Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13549 membres inscrits

Montréal: 20 juin 09:14:31
Paris: 20 juin 15:14:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Joyeux Noël, Aglaé (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 18 déc 2020 à 12:21
Modifié:  26 déc 2020 à 04:21 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Aglaé, joyeux Noël



Organiser les fêtes, c'est voir revenir les douce envies profanes
Mais également les mêmes et éternelles questions pratiques.
La chose domestique me devenant étrangère en fin d'année
Je laisse le soin d'y répondre à Aglaé, maîtresse auto-proclamée
Des plaisirs et des finances en notre maison.

L'an dernier, j'aurais dû faire un effort et ne pas laisser
Les évènements prendre cette tournure lorsque les grands sujets
De la sobriété et de la lutte contre le gaspillage
Se sont invités au plus mauvais moment, en décembre.

Déjà, dans la cuisine ne régnait pas une folle activité.
Noix et dattes fourrées à la pâte d'amande,
Bûches pâtissières maison, petits biscuits de Noël
Leckerli, linzele ou autres bredele,
Toutes ces bonnes choses de saison,
N'avaient pas encore fait leur apparition.

Je m'en inquiétais auprès de la cuisinière en chef
Qui pour toute réponse déclara fièrement:
- 2016 sera l'année de la décroissance heureuse
Et nous commençons dés aujourd'hui.
Soyons plus modestes et supprimons le superflu.
Nous mangeons trop, surtout en décembre.
La frugalité doit être notre nouvelle ambition.
N'achetons rien qui ne trouve une utilisation immédiate,
Réduisons le chauffage,
Réfléchissons avant de prendre la voiture.
Aurélien, nous entrons dans une ère post-carbone,
La transition énergétique et écologique est en marche.


Voilà qu'après avoir médité avec Mathieu Ricard
Et Alexandre Jollien, Pierre Rabhi arrivait à la rescousse.
Je n'ai pas voulu être mesquin en allant regarder
Dans le placard à chaussures et dans l'armoire à cosmétiques
Où nous en étions de la sobriété.
- Ne pouvons-nous pas attendre janvier ? j'ai risqué..
- Non ! surtout pas; il faut éprouver notre résistance dans cette période.
Tout sera plus facile ensuite. Le temps n'est plus aux tergiversations.

Ainsi parla sa Grandeur.

En attendant nous sommes passés à l'ère de la fraîcheur
Le chauffage ? Entre 18 et 19 degrés, prière de mettre un pull.
Le soir, coupure à 22 heures ! Fort heureusement
On ne parlait pas de décroissance sous la couette
Où l'un, souvent plus chaud que l'autre maintient
Une bienfaisante et tiède ambiance.
Le matin, encouragé, tu es un chou, mais poussé hors du lit
Je rallumai le chauffage avant qu'Aglaé ne se lève.

La liste des courses examinée à la loupe et sévèrement allégée
Par la ministre du budget conforta mes craintes.
Je n'osais plus parler de réveillons...
Ils furent supprimés et remplacés par un alléchant menu
- Le 24 décembre nous picorerons un en-cas en amoureux
Et seront frais et dispos le lendemain pour recevoir nos invités.

Avec enthousiasme elle me proposa la même politique
Pour le Nouvel An. Le temps des restrictions était bien venu.
C'était Carême avant la date.
Malgré un âpre et inutile combat d'arrière-garde
Le nombre des invités fut réduit d'une manière radicale,
Nous ne serions plus que douze, comme les apôtres lors de la Cène.

Le jour de Noël est également celui de mon anniversaire,
Peut-être étais-je en hypoglycémie (maigre réveillon)
Sur la bûche une bougie est restée allumée.
Aglaé, toujours charmante a trouvé les mots qu'il fallait.
- Cher Aurélien, tu auras ainsi pour moi un an de moins toute l'année.

