Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 3
Invisible : 0
Total : 5
· Luciole123 · Chevalier Liqueur
13325 membres inscrits

Montréal: 26 févr 22:47:38
Paris: 27 févr 04:47:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : 2020_DevoirVacances,Noëlenfoli :: Le prince de l'amûr Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
201 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 déc 2020 à 10:03
Modifié:  25 déc 2020 à 13:09 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Je suis ce rude prince de l'amour,
Que s'arrachent les dames de la cour
Qui du crépuscule à la poinste du jour
Sur mon bien ardenst tospinambour
Aiment à se perdre en assller-retour
Chanter, jouir et se mousrir d'asmour
Espérant chacune gagner le concours
Que je sois du jour leur troubladour.

Je suis ce labile prince de l'asmour
Toujours en moulin dans un ptit four
Mais le jus sucré de mes mirabelles
N'est pas pour celles qui s'croysent les plus bellses
Car aux avenanstes filles des cuisines
Qui ne sont pas niaises mais bien lustines
J'aime aussi à ensfoncer ma rust'ine
Dans l'embouchure de leur joslie cantine

Je suis ce jovial prince de l'amour
Maniant langue et douteux calembours
Et quand je retire ma noire merguez
De ces profondes et sombres fournaises
Avant qu'elles ne me cock lick hot*
J'aime tracer du peloponaise,
La carte, elles en rient, mortes d'aise
A la crème sur leurs tartes abricot.

Je suis ce tenace prince de l'amour
Sans relâche peau finant mes atours
Mais certains matins c'est la débâcle
Mon vit prend des airs de brocolis
Alors à genoux bravant l'torticoli
J'invoque des oracles, un miracle
Offrant l'alopécie de mes roustons
Soignés, lustrés aux petit oignons

Je suis ce vibrant prince de l'amour
Allant de péripéties en folses labours
Qui un jour finira sans mystère
Comme chacun dans ce froid cluster
Derrière le prieuré, au cimetière
Les yeux emplis de renoncules amères
Ou pire dans une poubelle bien au chaud
La pine bouffée par des... asticots !


Cock = membre masculin
Lick = lécher
Hot = chaud

Sur un thème des chansons plus bi-fluorés et idée de Miss Skinner.

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7083 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 25 déc 2020 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Le final est morbide, voire en dessous, mais l'ensemble est plus que chaud...

C'est du brut de décoffrage, du corporel métaphorique, du volcanique qui tu veux...

En cet hiver qui nous refroidit peu à peu, ça fait pas de mal...

Amitiés...

Hubix.

 
AmsStramGram

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
18 février
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 25 déc 2020 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Queue je t'aime, queue je t'aime, que je t'aime.
Si Ffredi, était conté, votre chute pourrait très bien être la sienne.

Meilleurs vœux

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5904 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 30 déc 2020 à 02:44
Modifié:  30 déc 2020 à 02:55 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Ça m'a remis en tête la chanson des "Chanson plus bi-fluoré"
là : Le prince de l'amur
Il y a tous les mots bien joué !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24311 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 30 déc 2020 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

De l'érotisme, même plus, avec ces mots choisis, fallait oser. Tous les coups sont permis.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
201 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
25 février
  Publié: 31 déc 2020 à 05:46
Modifié:  31 déc 2020 à 07:55 par Gylfi
Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Le final est morbide, voire en dessous, mais l'ensemble est plus que chaud...

C'est du brut de décoffrage, du corporel métaphorique, du volcanique qui tu veux...

En cet hiver qui nous refroidit peu à peu, ça fait pas de mal...

Amitiés...

Hubix.



Je penchais plutôt pour le rire la joie
Le final on le sait est édifiant
Alors espérer mourir en baisant
Conseil même pour ceux qui ont la foi

Humm merci pour ce croustillant commentaire Hubix..

Âmitiés..

Citation de AmsStramGram
Queue je t'aime, queue je t'aime, que je t'aime.
Si Ffredi, était conté, votre chute pourrait très bien être la sienne.

Meilleurs vœux



Que vous chantez bien Miss AmsStramGram !

Humm en fait j'ai bien peur que ce ne soit notre lot à tous, brûler dans les feux de l'amour avant dépasser à ceux du queurematoire !

Meilleurs vœux à vous aussi, de vous revoir plus peut être (?)

Citation de Lacase
Ça m'a remis en tête la chanson des "Chanson plus bi-fluoré"
là : Le prince de l'amur
Il y a tous les mots bien joué !



J'adore cette chanson, au menu de pas mal de nos banquets, platonique ;-) ou pas..

Merci pour le lien !

Citation de ode3117
De l'érotisme, même plus, avec ces mots choisis, fallait oser. Tous les coups sont permis.
Bien amicalement ODE 31 - 17



J'dois dire que c'était ardu ! Ne sais quel archibouzouk à bien pu stroumpher cette liste !


On avait le choix entre la recette culiniere déjà prise et... enfin trouver autre choses..

Merci pour le gentil mot Ode.




Meilleures vœux à vous tous.

Gil

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 202
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0327] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.