/alexandre-lejeune-auteur
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3541 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 9 mars à 13:20
Modifié:  9 mars à 13:24 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous chers amis :

Mido, Ode, Personne, Jacques-Marie et Aleksong

A bientôt


Remerciement particulier à mon ami Jacques-Marie, sans négliger les autres, bien sûr, mais pour saluer son commentaire, très poétique :

Citation de Jacques-Marie JAHEL

Bonjour Georges-Alain,

Un rythme simple et soutenu tant dans la tristesse que la joie. Les octosyllabes souverains maîtres de la chanson hachurent la toile du coeur par des grisailles douloureuses estampées au fusain et soudainement ,dans les déchirures de l'étoffe cotonneuse de la tristesse, la lumière vive des pastels de la vie reprisée filtre en des éclats changeants qui bruissent dans les veines tels de joyeux tambourins.

Amitiés sincères.
JMJ

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 9 mars à 17:58 Citer     Aller en bas de page

De la tristesse à la joie, la quintessence de la vie.
Joliment tourné !

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3541 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 mars à 10:30 Citer     Aller en bas de page

AllantVers / Satche

Un grand merci pour vos lectures et commentaires.

A bientôt.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 22 mars à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, toi que je n'avais pas lu depuis longtemps...le "tant" qui va et vient pas plutôt mal que bien. Tu as su célébrer l'obscur et le joyeux - sans trop forcer. Et musicalement, cette petite chanson a tout d'une grande ; -). Je ne "poétiserai" pas sur la forme...j'aime à lui trouver des notes de simple clarté. Ce qui est beaucoup.

Avec mes amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1925 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 août
  Publié: 29 mars à 21:04 Citer     Aller en bas de page

Le Poète Masqué,
Un magnifique poème construit sur un contraste qui est l'étoffe même de la vie où chaque chose a son contraire (Le jour et la nuit, le chaud et le froid, la richesse et la pauvreté, etc...)
Ici ce sont des états d'âme que vous décrivez avec beaucoup de talent à savoir la douleur et la joie et en mettant bien en évidence avec des termes forts ce qui les oppose.Merci Le Poète Masqué pour cet enrichissant partage
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
2 août
  Publié: 19 avr à 18:05 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Le Poète masqué,

Entre l'ombre et la lumière, magnifique poésie émouvante !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 292
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0429] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.