Tout est maintenant terminé, nous sommes en janvier,
Aglaé me rappelle que nous entrons dans une nouvelle ère,
Celle des soldes...

(Repost décembre 2016)

  Poésie, la vie entière
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 18 déc 2020 à 13:28
Modifié:  18 déc 2020 à 22:57 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean Louis

Encore merci pour hier soir, le dîner aux chandelles(36 exactement je les ai comptées) que ta très chère Aglaé avait concocté avec les restes de votre déjeuner : thon caviar de la Volga était exquis quant à ton foie gras du Gers j’en ai repris 3 foie c’est dire ma foi.
Aglaé est vraiment munie d’un don rare pour la farce, sa dinde d’Inde fut un doux délice , je passe sur la vingtaine d’affreux mages différents venus sur le plateau, quant aux 13 desserts contrairement à tes prévisions pessimistes de frugalité galopante il n’en fut rien aucune embûche de Noël 🤶 on a tout bouffé de rire hein!
De plus ton sot meulier même sans sa « meule *» n’était pas venu en vain avec son seau tout plein comme lui!
Encore mille foies grassement merci de m’avoir ramené dans ton puissant 4/4 V8 japonais ça m’a changé de ma Logan de 12 ans d’âge le même que ton vice qui d’ailleurs....
Ah ce sacré Mathieu Ricard, il en tenait une bonne hier soir! moi je l’ai connu avant qu’il fasse dans le bouddhisme, avec sa famille de Marseille il vendait de l’anis en bouteille!
Pauvre JL,Aglaé a coupé le chauffage : à gla gla Aglaé ,pour qui sonne le gla gla c’est pour l’ami JL!
En résumé je vais finir par croire ainsi parlais-je hier soir que la grandeur d’ Aglaé n’a rien à envier à celle de Zarathoustra!

PS: ne m’en veux pas JL c’est quand même moi qui ai joué au con à ton dîner......
Amicalmement et sang rancune aucune et soyeux Noël 🤶
* meule : mobylette argot

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Claude,

Ah là là ! quel message ! un vrai régal , que dis-je, un festival...Écrivant peu (dommage ) tu as le commentaire fleuri et sais faire plaisir à l'auteur.
Écrit il y a quatre ans et la Covid galopant, nous ne serons plus que six cette année; Aglaé, moi, nos deux enfants (si, si on en a) et les Durieux des amis un peu pique-assiette. La sobriété ne sera pas de mise, adieu belles résolutions, restrictions et grise mine.

Merci pour cet accès de rire.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
562 poèmes Liste
25172 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 19 déc 2020 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Moi j'aimerais bien apprendre à confectionner la pompe à huile (je sais certains préfèrent la pompe à vin) et les douze desserts me tentent bien.
Je me range du côté d'Aglaé, en fait tu n'es pas si privé que ça.
Méfie toi des pique-assiettes, ils repartent souvent avec la batterie de cuisine.
N'oublie pas l'apéro, on "perd nos" valeurs si on le supprime et "rit car" ça met de l'ambiance.
Bon Anniversaire pour ce jour si lumineux.
Bises amicales ODE 31 - 17
J'ai mis entre guillemets pour ceux qui ne connaissent pas les marques. Du bon nez existe t-il encore ?
Il faut rire car ce Noel sera bien triste pour beaucoup.
Merci pour ce texte que j'apprécie

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 20 déc 2020 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Merci pour ton humour réconfortant toujours présent dans tes commentaires.
Je note " N'oublie pas l'apéro, on "perd nos" valeurs si on le supprime et "rit car" ça met de l'ambiance".

Je ne sais plus où poser les bougies sur la bûche le 25 décembre... heureusement Aglaé ne les compte plus.

