Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 81
Invisible : 0
Total : 83
· Jean-Claude · ode3117
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:16:23
Paris: 3 déc 23:16:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Confie, ne mens (3) un haïku par jour, suite et fin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 avr 2020 à 00:11
Modifié:  28 avr 2020 à 07:53 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

bande son

deux merles chamaillent
les feuilles bruissent au vent -
printanière aubade

(23 avril 2020)

---

côté rêve

points blancs, verts et rouges
au feuillage du prunus -
Seurat dans ma cour

(24 avril 2020)

---

chef d’orchestre

tous les oiseaux s’égosillent -
le pouls métronome
de concert palpite

(25 avril 2020)


---


  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10637 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 avr 2020 à 01:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Seurat dans ta cour ? C'est la grande classe.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6299 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 avr 2020 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Euh j’voudrais pas faire la concierge mais ce matin à l’aube, c’était Manet qui venait faire la sérénade dans ta cour , Monet passe à quelle heure🤪

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 27 avr 2020 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Merci AllantVers pour cette série d'haïkus. Mon préféré ; Le chef d'orchestre. J'aime quand deux mondes sont en osmose dans l'instant présent. Ici, l'extérieur et l'intérieur. À bientôt !

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
5017 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 28 avr 2020 à 03:45
Modifié:  28 avr 2020 à 04:58 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marie-Paule,

Un feu d'artifice en guise de clôture.
Merci d'avoir si bien dirigé l'orchestre pour haïkus.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
849 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 28 avr 2020 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

A nouveau trois petits bijoux, concentrés d'images et de sensations Marie-Paule... Tes Haïkus ont l'art de saisir un instant fugace pour le transformer en une émotion qui persiste, j'aime beaucoup... Très amicalement, Lucie

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
637 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 28 avr 2020 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Rayonnant de beauté.Merci

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 30 avr 2020 à 19:42 Citer     Aller en bas de page

Catherine
En plissant suffisamment les yeux...

Jc
Tu m'as bien fait rire ! Figure-toi que j'ai cru voir Monet, dans un premier temps, mais en m'approchant j'ai reconnu Seurat. Quant à Manet, qu'il vienne, il sera bien accueilli !

Jean-Claude
Cette fusion m'est chère, je la "travaille" autant que possible

Rose-Amélie
Je crois qu'il était temps de passer à autre chose

Jean-Louis
Avec grand plaisir !

Lucie
Si ce que tu dis est vrai alors j'ai réussi mon aïe-coup !

Dominique
Tu en connais sûrement un rayon !

Un grand merci à tous !
Amicalement.
MariePaule

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 547
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0221] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.