Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 20
· James · samamuse
13323 membres inscrits

Montréal: 14 mai 03:06:52
Paris: 14 mai 09:06:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Cœur pourboire (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cookiss*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
407 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2020
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 21 mars à 18:33
Modifié:  22 mars à 01:41 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Vidéo


Cœur pourboire

Sur des places brûlantes au public infidèle
N’écoutant que le chant de leur gente damoiselle
Mes notes se faufilent entre ombres et pas
Pour aller s’échouer sous les tasses à moka
Assise, si pensive, installée en terrasse
Ses cheveux frémissants comme la rose au vent
M’ont laissé pour étrennes l’indélébile trace
D’un parfum envoûtant, annonçant le printemps

Ma casquette sur la tête, ma casquette à la main
Me couvrant du soleil, quémandant pour du pain
Je joue du piano, du piano à bretelles

Sur ce pavé miroir, qui me brûle le sang
Je n’ai d’yeux que pour elle, ignorant les passants
Pour infiltrer le cœur de la belle princesse
Mes doigts virevoltent au-dessus des claviers
Épuisant les mesures, empruntant chaque ‘clé’
Les ‘anches’ vibrantes qui parcourent les ‘do’
Mes ‘soufflets’ lui offrant des soupirs de tendresse
Lui délivrent mes airs par-dessus les badauds

Ma casquette sur la tête, ma casquette à la main
Me couvrant du soleil, quémandant pour du pain
Je joue du piano, du piano à bretelles

Dans son regard saphir à donner le vertige
J’ai été attiré, entraîné vers le fond
Avant qu’elle ne s’éloigne, réalité oblige !
Me laissant seul, tout seul, avec mes partitions

Jouer du piano, du piano à bretelles
Ma casquette sur la tête, ma casquette à la main
Me couvrant du soleil, quémandant pour du pain
Attendant son retour, avec les hirondelles !

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
331 poèmes Liste
6022 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 22 mars à 06:48 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup, joli coup de plume, bravo

Yvon

  YD
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 22 mars à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Un beau texte rempli d'émotions

Gilles

  gilles
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10345 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 22 mars à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Un texte captivant et printanier. Vive les hirondelles

Catherine

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3142 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 28 mars à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Très joli ... chantant et poétique en même temps.
J'aime Bonne journée
Cidnos

 
Cookiss*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
407 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2020
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 1er avr à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Merci

Cidnos, Catwoman, gillesdepont et Y.D pour votre passage et vos commentaires laissés sur ce texte.

Je pense que le retour des hirondelles ne devrait pas tarder, quant aux retour des terrasses , je donne ma langue au chat !

Bien à vous.


 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
10267 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 4 avr à 04:07 Citer     Aller en bas de page

tu ne pourras plus parler après.
à moins d'acheter en biscuiterie des "langues de chats".
et d'avoir l'excuse de ne pas porter le masque.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24933 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 4 avr à 07:21 Citer     Aller en bas de page

Un retour bien espéré, mais les hirondelles se font de plus en plus rares.
Bien musical ce poème, il me plaît bien. Elle reviendra, prends patience avec ta casquette à la main en attendant d'avoir la main de ta belle inconnue.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 162
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0213] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.