Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 39
Invisible : 1
Total : 43
· cro · Jean-Claude
Équipe de gestion
· Ashimati
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 14:29:51
Paris: 3 août 20:29:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un autre temps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 15 févr 2020 à 17:51
Modifié:  16 févr 2020 à 03:00 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

réveil du matin, se lever, pourquoi? pour que défilent les heures….
Chaque heure bien pleine, chaque minute occupée, chaque seconde emplie….
Alors oui se lever pour que le rythme puisse démarrer… que chaque acte se joue à son rythme de 60mn en 60mn, de 3600 secondes en 3600 secondes et enfin arrive le dénouement, la nuit est tombée, tout est fait, tout est réglé, plus qu'à s'asseoir à sa table de travail, prendre la feuille, ouvrir le stylo, partir vers d'autres contrées… tout ce rituel, pour ce moment essentiel, trouver dans les mots tracés un couloir vers l'immensité, un espace où le temps se met en suspension, où une seconde peut durée une éternité, un nouvel espace temps, ici chaque heure dure 21600 secondes.
Puis ce soir derrière la feuille rien, pas de frisson dans le stylo, pas de texte à recopier, pas de poésie à taper sur le clavier, pas de beau copier-coller à venir poser sur le site…..
Reste le moment, l'état de digestion de toutes les émotions, l'état de perception d'une réalité regardée autrement, d'une vision différente de ce monde dans des instants de fugacité ….
Alors oubliés les papiers, le stylo, le beau doc bien tapé, pas de brouillon… Juste le clavier et l'envie d'un geste poétique, sans rimes, sans règles, à l'état brut juste taper en direct dans la petite fenêtre, l'état du moment, de l'instant, de parler de ce sentiment qui à la nuit m'envahit et, à la faveur des jeux d'ombres, éclaire différemment la vie…..
Juste un instant partagé, un autre temps.
Puis après dormir, dormir !! pourquoi ?
Pour que puisse se revivre le rituel… Réveil du matin, se lever…..

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 15 févr 2020 à 19:09 Citer     Aller en bas de page

l'état du moment, de l'instant, de parler de ce sentiment qui à la nuit m'envahit et, à la faveur des jeux d'ombres, éclaire différemment la vie…. j'ai trouvé ce passage remarquable.

Un texte sans rimes en fin de chaque phrase et pourtant tout émet une douce musique, m'imprègne du silence impérieux et salvateur, accompagnant les transformations.
Tout décrit un mouvement coulant alors même que qch ne bouge pas et flotte autour et à l'intérieur de l'écrivant.

Le choix des mots donne force à la description, et à l'importance de ce rituel qui, agréable ou non, doit se vivre, bien le lit-on.

La frappe de mon commentaire a duré 2160sec. Merci...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 15 févr 2020 à 19:23 Citer     Aller en bas de page

Merci de fond du cœur Argynne pour ce commentaire que je viens de lire et de relire qui met du baume sur mon écrit et me donne un joyeux sourire d'avoir pu partagé cette émotion avec vous .
Amicalement
Philippe

  Ori
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13049 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
2 août
  Publié: 16 févr 2020 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite

Le choix des mots donne force à la description, et à l'importance de ce rituel qui, agréable ou non, doit se vivre



Je rejoins le comm d'Argynne...

Merci pour cette lecture ORI

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 16 févr 2020 à 04:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune pour cette lecture et ce commentaire.
Amicalement
Philippe

  Ori
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
848 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
2 août
  Publié: 16 févr 2020 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Philippe, joli texte en prose poétique, avec des descriptions soignées et de belles associations. La journée semble défiler jusqu'à la tombée du jour, quand la nuit transforme nos perceptions, propice au nouveau rituel qui s'installe. Le temps se suspend, et l'écriture devient moment d'évasion, un nouveau voyage chaque soir vers une contrée à découvrir. Et tout autour, ce silence... ici, il n'est pas lourd, mais enveloppant, et essentiel à la réflexion. L'atmosphère est bien rendue et pénètre peu à peu le lecteur. Puis arrive cette chute, avec un effet de boucle qui me plait bien, semblable à cet éternel recommencement. Amicalement, Lucie

 
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 16 févr 2020 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Ecrire c'est abolir le temps, c'est voyager dans un autre monde, c'est ce que je retiendrais de cette lecture appréciée.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 16 févr 2020 à 12:26 Citer     Aller en bas de page


Merci Lucie, Merci patrick de vos retours à l'un et à l'autre sur ce texte qui fut le jaillissemnt d'un moment.
Amicalement
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 16 févr 2020 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Merci Adria pour votre retour et vos conseils (Je ne boie pas d'alcoool mais j'ai entendu quand même).
Je trouve votre regard intéressant même si je ne ressens pas les choses avec autant de lourdeur. Par contre peut-être que la notion de l'addicte est bien présente et crée ce poids.
Amicalement
Philippe

  Ori
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 17 févr 2020 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

Oui voilà, la description est parfaite, la lecture résonne en nous sommes d'accord Ori, les mêmes sensations !
Un peu comme nager courir, faire la démarche se mettre en situation, et se sentir happer par le bien-être là à vivre d'émotions du corps et de l'esprit "quel bonheur "

Merci Ori pour tes mots écrits comme ils viennent ...


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 17 févr 2020 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Marchepascal pour tes mots... toujours agréable de sentir un sentiment partagé avec d'autres.
Amicalement
Philippe

  Ori
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4192 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 19 févr 2020 à 02:10 Citer     Aller en bas de page

On n'a pas besoin de faire de la rimaille , pour faire des poèmes !!!

votre prose est très belle

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 19 févr 2020 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Ladysatin, touché par le compliment
Amicalement
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 446
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.