Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 42
Invisible : 1
Total : 44
· Syrille
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 15:47:35
Paris: 2 déc 21:47:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Hermétiquement amoureux vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 22 nov 2009 à 12:49
Modifié:  25 nov 2009 à 15:48 par HaCeNe
Citer vertical_align_bottom

Hermétiquement amoureux


Que soient maudites mes larmes, ruisseau en deuil,
Qui éteignent les flammes luisant dans chaque œil
Avec mépris face à mon esprit qui se tord
Quand je te regarde et que j'aperçois la mort.

Le royaume de tous mes délires m'envoûte
Dans une dimension où j'ignore les routes
Ne connaissant que son paroxysme troublant :
Ma vision rendue obscure dans un trou blanc.

Quand je te regarde et que j'aperçois la mort,
L'amour lutte et parfume tristement l'aurore
Qui me réveille et aussitôt j'ose exalter
L'enfer qui est doux face à notre destinée.

Ma vision rendue obscure dans un trou blanc
Piège mes rires et me tue d'un supplice lent,
Et ma douleur intense accroît quand tu me suis :
Disparais ! Mais laisse moi savoir où tu fuis !

 
LaLoba


La grange a brulé je puis enfin voir la lune
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
2 septembre 2009
Dernière connexion
13 juin 2017
  Publié: 22 nov 2009 à 13:31 Citer vertical_align_bottom

Je fus empoignée par vos mots puis à la fin je fus soufflée.
Touchée...
Merci et un bravo étincelle!


La Loba

  La Loba
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 24 nov 2009 à 16:21 Citer vertical_align_bottom

Citation de LaLoba
Je fus empoignée par vos mots puis à la fin je fus soufflée.
Touchée...
Merci et un bravo étincelle!


La Loba



C'est un joli commentaire, merci. C'est exactement ce que je veux qu'on ressente !


Citation de Malika (vénus)


j'ai adoré lire ces vers d'amour, la fin est sublime

merci à toi


Malika



Merci Malika. Je suis content que tu apprécies la fin ; elle résume toute la pensée du poème...

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 28 nov 2009 à 17:08 Citer vertical_align_bottom

HaCeNe

Hermétiquement amoureux

Mais il est plein d'angoisses ce poème parlant de trous blancs, quelle tristesse.

Troublant, faut comprendre...

Sélénaé bienvenue

 
Sopho


L'amour des mots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
252 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2009
Dernière connexion
14 mars 2021
  Publié: 10 déc 2009 à 19:38 Citer vertical_align_bottom

Triste mais beau ...
Amitiés
Sophonisbe

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
769 poèmes Liste
16381 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 17 jan 2010 à 11:19 Citer vertical_align_bottom

J'aime ton langage, neuf pour dire de la tristesse qui est vieille comme le monde...



Quand je te regarde et que j'aperçois la mort,
L'amour lutte et parfume tristement l'aurore
Qui me réveille et aussitôt j'ose exalter
L'enfer qui est doux face à notre destinée.

Ma vision rendue obscure dans un trou blanc
Piège mes rires et me tue d'un supplice lent,
Et ma douleur intense accroît quand tu me suis :
Disparais ! Mais laisse moi savoir où tu fuis !

Amitiés

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 17 jan 2010 à 11:55 Citer vertical_align_bottom

[citation=Galatea belga]J'aime ton langage, neuf pour dire de la tristesse qui est vieille comme le monde...


Je te remercie de ce joli commentaire formulé avec une antithèse qui me définirait presque.

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 25 jan 2010 à 23:47 Citer vertical_align_bottom

Oui, tristement beau!

Mes amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
M♥l♣ka


Un jour, ma mère m'a acheté en soldes une robe. J'étais si contente que j'ai dormi avec
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1590 commentaires
Membre depuis
8 mai 2010
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 15 mai 2010 à 06:11 Citer vertical_align_bottom


Je me perd dans ces vers là
merci pour ce partage


Malika

  Je déteste le mistral, il est sec et souvent violent, son bruit est comme les youyous d'une sorcière
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 21 mai 2010 à 06:18 Citer vertical_align_bottom

C'est moi qui te remercie Malika.
Bon, ça va si t'es perdue juste dans les vers ; je pourrai te retrouver ;-)

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 20 févr 2012 à 05:50 Citer vertical_align_bottom

Très beau poème. Beaucoup de tristesse. J'ai apprécié, merci à toi.

 
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 18 août 2012 à 05:28 Citer vertical_align_bottom

Merci Balzak !

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 28 août 2012 à 14:52
Modifié:  28 août 2012 à 14:53 par ballandine
Citer vertical_align_bottom

Quand l'amour fait de son élan, une vision de mort, il atteint l'intouchable du fond d'amour ...
et se restreint à l'attente du jour.....vrai "révélé"
Ou du vrai qui revient


Le dernier vers est plein d'espoir d'amour réalisé

Très belle écriture, tout en finesse et dialectique faiblesse...


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
HaCeNe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
10 août 2007
Dernière connexion
11 juin 2021
  Publié: 29 août 2012 à 01:50 Citer vertical_align_bottom

Citation de ballandine
Quand l'amour fait de son élan, une vision de mort, il atteint l'intouchable du fond d'amour ...
et se restreint à l'attente du jour.....vrai "révélé"
Ou du vrai qui revient


Le dernier vers est plein d'espoir d'amour réalisé

Très belle écriture, tout en finesse et dialectique faiblesse...




J'aime beaucoup tes petites analyses. Tu es originale dans la manière d'écrire tes commentaires.

Je te remercie !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1897
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0293] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.