Bon Noël, Ode
jlouis

  Poésie, la vie entière
Dominique Bouy

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 21 déc 2020 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Festival de fin d’année, en bougie et Joyeuse fêtes

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
4916 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 22 déc 2020 à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean Louis,
merci pour cette délicieuse tranche de vie au moment des fêtes même si c'était il y a 4 ans.
le lendemain des fêtes il y a toujours des restes ... trictions (ou on peut appeler ça comme on veut).
Mais pour vous les restrictions c'était avant et donc dur dur...
Pour ton anniversaire, peut importe le nombre de bougies du moment que le visage d'Aglaé s'illumine en te voyant souffler la seule et unique flamme qui décore la bûche.
Et puis au fond de toi, je suis sûr que tu as encore cette flamme intérieure pour elle et c'est ça le plus important.
Amicalement
Bonnes fêtes de fin d'année
Pierre

  Pichardin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 23 déc 2020 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Dominique,

Citation de Dominique Bouy
Mettre laFestival de fin d’année, en bougie et Joyeuse fêtes citation ici



Merci pour ton agréable message. Joyeux Noël

Amicalement
jlouis

Bonjour Pierre,

Citation de Pichardin
Mettre lBonjour Jean Louis,
merci pour cette délicieuse tranche de vie au moment des fêtes même si c'était il y a 4 ans.
le lendemain des fêtes il y a toujours des restes ... trictions (ou on peut appeler ça comme on veut).
Mais pour vous les restrictions c'était avant et donc dur dur...
Pour ton anniversaire, peut importe le nombre de bougies du moment que le visage d'Aglaé s'illumine en te voyant souffler la seule et unique flamme qui décore la bûche.
Et puis au fond de toi, je suis sûr que tu as encore cette flamme intérieure pour elle et c'est ça le plus important.
Amicalement
Bonnes fêtes de fin d'année
Pierrea citation ici



Un grand merci, Pierre pour ton commentaire.
Aurélien va "prendre" un an de plus ou mais heureusement Aglaé, est toujours sur sa route.
De bonnes et saines habitudes ont été prises depuis 2016 dans la maison mais en cette fin d'année...

Joyeux Noël

Amicalement
jlouis




  Poésie, la vie entière
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
917 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 25 déc 2020 à 19:43 Citer     Aller en bas de page

Aglaé a sûrement raison, mais je me range de l'avis d'Aurélien qui désirait attendre Janvier...
Malgré les divergences dans ce savoureux dialogue, on sent toujours le lien fort qui unit les personnages...
Agréable l'humour qui émaille le texte...
Amicalement

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 26 déc 2020 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

C'est un réel plaisir en ce lendemain de Noël de recevoir vos messages de sympathie.
Aglaé, trop impatiente de changer le habitudes domestiques, bouscule fort son Aurélien mais en vérité le moment ne s'y prête pas.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
1792 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 7 jan à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis,
Un poème narratif très agréable à lire et j'apprécie beaucoup l'humour qu'il contient.
Je pense comme Aglaé que les gens "s'empiffrent" trop à Noel et souvent ce n'est pas une nourriture vraiment saine, trop grasse ou trop sucrée et manger un peu moins ne peut pas faire de mal.Donc Aglaé fait preuve de sagesse.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 9 jan à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Flora,

Merci pour votre sage parole et votre appréciation En janvier nous essayons de réfléchir et de faire des efforts (gras et sucre ) mais petit à petit l'appétit revenant, au mois de décembre suivant...le même scénario souvent se répète.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
1480 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 23 jan à 16:18
Modifié:  23 jan à 16:19 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Je me suis régalée de lire - un peu tard - le récit de ce Noël frugal. Je rejoins Ode, la tendresse est présente tout au long du texte et c'est bien le principal.
Pour Noël prochain, puis-je te suggérer "Petite méditation sur les fêtes de Noël" où Anselm Grün nous invite à traverser cette période en conscience ?

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4961 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 24 jan à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Je te remercie pour ton aimable message mais également pour m'avoir signalé les écrits de ce moine allemand que je ne connaissais pas.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 328
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0407] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.