Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 16
· Lilium · RiagalenArtem
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 06:03:55
Paris: 19 oct 12:03:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ar-rayane de mon amour! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 17 jan 2010 à 06:24
Modifié:  18 jan 2010 à 07:45 par Idou
Citer     Aller en bas de page

Derrière mon front où tout repasse
Le musc de tes yeux, et le creux
Camphré où le rein se délasse
Je rêve et mon corps est envieux !

Il n’est que la vague oubliée
Sur un rocher fiévreux de sel,
Mais mon âme est belle élevée
D’or, imprégnée du djebel…

Ô véritable amour, suée
De ma demeure du midi
Jusqu'au nord de ma nuit, baignée
Aux vents animés du mahdi !

Comment femme peut retrouver
Un paradis perdu des mers
Et comment cœur va chavirer
Quand manque un fond à l'univers ?

Ô Imperceptible carence,
Douleur, faiblesse, qui découd
Mes filets de chair, ma béance,
C’est donc mourir, d’aimer beaucoup !

Idou © 17/01/10

  Seirén - ©
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 17 jan 2010 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Poème décousue, pas par les idées, mais par la manière dont s'agencent les images... Et ça me plaît pas mal, ça gagnerait même à être encore plus travaillé

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 17 jan 2010 à 07:02 Citer     Aller en bas de page

Halentien, peut-être que ton ordinateur ne reconnaît pas la police qu'elle a utilisé, je vois normal... , par défaut, quand c'est le cas, les caractères s'affichent gros...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 17 jan 2010 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que c'est mourir que d'aimer beaucoup. Des vers qui m'ont parlé.
Merci Idou pour cette belle poésie.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 17 jan 2010 à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Que du plaisir de te lire Idalie c'est encore une bien belle poésie ou tu as su me donner encore
du bonheur à mes yeux !



james

  Membre de la Société des poètes Français.
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 17 jan 2010 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

De belles images extraordinaires.







  amour et poésie malgré tout
Fleur Passion


La meilleure façon de prédire le futur, c'est de l'inventer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
221 commentaires
Membre depuis
15 janvier 2010
Dernière connexion
24 janvier 2011
  Publié: 17 jan 2010 à 11:54
Modifié:  17 jan 2010 à 11:54 par Fleur Passion
Citer     Aller en bas de page

Idou, ne dit-on pas mourir d'aimer ??
Tu as su finement sculpter tes mots à l'encre de ton coeur.
Un parfum mielleux se dégage .
Merci.
Amicalement
Fleur Passion.

  Certains sentent la pluie à l'avance, d'autres se contentent d'être mouillés
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 17 jan 2010 à 12:25
Modifié:  17 jan 2010 à 12:26 par Idou
Citer     Aller en bas de page

Citation de halentien
Un très beau poème . Tu cisèles comme personne et, on reconnaît toujours "la patte Idou".
@ mon sens, plus on aime, plus on est vivant ...

"L'Amour ! Lorsqu'il atteint le coeur d'un amoureux, fait que la nuit obscure, pour lui, devient clarté..."
(Al-Jîlanî)...@mitiés[/center]



merci halentien pour tes mots !

aimer ... jusqu'à Ar-rayane, jusqu'à ces portes du paradis !
aimer jusqu'aux portes de la mort!
espérer, attendre ... quand le coeur fait trop de bruit !!


merci !!


merci à toutes vos lectures,
james, merci mon ami
eriune ... du travail oui sûrement encore ... un mot que je connais peu dans la poésie , encore très spontanée pour moi ... mais merci de remarquer que je devrais tisser davantage les fils !
merci rousselaure
merci ovni
merci fleur passion !


tendresse à vous

  Seirén - ©
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 18 jan 2010 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton style d'écriture et ta façon de peindre la nostalgie de l'amour au travers de métaphores fort originales... je me suis laissée emporter par ma lecture...

amitiés à toi

Ma

  ma971
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 jan 2010 à 23:45 Citer     Aller en bas de page

Tes images sont vraiment fines, et travaillées dans un style qui est tien, et que nous aimons redécouvrir au fil de tes vers...Les vers sont courts, et comme souvent, cette brièveté participe à la magie des rimes !
Un plaisir que d'être venu te lire, chère Idou !
amitiés les plus sincères à toi.
pyc.

 
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 20 août 2010 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Magnifique! J'aime beaucoup avec une certaine subtilité sans oublier les concepts religieux qui s'y immiscent.
Bravo encore une fois
Mdmgba, L'Architecte Des Mots

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 20 août 2010 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

ravie ! comblée !

  Seirén - ©
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2503
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un rêve vitriol. (Amour)
Auteur : Aeshne
Ne jugez pas (Tristes)
Auteur : clovis67
Trouble-fêtes (Amour)
Auteur : Joey
L'aube des amants & (okana et Clovis 67) (Collectifs)
Auteur : okana
Je t'aime (c&c) (Amour)
Auteur : Bestiole
Femme- forêt....sylvie...(modifié) (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Savoir…comprendre Et Se Taire... (Poèmes par thèmes)
Auteur : LE PASSANT
Sally- Le monde est sourd (Tristes)
Auteur : Lily.H
Rêve d'étoiles... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Mes vérités (Tristes)
Auteur : Mariesarah
Méthode (se)coué (Loufoques)
Auteur : J'oséphine
Égaré... (Tristes)
Auteur : pyc
Au revoir (Amour)
Auteur : Alifa
La grande voyageuse (Poèmes par thèmes)
Auteur : JCboy
Peau d'encre. (Amour)
Auteur : Mademoiselle Phébus

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.