Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 53
· Galatea belga · datura.✿
13546 membres inscrits

Montréal: 23 juin 17:25:59
Paris: 23 juin 23:25:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Lac de ma Sérénité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 6 févr 2020 à 08:23
Modifié:  6 févr 2020 à 13:46 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Le Lac de ma Sérénité

Au lac miroitant de ma sérénité
Les nénuphars ont des pâleurs
De vierges endormies
Ils somnolent, simples fleurs
Librement épanouies

Un doux baiser peut-être
Pourrait les éveiller
Mais laissez-les dormir
Dans leurs candeurs ouvertes !
Laisse- les refleurir
Dans ce lieu préservé !

C’est là un privilège
Qu’une tendre douceur
Accorde en sortilège
A ces paisibles heures
De calme et de beauté

L’insolence s’est tue
Dépouillée de tout bruit
Rébellion consumée
Dans des feux révolus
Qui se sont engloutis
En soupirs alanguis

Ah ! Que vive l’union sacrée
Des ombres et lumières
Où toute vibration trépasse
Dans l’infinie jachère
De l’espace

La lumière se dore
Dans la pudeur d’aimer
Or mon cœur apaisé
Extase qui s’endort
Lavée de tous ses feux
Ne peut plus que rêver
Dans son lit d’ombres bleues
Au lac miroitant de ma sérénité

CéHeme
Poème extrait de « EGO SUM » Dolence

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
262 poèmes Liste
7295 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 8 févr 2020 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tartignole...

Je découvre ton second poème et, de l'élégance du traitement, j'apprécie ce qu'il ressort de ton poème...

De la nature, offrant ses beautés à l'œil de l'homme, tu nous emmène là où cette beauté sereine permet de se sentir en adéquation avec notre mère nature...

La légèreté, le parfum des mots, qui dessinent si bien ce lieu qui te rempli de bonheur, nous permet d'imaginer, les yeux fermés, un tel endroit, paradisiaque, où l'amour s'est installé pour toujours...

Belle découverte... malheureusement bien ignorée, par ailleurs!

Amitiés...

Hubix

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 16 févr 2020 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Hubix,

Je te remercie pour ce beau commentaire, je suis désolé de n'avoir pu te répondre plus tôt. Ton message a été très réconfortant et m'encourage à en publier d'autres.

Amitiés
CéHémme

 
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 16 févr 2020 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

j'aime la douceur et la sérénité qui se se dégagent de cette belle poésie.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 5 jan à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Peu à peu je découvre le fonctionnement de ce site. merci de votre commentaire et pardon pour avoir répondu avec tant de délar

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 407
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0181] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.