Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 42
· Filiquier
13738 membres inscrits

Montréal: 31 juil 05:19:20
Paris: 31 juil 11:19:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Anti-épique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 juin 2019 à 01:06
Modifié:  26 juin 2019 à 01:15 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Sur un rythme effréné sur-vivre,
Tranquillement attendre que cela arrive,
Patience, à ce moment, survivre,
Le chercher, le voir, filer vers lui comme l’eau vive !

Ne suis pas un phénix, ne veux pas renaître,
Suis un antonyme, absent de la fabrique,
De l’oiseau regarde les cendres promettre,
Elles reviennent sans cesse, sont allégoriques !

Non, je ne déploierais pas mes ailes de geai,
Sous ce doux, si doux, soleil du matin,
Laisserais le vent me disperser à son gré,
Dans l’air subtil, fait de songes sans fin !

Le sang coule, les veines tapent dans les tempes,
En verve de liberté, il veut sortir,
Fuir cette carcasse et vite lâcher la rampe,
Abandonner ce vide, cet ennui, fuir !

Partir et laisser la plume choir,
Vais devenir ce résidu carboné,
Ancien vert rameau sur son perchoir,
Volutes de fumées vers la voie lactée !

  Ori
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
6290 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 26 juin 2019 à 07:07 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup.
Y compris les questions que ce texte m'amène.
Merci.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 juin 2019 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
J'aime beaucoup.
Y compris les questions que ce texte m'amène.
Merci.

Bizzz, JB



Merci pour ce commentaire qui me touche.
Bizz Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 juin 2019 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances

Je vous ai lu, d'abord non commenté, tant j'y ai puisé quelque chose d'insdescriptible mais de fort, berçant la beauté d'une certaine mélancolie d'âme.
Je suis revenue vous lire et vous le dire.

Adria



Grand merci Adria, suis ému de votre commentaire
Philippe

  Ori
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
1862 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 30 juin 2019 à 02:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ori
J'ai relu ton poème et j'y ai projeté des images nouvelles à chaque fois.
Avant d'être cendre, charbon et volutes de fumées, soyons de bois tendre et riche de bourgeons ou bois noble aux feuilles tourbillonantes.
Belle lecture. Merci

  SHElene
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 30 juin 2019 à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Bonjour Ori
J'ai relu ton poème et j'y ai projeté des images nouvelles à chaque fois.
Avant d'être cendre, charbon et volutes de fumées, soyons de bois tendre et riche de bourgeons ou bois noble aux feuilles tourbillonantes.
Belle lecture. Merci


Merci SHElene pour ce retour et se conseil...je vais essayer de m'y tenir d'être de bois tendre aux nobles feuilles….
Belle journée
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 31 août 2019 à 20:28 Citer     Aller en bas de page

" Descendre le fleuve, le pont est au loin... Sur la rive une fleur. Sur elle une eau pour mes temps, salvatrice. Le pont est devant. Sur la rive, une fleur. M'y arrêter longtemps...."
Poétiquement vôtre Argynne A.

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 1er sept 2019 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Argynne,
Aime beaucoup votre façon de commenter qui a un coté tres asiatique dans le charme du propos... Presque du Haiku.
Merci
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 1er sept 2019 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de ori
Bonjour Argynne,
Aime beaucoup votre façon de commenter qui a un coté tres asiatique dans le charme du propos... Presque du Haiku.
Merci
Amicalement
Philippe



Pont arrimé au fleuve
Chemin de la vie
Ralentir sur une fleur
_Argynne A.

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 1er sept 2019 à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite

Citation de ori
Bonjour Argynne,
Aime beaucoup votre façon de commenter qui a un coté tres asiatique dans le charme du propos... Presque du Haiku.
Merci
Amicalement
Philippe



Pont arrimé au fleuve
Chemin de la vie
Ralentir sur une fleur
_Argynne A.



Très beau!!

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 795
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0336] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.