Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 54
Invisible : 0
Total : 58
· ode3117 · PapillonMystere · Filiquier · Avraham
13738 membres inscrits

Montréal: 31 juil 05:43:37
Paris: 31 juil 11:43:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Presque 440 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 19 mars 2020 à 20:15
Modifié:  20 mars 2020 à 02:03 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

440, 440, 440 440 440, 440 440
Me reste 4mn33s
Que sonne la partition intérieure
Plus rien ne s’écrit
Mais tout se crie
Au sol quand tu es là
Envie éperdu d’être en 440
Tu te préfères en 442
M’accroche à mon 444
Suivons le soliste en 440
Ses doigts agiles flottent
Au-dessus de rien s’étire
Un doucereux silence
Y trouve la foi du 440
Encore 4mn33s

  Ori
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10527 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 20 mars 2020 à 02:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Vous ne serez pas surpris, j'imagine, de savoir que je rien compris.

Je ne suis pas chiffres et ne sais pas lire les partoches.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13049 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 20 mars 2020 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Pareil pour moi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25624 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 20 mars 2020 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Il doit y avoir un message, quelque chose qui m'échappe.
Si c'est une question de maths, je suis zéro, mais ces 4 minutes, trente trois secondes m'intriguent.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 20 mars 2020 à 04:50
Modifié:  20 mars 2020 à 04:53 par ori
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Catwoman, Maschoune, Adria et Ode 31 -17,
En l'écrivant je me doutais bien du coté obscur de ce texte... Mais comme il parle de musique (même si je ne suis pas musicien) je comptais sur sa musicalité…
Pour éclairer quelques lanternes 440 est le "la" donné par les diapasons qui tombe sur la fréquence 440 Hertz. Plus précisément, il s'agit du "La 4" (le la de la 4e octave du piano). Lorsqu'on fait vibrer un diapason, il produit une fréquence précise de 440 Hz. Ceci nous permet d'accorder les instruments. c'est la note de référence qui permet la gamme, donc l'écriture de la musique.
Pendant longtemps il y a eu des différents culturels en France, on accordait plutôt en 442, et en Allemagne en 444 (A mon avis la base de ce vieux conflit Franco/Teutons).
L'autre référence c'est 4mn33s qui est le titre d'une œuvre de John Cage créé en 1952 et qui fit son petit scandale à l'époque puisque à la première interprétation par David Tudor le 29 août 1952, au Maverick Concert Hall de Woodstock , en tant que partition de musique contemporaine pour piano. Le public l'a vu s'asseoir au piano, et fermer le couvercle. Après un moment, il l'ouvrit, marquant ainsi la fin du premier mouvement. Il réitéra cela pour les deuxième et troisième mouvements. Le morceau avait été joué et pourtant aucun son n’était sorti. Ce que voulait son auteur, c’est que quiconque qui aurait écouté attentivement aurait entendu du bruit involontaire. Ce sont ces bruits imprévisibles qui doivent être considérés comme étant la partition de musique dans ce morceau (partie en italique copier coller de Wikipédia).

Amicalement
Philippe

  Ori
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet 2020
  Publié: 20 mars 2020 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Avec l'explication, le texte est moins hermétique...mais aussi moins poétique puisque plus technique...alors laissons les mots nous bercer...
HFT

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25624 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 20 mars 2020 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

Belle explication qui m'apprend beaucoup.
Merci
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 20 mars 2020 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Rose-Amélie de l'avoir entendu d'une bonne oreille
Merci HF.Teller et suis d'accord mais il me semblait difficile de ne pas donner quelques explications
ode3117 Suis heureux d'avoir partagé ces quelques connaissances

  Ori
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
1862 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 21 mars 2020 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ori
A la lecture, je me suis mise en mode loufoque, avec les sonorités et la gestuelle de ton poème je me suis imaginée à la bourse... cac 40, 440... oui bon, rien de poétique, mais l'actualité m'empêche de rêver.

  SHElene
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 21 mars 2020 à 14:09
Modifié:  21 mars 2020 à 14:12 par ori
Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Bonjour Ori
A la lecture, je me suis mise en mode loufoque, avec les sonorités et la gestuelle de ton poème je me suis imaginée à la bourse... cac 40, 440... oui bon, rien de poétique, mais l'actualité m'empêche de rêver.



Super qu'il t'ait amusé, J'avais imaginé que effectivement la confusion était possible avec CAC 40. Mais au moins si tu as passé un moment de bonne humeur, super.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 23 mars 2020 à 09:35
Modifié:  24 mars 2020 à 20:10 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Fréquence en La... La naturelle, celle de l'eau en 432Hz... chacun cherche la sienne, trouver une accordance... un 444 pour toucher le Mi en 528...
Je dirais, pour moi, essayer en 528... au sublime du piano et du coeur.
Un poème tant original dont vous avez si bien l'inspiration : génial !

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 23 mars 2020 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Fréquence en La... La naturelle, celle de l'eau en 432Hz... chacun cherche la sienne, trouver une accordance... un 444 pour toucher le Mi en 528...
Je dirais, pour moi, essayer en 528... au sublime du piano et du coeur.



Ha Argynne 528Hz, je vous reconnais bien là, la mythique fréquence dite de la réparation de lADN … Vous avez peut-être trouver la solution au Corona virus la fréquence 528Hz...
Merci d'être entré dans le jeu
Amicalement
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 23 mars 2020 à 18:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances
Argynne dit "chacun cherche la sienne ..."
Moi je vibre à 69 Hz (notamment)



69Hz Infra bass, celle qui prennent au sternum directement cela ne passe pas par les oreilles

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 499
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0333] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.