Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 58
Invisible : 0
Total : 61
· Maximus Julius · Xuyozi · Lou Malou
13353 membres inscrits

Montréal: 16 oct 17:49:47
Paris: 16 oct 23:49:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Figures contre fusils Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 2 nov 2019 à 15:39 Citer     Aller en bas de page


« Figures contre fusils »


Voilà que le monde moderne se carapate,
Laissant ses plus fidèles sujets à quatre pattes
Dans l'arène, mourir piétinés par la maréchaussée
Ou noyés sous la noble crasse d’un parterre doré.


Paris Beyrouth sa grande place,
De Santiago à Caracas,
Figures contre fusils, corps à la ramasse
Que la pourriture condamne à l'extinction de masse
Comme ces cobayes, chimpanzés de l'espace
Sacrifiés à leur destin mais libérés d'y laisser leur trace.
Féroce répression, lutte des classes,
Au souffle libertaire qui ose et débarrasse…


Entre vaudevilles et bateleurs de foire,
Cols serrés, cils courbés et cocktails dinatoires,
Certains sauront se soustraire aux artifices snobinards des frairies
Lorsque le groin renifle mamie bijoux dans sa prolophobie


Et que s’articulent, à l’enluminure populaire des valses courbettes,
Les mouvements de foule aux pieds des politicards de la petite branlette.
D’autres continueront de gaieté sinistre à jouir des spotlights du dancing,
Palabrant de leurs bouches parigotes les mondanités des meetings-smokings.


Paris Beyrouth sa grande place,
De Santiago à Caracas,
Figures contre fusils, corps à la ramasse
Que la pourriture condamne à l'extinction de masse
Comme ces cobayes, chimpanzés de l'espace
Sacrifiés à leur destin mais libérés d'y laisser leur trace.
Féroce répression, lutte des classes,
Au souffle libertaire qui ose et débarrasse…


Alors que sonne le ramdam des cités à travers la multitude affamée,
Un vent se lève contre l'infamie, soufflant la tempête aux oreilles des arbres dépenaillés.
Ô soleil naufragé! Toi qui par-delà la ville-dortoir torréfie l’herbe folle des campagnes sinistrées,
Sommes-nous encore sous l’œil torve de l’humanité les oiseaux de proie de sa majesté?


Franck


- Prolophobie: (néologisme) peut se traduire comme étant la cassure entre les élites et les classes dites "inférieures".
- Spotlight: lumière, feu de projecteur.
- Dancing: discothèque.
- Parigot, parigote: parisien(ne).
- Meeting: (anglicisme) rencontre.


 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
1963 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 6 nov 2019 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Franck,

Ce poème est un cri, une révolte,
Bas les masques !
Les illusions disparues
Laissent place à la réalité crue.

Bisous - MUSCADE



  MUSCADE
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 12 nov 2019 à 06:15
Modifié:  12 nov 2019 à 06:15 par Franck
Citer     Aller en bas de page

- Certes Amanda, "Les Hommes naissent égaux...." Mais certains plus que d'autres.
Et pour la liberté et la fraternité, no comment, on repassera je pense.
Thanx Amanda.


- Bonjour Muscade, tu as raison un cri, une révolte... et j'ai soudainement ce tableau d'Edvard Munch en tête "le cri" en espérant que ce(s) cri(s) ne se termine(nt) pas dans l'horreur et l'épouvante... Quoique là c'est plutôt mal entamé. Merci Muscade.

















 
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 juil 2020 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Franck,

Je suis resté décidément trop longtemps sans te lire...

Ton poème déroule la logique implacable d'une diatribe... C'est extrêmement puissant, comme une balle de beretta qui pénètrerait les chairs d'un monde à deux vitesses.

Tu cernes la pourriture sous les spotlights, la compromission et l'obscénité des puissants et du fric avec une rare acuité, le tout dans une forme impeccable.

Bravo !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 574
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.