Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· Xuyozi
13734 membres inscrits

Montréal: 24 juil 00:10:36
Paris: 24 juil 06:10:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Les Ondines Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 2 avr 2020 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Les Ondines

Des tréfonds abyssaux
Du fond des précipices
Sans cesse elles surgissent
Ces ondines aux yeux verts
Enfouies dessous les eaux !

Elles ont capté l’éclair
Dans leurs yeux de noyées
Où les frondes ont laissé
Tant de larmes broyées
En regards clairs de chairs !

Du fond des grands avens
Du tréfonds des abysses
Elles appellent les hommes
A chanter longuement
Leurs chants de longue peine

Que les lyres frémissent!
Que les luths ne s’étonnent
D’être ainsi condamnés
Qu’à des gémissements
Le chant venant des hommes
Est un chant d’océan

Ah ! Ma lyre!
Ma harpe au goût d’airelle
Mon doux chant prévenant
Ma tendresse indicible
Tu me brises le cœur de tes vibrants éclairs
En perdant à jamais tes échos dans la mer

Extrait de Embruns

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 3 avr 2020 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

Cher Monthery

Mes ondines n’aiment pas le dernier quatrain… Ce ne sont pas des gourgandines, seul l’œil (masculin, bien sûr) qui veut les observer dans leur nudité, le fait avec un désir de possession. Mais elles, elles sont libres, car émanations de la nature, elles récusent cette main mise de l’humain sur ce qui l’entoure. Mes ondines donc ne connaissent ni Sapho , ni le sabbat. Elles sont le nénuphar, le roseau , la petite grenouille verte, quand elles sont sur l'étang, l'algue et le dauphin dans l'océan mais plus profondément elles sont aussi tout ce qui est au fond de nous et que nous redoutons de nous-mêmes
Comme la petite sirène, elles ont connu la souffrance et les abysses et parfois sont capables de nous y entrainer…
Je crois que mes ondines sont très adaptées à ce que nous vivons actuellement
Merci de votre réponse poétique

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 3 avr 2020 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Chère Tartignole, je n'aurais jamais osé offenser vos délicates ondines. Les miennes sont d'une autre nature (des créatures) et pour ne pas les confondre je les ai imaginées "joyeuses". Mais je vois que vous l'avez pris sur le ton de l'humour.
Merci à vous.

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 3 avr 2020 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

Donc chacun a les siennes! Et c'est normal puisqu'elles sont issues de notre inconscient. L"humour est toujours une voie sympathique pour communiquer et je l'apprécie!
Passez une bonne journée malgré nos difficultés communes et protégez vous bien ainsi que celles et ceux qui vous entourent
Amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 534
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0183] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.