Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 37
13359 membres inscrits

Montréal: 19 oct 18:15:17
Paris: 20 oct 00:15:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Si tu pouvais sourire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 3 mars 2010 à 05:36
Modifié:  3 mars 2010 à 12:15 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Si tu pouvais sourire

Pour un sourire à tes yeux
Je donnerais ma vie
Celle qui n’a fleuri
Que dans mes rêves bleus
J’ai trop voyagé ici bas
Le vent fut trop froid
J’aimerais qu’il se couche
Et apaise mes tourments
Mes douleurs et mes peines
Qui crient dans ce temps
Que je ne supporte plus
Qu’à travers ma solitude.
Je panse mes plaies
Par la poésie et le silence
Qui font vibrer mes paroles
Cachées dans un corps
Haï qu’on rejette
Aux souvenirs d’enfance
Maudits par le regard
Des autres, violence née
Par le manque d’amour,
Haine d’un père absent
Autour de l’indifférence ….
Mais écoute-moi,
Je n’ai existé….
Que pour toi
Ne dis rien ! Je suis fatigué
De traîner ce corps
J’aimerais me reposer,
J’aimerais partir, encore
Emmener mes souvenirs

Si tu pouvais sourire.

JP

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15605 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 mars 2010 à 06:55 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème d'amour, de rêves effondrés et d'espoir aussi qui pourraient se réaliser....merci cher Pierre...Alex

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15972 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 mars 2010 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

J’ai trop voyagé ici bas
Le vent fut trop froid
J’aimerai qu’il se couche
Et apaise mes tourments
Mes douleurs et mes peines
Qui crient dans ce temps
Que je ne supporte plus
Qu’à travers ma solitude.
Je panse mes plaies
Par la poésie et le silence
Qui fait vibrer mes paroles
Cachées dans un corps
Haï qu’on rejette
Aux souvenirs d’enfance
Maudits par le regard
Des autres, violence née
Par le manque d’amour,



Mon cher ami...ton chant arrive à mon coeur et je ne sais quoi ajouter pour apaiser ce cri que tu lances à travers tes verses...
Le manque d'amour est insupportable ...mais ici - malgrè les distances- on se retrouve, on se fait compagnie.
Tes verses sont sublimes.

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Segopepito


L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent; il éteint le petit, il allume le grand. Bussy-R
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
16 janvier 2010
Dernière connexion
6 janvier 2013
  Publié: 3 mars 2010 à 12:12 Citer     Aller en bas de page

Pierre... quel cri...
Un appel à l'amour déchirant, tellement de rêves qui sont restés des illusions...Juste un sourire qui pourrait illuminer ces rêves bleus, et peut être les ramener un peu à la réalité...
Je suis touchée mon ami par ces tristes vers...

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
2518 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 3 mars 2010 à 12:34 Citer     Aller en bas de page


Des mots et des vers... pour éviter l'asphyxie...

Une introspection servie par le passé, dur quelquefois, mais aussi l'avenir... plein d'espoir !

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 3 mars 2010 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Un poème bouleversant! Tant de non dits que l'on devine... parfois un petit geste, un sourire, un mot..aident à continuer la route... le coeur moins lourd...
Merci pour ce partage Pierre

Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 4 mars 2010 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Pour mieux comprendre ce poème et la raison pour l’avoir mis dans la catégorie des poèmes catégorie amour, je vous dois quelques précisions pour mieux comprendre mon choix

Il m’arrive parfois de regarder sur ma vie passée et d’en ressentir beaucoup de regrets pour n’avoir pas su exprimer tout mon amour et tout ce que je dois à celle vit à mes côtés. Je sais que chaque femme attend des paroles d’amour de la bouche de celui qu’elle aime, mais il m’arrive trop souvent de garder le silence et ne me rends compte que lorsque le sourire manque à ses lèvres… alors je le regrette…

Donc malgré sa tristesse, j’ai mis ce poème dans la catégorie « amour »

***

@ Vénusia : merci pour ta fidélité sous mes mots et c’est à moi te de dire un grand merci pour ta compréhension et ton amitié; je sais que tu as compris mon poème dans son intégrité… c’est presque une confession que j’ai écrit dont j’ai longtemps gardé le silence
Bisous

@ Alex : cet espoir m’a été donné mais je n’ai pas toujours su croire en lui, ni le voir assis devant ma porte
Bisous

@ Zacmako : c’est vrai qu’il y ait eu une hargne la nuit où j’ai écrit ce texte… merci poète pour ta venue sous ce texte
Bien à toi

@ galatéa : merci infiniment pour ton gentil commentaire et ta fidélité sous mes mots… Oui, le manque d’amour est insupportable et souvent notre cœur s’aigrit et lance un cri dans la nuit de solitude. Ne plus se sentir aimé, douter de l’amour, sont tant de nuages dans un ciel bleu qui assombrissent les cœurs meurtris
Bisous

@ James Px : tout d’abord un grand merci pour ton passage. Oui ton commentaire réside dans l’absolue vérité. Si on dit que la sensibilité est je joyau de la terre, elle est souvent la cause de ma tristesse, c’est bien vrai
Bien à toi

@ Ségopépito : merci infiniment pour ta venue sous ce poème. Comme tu as pu le lire, j’ai en moi une sensisibilité presque maladive et souvent je retourne sur mon passé qui a été assez douloureux et dont je traîne des séquelles qui parfois sont lourds à porter.
Bisous

@ Serge : le passé a parfois des reflets qui apparaissent sans qu’on le veuille, mais même s’il appartient au passé, il réside en un coin de notre âme et nous rappelle c que nous étions… merci pour ton amitié
Bien à toi

@ Arabesques : Un grand merci à toi Martine pour la présence sous mes mots... Pour la première fois dans mon texte se trouve une petite image de moi, peut être en as-tu compris ma confession ? Pouvoir en parler aide à parcourir la route et Dieu sait, que mon chemin fut tortueux… peut être avais-je beaucoup de mal à m’accepter..
Bisous

Et avec toute mon amitié pour vous tous…

Pierre


  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 4 mars 2010 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Que c'est jolie...

