Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 20
· Xuyozi · Jean-Claude
13734 membres inscrits

Montréal: 23 juil 23:53:41
Paris: 24 juil 05:53:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Rêve d'automne Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 22 nov 2009 à 17:45
Modifié:  23 nov 2009 à 02:28 par Corwin
Citer     Aller en bas de page




Rêve d'automne

Demain nous choisirons d'aller au crépuscule
Fouler, main dans la main, les labours désolés
Briser leurs noirs sillons de nos pas emmêlés
Soûls de ces rêves fous que nos cœurs spéculent

Je te garderai là, ignorant tout calcul
Tu oublieras tes peurs, tes craintes inventées
Pour ouvrir ton cœur aux amours insensées
Qu'en secret nos âmes enivrées articulent.

Et Le brame du cerf réveillera nos âmes,
Son animalité ranimera la flamme
Nous plongeant dans la joie retrouvée d'être deux.

Ignorant la plainte de la dame blanche
Nous nous regarderons apaisés et heureux
Et je t'embrasserai une main sur ta hanche.


Corwin 10/2009

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 22 nov 2009 à 18:08 Citer     Aller en bas de page

des pas dorés que je te souhaite paisibles et aveuglants !!

j'aime !!

merci

  Seirén - ©
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 23 nov 2009 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

De très belles images dans ton poème qui nous laissent imaginer deux amoureux dans les sous bois avec le brame du cerf dans le lointain et pour finir la main sur la hanche. Une bien agréable lecture. Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 23 nov 2009 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Idou, d'être la première à venir me lire



-------------

Rousselaure, c'est vrai le brame fait partie, chaque année des attraits de ma forêt et j'avais envie de l'évoquer.



  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
ludivine13


j'aime la vie et je l'apprends, je l'apprivoise discrètement...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
8 novembre 2009
Dernière connexion
3 septembre 2020
  Publié: 23 nov 2009 à 06:27 Citer     Aller en bas de page


j'ai beaucoup aimé, merci...

Ludy

  sandy
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 23 nov 2009 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

De belles images d'automne, cher poète ....

merci pour ce doux poème

sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15598 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 23 nov 2009 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Quand la nature éveille l'amour, c'est toujours très beau...merci de reposter cher Michel...Alex

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 23 nov 2009 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Ludivine

Bienvenue, je suis heureux que cela te plaise.


---------

Pierre ,

J'avais écrit sur l'hiver bien en avance en oubliant l'automne

amitiés

---------

Chère Alex,

Je ne suis qu'à moitié satisfait de ce texte que je ne voulais pas publier si tôt, mais chose promise...

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 23 nov 2009 à 18:33 Citer     Aller en bas de page

unbarbareenAsie,

Tu exagères un petit peu, les textes "lisibles" ne sont pas si rares, mais l'outrance fait partie de la règle du jeu!
Moi non plus je n'aime pas ces textes ampoulés, pédants, qui ne montrent qu'un grand vide sentimental, de même que je déteste ces textes pleurnichards qui mettent en exergue, principalement, un profond manque de culture. Alors j'essaie modestement de me tenir sur la ligne étroite et de ne pas oublier que la poésie se définit comme un art de l'écriture qui doit magnifier des sentiments.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 23 nov 2009 à 18:39 Citer     Aller en bas de page

Il me donne une impression de musique ton poème, je l'ai bien apprécier
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 24 nov 2009 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Angitia, c'est pour cela que j'écris des sonnets, les vers ont leur musique propre qui aide à l'écriture et réciproquement.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 3 déc 2009 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Magnifique . Que dire après tous ces jolis commentaires cher Michel? Que j'aime tout simplement
Le brame du cerf, quelle belle idée d'en parler. J'en ai des souvenirs sur ce sujet! Merci pour cette lecture.
A bientôt
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 3 déc 2009 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Coucou Martine,

Pas plus tard que ce matin, un ramasseur de champignons racontait sa "rencontre" avec un cerf qui soufflait dans un fourré et qui lui a fait la peur de sa vie!

Merci, à bientôt.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
troublée
Impossible d'afficher l'image
La quête du Graal?Bahh , j'peux pas , j'ai une otite...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2007
Dernière connexion
10 juin 2013
  Publié: 6 déc 2009 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

"Je te garderai là, ignorant tout calcul
Tu oublieras tes peurs, tes craintes inventées
Pour ouvrir ton cœur aux amours insensées
Qu'en secret nos âmes enivrées articulent."

Je retiens celui là , parce ce qu'il me parle, mais il ne va pas sans le reste , magnifique , rythmé et tant imprégné des odeurs de mousse...

Merci.

  Troublée
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 déc 2009 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Troublée,

Merci pour ton commentaire, bienvenue sous mon texte.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1318
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0384] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.