Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 341
Invisible : 0
Total : 341
13184 membres inscrits

Montréal: 29 nov 18:45:52
Paris: 30 nov 00:45:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mort d'une peine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 24 avr 2020 à 09:27 Citer     Aller en bas de page




Je peine à mort
Car l'âme en peine
Souffre du corps
Coeur dans la veine

La mort à peine
Presque vivant
L'attente vaine
Entre deux temps

Peine la mort
Car face au sang
Ne pourra clore
L'écoulement

La mort me peine
Car son destin
En bout de scène
N'est pas festin

Peine des morts
Je rejoindrai
Tel est le sort
Des mal-aimé(e)s

Peine de mort
Que je m'inflige :
Un réconfort
Que je m'oblige

Mort de la peine
Bientôt viendra
Chasse déveine
Bon débarras !


 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10635 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 24 avr 2020 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Ou la un coup de mous ?
Ce texte sonne très bien, il est musical et en ferai presque oublié son âpreté.

De mon côté, j'ai plutôt un coup de moult haha

A bientôt

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
474 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 24 avr 2020 à 12:12 Citer     Aller en bas de page


Quel rythme! quel souffle (celui de la mort)!
Bravo Jean-Claude,
m.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 24 avr 2020 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien...Il y a des accents dans ton texte qui se bousculent et se côtoient. Ca donne du rythme, ces allitérations pour sonner le glas, coup d'boule sur la camarde…; -).
Presque un loufoque...sous voile de crêpe...Heaven can wait !


Amitiés…
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17204 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 24 avr 2020 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

texte puissant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
5000 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 26 avr 2020 à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean Claude,
qu'une peine se meurt qui en sera peiné ?
Amicalement
Pierre

  Pichardin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
30 octobre
  Publié: 26 avr 2020 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Claude,

Un texte puissant ou mort et peine... peine et mort se côtoient en vers rapides qui s'enchainent et nous entrainent vers une fin, fort heureusement porteuse d'espoir !
Je rejoins Pierre... qui se plaindrait de "La mort de la peine ! "
Merci pour cet excellent partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 26 avr 2020 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Un combat qui finit bien ... Beau texte

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 27 avr 2020 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous ; Rose-Amélie, Catwoman, Adria, Monthery, Riaga, Lafleurquirime, Mido Ben, Pierre, Mawr, Chlamys pour votre passage sous ce texte qui date un peu. il ne traduit pas l'état d'esprit d'un moment, mais plutôt l'envie d'écrire sur la relation de ces deux mots ; mort et peine, et d'en extraire toutes les variantes. Un exerice qui peut apparaitre comme un loufoque, comme l'indique Riaga qui a sans doute perçu le détachement avec lequel a été écrit le texte. Et la fin, qui semble plus légère. Pierre et Mawr, c'est vrai, qui se plaindrait de la mort d'une peine ?
A bientôt les ami(e)s !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 413
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0217] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.