Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 47
· ATLAS
13199 membres inscrits

Montréal: 13 août 12:01:16
Paris: 13 août 18:01:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Une Beauté Si Fragile... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 août
  Publié: 17 nov 2020 à 15:00
Modifié:  17 nov 2020 à 17:07 par LE PASSANT
Citer vertical_align_bottom

UNE BEAUTÉ SI FRAGILE…


Si fragile beauté, que nos yeux cherchent à voir
Guidé par son parfum qui me prend tout entier
Envoûte sur l’instant pour ne pas décevoir,
S’accompagne du vent, le premier initié.

Quand elle est apparue dans sa beauté discrète
Au seuil de sa vie dans sa robe diaphane
J’étais comme l’intrus d’une société secrète
Qui aurait bien voulu se sentir épiphane **

Cet instant si subtil et ce profond silence
Dont seul un bruissement ajustait l’harmonie,
M’attiraient malgré moi et en toute confiance
J’écoutais calmement, cette fleur symphonie

Je la trouvais bien là dans l’oasis sacrée,
Où persiste la vie, impatiente, elle attend.
Offrant à tous les vents, son pistil sucré.
Elle cherche la lumière, s’étire, se tend

Aura-t-elle le pouvoir de séduire l’abeille
Insecte souverain, ami porteur d’espoir ?
Qui malgré le fléau, fait encore merveille.
Sauras-tu ! Toi l’humain, accomplir ton devoir ?

Je quitte doucement l’effluve sans pareil,
Chef-d’œuvre naturel qui n’est pas anodin
Qui sans un peu d’amour flatté par le soleil
N’aurait pu voir naître ce fabuleux jardin

**Épiphane surnom de divers dieux grecs bienfaisants…

Yvon 17/11/20

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
126 poèmes Liste
1245 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
12 août
  Publié: 17 nov 2020 à 15:40 Citer vertical_align_bottom

Une simple fleur... et tu as su en faire un magnifique poème, bravo !

Bises
MariePaule

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
BORZEK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
104 commentaires
Membre depuis
15 novembre 2020
Dernière connexion
18 mars 2021
  Publié: 18 nov 2020 à 01:27 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ce très beau texte qui sans nul doute fleurira ma journée.

BORZEK

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 18 nov 2020 à 02:43 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Yvon,
une beauté si fragile qui t'a inspiré un poème d'une belle sensibilité.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 août
  Publié: 20 nov 2020 à 09:17 Citer vertical_align_bottom

**Merci MariePaule oui pour une fleur, mais cette fleur représente la persistance de la vie...

Bisous

** Merci BORZEK pour ton passage sur mes ligne j'apprécie ...Bonne journée à toi...

Mes amitiés

** Merci Pierre Je suis touché...

Au plaisir de te lire, mes amitiés

 
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
4 août
  Publié: 22 nov 2020 à 18:22 Citer vertical_align_bottom

Une belle romance, un chouette poème,
qui donne envie de jardiner, butiner
De se retrouver dans l'été boheme
A embrasser de joiles fleurs dénudées.

Très très bien ciselé. Bravo.

 
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 août
  Publié: 23 nov 2020 à 04:29 Citer vertical_align_bottom

** Merci Gylfi Pour ce beau quatrain en commentaire, je suis touché

Mes amitiés et au plaisir de vous lire

Yvon

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 20 jan 2021 à 20:12 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Yvon,

J'ai adoré ton poème, dont les vers m'ont entraîné dans leur musique et leur grande beauté, consacrée à cette fleur, objet d'une poétique contemplation...

Un moment de grâce...

Merci.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 août
  Publié: 25 févr à 09:56 Citer vertical_align_bottom

Merci poète pour ton passage je suis très touché, cela fait longtemps, je reviens faire un tour et je suis agréablement surpris

Mes amitiés Yvon

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 25 févr à 10:35 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Le passant


Je la trouvais bien là dans l’oasis sacrée,
Où persiste la vie, impatiente, elle attend.
Offrant à tous les vents, son pistil sucré.
Elle cherche la lumière, s’étire, se tend

Je quitte doucement l’effluve sans pareil,
Chef-d’œuvre naturel qui n’est pas anodin
Qui sans un peu d’amour flatté par le soleil
N’aurait pu voir naître ce fabuleux jardin


Superbe narration poétique d'une double recherche.

D'abord le poète à la recherche d'une fleur, beauté fragile et discrète, vêtue dans une robe diaphane aux effluves naturels sans pareil.
Et vient ensuite la deuxième recherche celle de la fleur qui s'étire et se tend pour s'envelopper dans la chaleur d'un rayon de soleil... et aller séduire l'abeille...

Nous croyons regarder la nature, mais c'est la nature qui, a travers mille questionnements, nous apprend et nous surprend.

Sauras-tu ! Toi l’humain, accomplir ton devoir ?

Merci Poète pour ce beau partage accompagné d'une belle interrogation.
Bien à vous amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
11 août
  Publié: 25 févr à 17:36 Citer vertical_align_bottom

**Bonsoir actuaire et merci pour ce descriptif pointu de mon poème, tu as magnifiquement fait ressortir ton ressenti ce qui me touche, et je reste admiratif devant ton message .

Grand merci poète ! Je te souhaite une bonne nuit

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 461
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0308] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.