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 5 mars 2010 à 14:59
Modifié:  5 mars 2010 à 15:02 par clovis67
Citer     Aller en bas de page

Merci Naig, pour ton passage et ta lecture.. et particulièrement un grand merci d'avoir mis ce texte dans tes favoris...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 6 mars 2010 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Pierre

Bouleversant c'est le mot, très beau poème sur les regrets les envies "la vie"

Sélénaé Amicalement

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 10 mars 2010 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sélénéa, excuse le retard à mes remerciements, j'ai été un peu absent ... faute de temps disponible en ce moment ...

alors je te dis un grand merci pour ton commentaire et pour ton passage sous ce texte

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
annabelle du57

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
27 février 2010
Dernière connexion
1er septembre 2010
  Publié: 11 mars 2010 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

pierre
je suis sure que celle à qui tu dédies ce texte illuminera tes jours de risettes
on ne peux rester insensible à ce poème
amitiés
astridhttp://www.lapassiondespoemes.com/?action=newtopic&ID=48347&cat=1#

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 11 mars 2010 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à toi chère Astrid, pour ton gentil commentaire et ton passage...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 14 mars 2010 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Dominique pour avoir lu ce texte; ce qui fut le plus bouleversant pour moi, vois-tu, c'était cette nuit là où je l'ai écrit...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16798 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 15 mars 2010 à 01:40 Citer     Aller en bas de page

Que de démons et de mal-être devant cette attente, cette espérance de sourire ! Et pourtant, tu mériterais bien de le recevoir ce sourire, tant tu respires la sagesse, la gentillesse, l'humanité tout simplement ! La vie ne t'a pas épargné, mais tu tiens malgré tout, alors ne lâche pas ! Je ne peux croire que le mauvais reste accroché à tes pas. Tu sais que nous sommes tous la, moi en tout cas, je suis la si tu veux évacuer tes maux par des poèmes ou des messages ! Il y aura toujours des gens pour ne pas te laisser seul, ce n'est pas un privilège, c'est normal !
tes mots m'ont marqué !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 16 mars 2010 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pierre Yves, Un grand merci pour ta lecture, mais essentiellement pour la gentillesse de ton message en guise de commentaire.

Je pense que ce texte c’est toi qui a compris sa teneur, car je l’avais effectivement écrit une nuit où des souvenirs ont refait surface, souvenirs de ma jeunesse difficile, d’une vie compliquée au sein d’une famille où la pauvreté ne peut se raconter de nos jours. Grandi à travers de nombreux séjours à l’hôpital, regards des autres qui ont conduits à la violence fort heureusement maîtrisée, grâce à une aide extérieure… et comme toute mon histoire est gardée au fond de moi-même, une nuit j’ai simplement pris mon stylo et écrit ce petit texte. Je j’ai publié pour faire plaisir à quelqu’un, à qui je l’avais montré… voilà …

Je sais Pierre Yves qu’il y a beaucoup de personne ici pour ne pas me laisser seul, mais il ne faut t’en inquiéter, j’ai beaucoup d’amis, mais ce qui ne m’empêche pas d’être le tien, car je te considère comme tel.

Avec toute mon amitié, Pierre Yves

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 20 mars 2010 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

bonjour Lizette, un grand merci pour la gentillesse d'être passé ici, lire ce poème ...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 20 mars 2010 à 19:41 Citer     Aller en bas de page

Des vers qui frappent forts par l'authenticité des paroles intimes... un brin de vie, de désillusions et d'espoirs, de douleurs et de rêves... et cette déclaration des plus simples, des plus belles : "Je n’ai existé….Que pour toi"
Alors reste encore avec nous Pierre pour nous faire profiter de ces superbes.
Bravo, j'ai pris une belle claque.
Amicalement,
J'M

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 21 mars 2010 à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Semeur d’Amour, un grand merci pour ton passage sous ce texte qui est quelque peu confessionnel…

Comme tu as certainement pu lire, il retrace certains souvenirs sombres d’un vécu qui ont émergés ce soir là, vécu que peu de gens peuvent comprendre et dont, malheureusement pour moi, il en reste des séquelles physiques qui aujourd'hui me causent d’importants soucis de santé…

Bien à toi, en toute amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 mars 2010 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Démone, merci infiniment pour ton passage et ton gentil commentaire.

C’est vrai que nous avons tous en nous quelques souvenirs difficiles à laisser au fond de nous-mêmes et d’en parler sans que l’interlocuteur en soit touché… c’est surtout cela qui compte pour moi, en parler, dire ses anciennes blessures sans que l’autre n’en soit attristé. Il ne s’agit pas de faire souffrir l’autre par mon besoin de dévoiler ma vie avant que ne finisse la route…

Avec toute mon amitié,

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Mirages
Impossible d'afficher l'image
Au Cœur De Tes Chimères…
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
429 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2008
Dernière connexion
21 mars 2019
  Publié: 27 mars 2010 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

un bel cri d'amour avec des vers bouleversants!
j'ai beaucoup aimé ma lecture!

que ce cri sera entendu!

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3580
Réponses: 39
Réponses uniques: 17
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0365] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.