Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 34
· pirate24 · Cidnos
13198 membres inscrits

Montréal: 19 sept 16:47:32
Paris: 19 sept 22:47:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: A tort et à raison Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 14 avr 2020 à 05:57
Modifié:  15 avr 2020 à 04:07 par ori
Citer     Aller en bas de page

Moi, me suis toujours trompé,
Si bien que j’en suis arrivé,
A toujours faire l’opposé,
De ce que, au fond, je pensais.

Mais cela n’a pas fonctionné !
Cela aussi je l’ai pensé,
Et le résultat fut sensé,
A nouveau je me suis trompé.

Ai mis du temps à comprendre,
Qu’enfin il fallait se rendre,
En confiance pas se tendre,
Les bons choix faut les attendre.

Tout seul ne pas se méprendre,
Des pensées, ne pas dépendre,
De l’instinct tout réapprendre…
A l’esprit il faut prétendre !

  Ori
Sysy


Carpe Diem / Ton rêve est dans la réalité...va le chercher Valérie VALÈRE
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2016
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 15 avr 2020 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ORI,
Votre poème me parle du début à la fin...
Merci de l’avoir écrit

Au plaisir de vous lire,
Sysy

  🌻 Se tourner toujours du côté du Soleil
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 15 avr 2020 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Merci Sysy de votre retour, très heureux qu'il est fait résonnance.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 15 avr 2020 à 13:54
Modifié:  15 avr 2020 à 18:41 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Vouloir éviter de se tromper, difficille car jamais l'objet des questionnements n'est le même, tout est toujours différent, surtout s'il s'agit de ce que l'on fait dans les interactions interpersonnelles, aucune recette, même le bon sens peu se heurter, simplement, au fait de la difficulté de comprendre pour savoir où aller. Peut-être, simplement ne pas se faire réference sur les réactions, entendre pleinement l'Autre dans ce qu'il dit.

Tout est toujours inédit alors quoi de plus vrai que "je sais que je ne sais pas"...

Si c'est pour de la cuisine, faut juste recommencer !

" Tout seul ne pas se méprendre,
Des pensées, ne pas dépendre,
De l’instinct tout réapprendre… " Mon pique au coeur ! voilà ce qui est scotchant quand on s'en rend compte, que ce que l'on a appris de son insctinct est peut etre limité dans le temps pour certaines choses, ce qui fût trouvé comme une voie de réponseun jour, presque obsolètele lendemain. Lui et son écoute évoluent aussi... l'instinct lui ne change pas, ce qu'il dit au contraire varie dans la diversité des regards et oreilles à poser...

"A toujours faire l’opposé,
De ce que, au fond, je pensais." comme cela me parle bien, et m'amène à cette pensée de l'importance de dire... aussi quand dire est un geste positif.

Un poème vraiment touchant
Mes amitiés, Ori...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 15 avr 2020 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ori,
Ton sympathique poème me fait penser à la devise Shadoks :
"Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche..."
Courage !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 15 avr 2020 à 16:07
Modifié:  15 avr 2020 à 18:36 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Chlamys je dirais même " plus on essaie autrement plus on a de chance que ça réussisse " ;-)

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 16 avr 2020 à 03:39
Modifié:  16 avr 2020 à 08:47 par ori
Citer     Aller en bas de page

Merci Argynne et Chlamys pour vos retours de réflexions, philosophiques ou humoristiques ils me font très plaisirs et les reçois avec grand plaisir.
Et pour continuer sur cette réflexion, suis assez prétentieux pour m'autociter H, extrait d'un de mes autres textes:

Courant d’un pas alerte,
Ne pas se fier aux alertes,
Courir à perdre haleine,
Vers des paysages sans peine.

Ne pas éviter les failles,
S’y jeter quitter les rails,
Tomber, chuter, se relever.

A tout jamais, laisser le temps s’imposer,
A tout jamais, ne plus se reposer,
A tout jamais, être surexposé !

Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 16 avr 2020 à 09:52
Modifié:  22 avr 2020 à 09:57 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Citation de ori
Merci Argynne et Chlamys pour vos retours de réflexions, philosophiques ou humoristiques ils me font très plaisirs et les reçois avec grand plaisir.
Et pour continuer sur cette réflexion, suis assez prétentieux pour m'autociter H, extrait d'un de mes autres textes:

Courant d’un pas alerte,
Ne pas se fier aux alertes,
Courir à perdre haleine,
Vers des paysages sans peine.

Ne pas éviter les failles,
S’y jeter quitter les rails,
Tomber, chuter, se relever.

A tout jamais, laisser le temps s’imposer,
A tout jamais, ne plus se reposer,
A tout jamais, être surexposé !

Amicalement
Philippe



En même temps il arrive que "laisser le temps passer" laisse l'objet se fendre à petit feu. Il vaut mieux parfois agir.

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 526
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0308] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.