Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 9
· Xuyozi
13381 membres inscrits

Montréal: 15 juin 00:23:29
Paris: 15 juin 06:23:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Quoi de neuf docteur ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 8 août 2013 à 06:30
Modifié:  10 août 2013 à 04:29 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Un homme décida d’aller voir son docteur
Désirant lui confier ses problèmes de cœur…

Il faut que vous fassiez quelque chose, ma femme en a assez !
Le médecin répondit : il faut tout m’expliquer !
Mais vous savez, malheureusement, l’abandon c’est courant
- Il n’est pas question de cela c’est bien assez déprimant !
Je crois que c’est un problème d’apparence tout simplement
Le docteur l’arrêta : si vous saviez… j’en entends tous les ans
Si les oreilles sont trop courtes c’est signe d’écoute
Mais quand elles sont trop grandes, c’est difficile à vendre !
L’homme geignit : elle crie tout le temps, qu’elle ferme sa bouche !
Je crois que mes paroles sont plus insignifiantes qu’une mouche !
Le médecin reprit : si elle n’obéit plus aux ordres, fermez lui sa gueule !
Choqué le patient se mit à hurler : mais après je serais tout seul !
- Écoutez, vous n’avez qu’à lui mettre une muselière !
- Mais je finirais en prison, on me mettra aux fers !
Et alors, je ne pourrais plus jamais lui plaire !
- Si vous voulez qu’elle continue à vous faire des misères…
Demandez-vous seulement si ça arrangera vos affaires ?

Sceptique l’homme objecta : et si elle m’attaque ?
Le médecin répliqua : enfermez-la dans un sac !
Et alors la justice ?
Il faut pousser le vice !
Je ne peux pas faire ça ! Plutôt être mort !
Et que feriez-vous alors si elle vous mord ?
L’homme n’y comprenait décidément plus rien
Il finit par hurler : vous voulez que j’enferme ma femme ?!
Le médecin qui pensait qu’il parlait de son chien
Répliqua : votre femme…? Ce n’est qu’un animal !
L’homme finit par s’apercevoir que dans sa précipitation
Il s’était rendu chez le vétérinaire, qu’elle énorme confusion !
Je m’excuse il y a erreur, je pensais que vous étiez mon docteur !
Et bien c’est une méprise… vous m’avez fait très peur !
C’est bien vrai qu’ici, vous êtes chez le véto
Mais après tout, les hommes sont des animaux !

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 8 août 2013 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Et oui !
Merci pour ce commentaire

Bonne soirée

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
562 poèmes Liste
25123 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 9 août 2013 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Trop marrant...En rentrant il va penser à mettre sa femme au chenil pour les vacances...
Cela me fait penser à une histoire vraie
Chez le vétérinaire, ce dernier demande au propriétaire du chien, " Montez Ulysse sur la table " il avait confondu le nom du propriétaire et celui du chien. Le maître d'un air moqueur lui répondit " Pas question que je monte sur la table."..C'était pour te remercier pour ton humour.
Bisous CAT
ODE 31 - 17

  OM
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 9 août 2013 à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Le pauvre ! Moi j'ai écris ce poème en pensant à un film dans lequel une femme confie ses problèmes à son vétérinaire en pensant que c'est son docteur
Merci beaucoup pour ton passage

Bonne journée

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 916
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.