Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 53
· Lou Malou · Colin Escot · Matavie · ***Béné***
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:39:34
Paris: 24 jan 21:39:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La laverie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 4 mars 2019 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Bruit, doux ronron et essorage,
À la laverie on est bien sage,
On est bien là, tranquille, assis,
On s'occupe de soi, on oublie.
À la laverie on dit bonjour,
On pense à ses anciens amours
Et on choisit quel nombre de tours,
Par minute, fera le tambour.
À la laverie on est au chaud,
Qu'on soit Etudiant ou Bobo,
Mère célibataire ou Clodo.
À la laverie c'est la vraie vie,
C'est là qu'on lave ses soucis.
Ah, la laverie...

  Hélène
Forgotten Angel


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars 2019
  Publié: 4 mars 2019 à 09:13
Modifié:  4 mars 2019 à 09:19 par Forgotten Angel
Citer     Aller en bas de page


Un petit texte bien sympa, qui m'a rappelé de bons et lointains moments.
Merci pour cet agréable partage.

FA.

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
6426 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 4 mars 2019 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ella
À la laverie c'est la vraie vie,




D'accord avec toi, petit poème fort sympa

Yvon

  YD
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 4 mars 2019 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

Au moins tu étais au chaud, car les femmes d'hier qui lavaient leur linge aux lavoirs, l'hiver pour elles était rude à affronter.
Un petit instant de détente dans ce gentil poème.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 5 mars 2019 à 12:34
Modifié:  5 mars 2019 à 12:39 par Ella Meliar
Citer     Aller en bas de page

ode3117, merci beaucoup d'avoir commenté mon petit poème. Oui, c'est vrai que parfois on oublie que notre confort est immense comparé à ce que cela fût.
Merci beaucoup, Y.D, ton commentaire me touche! (p.s.: caresse à Toto, la terreur des mulots; chez moi il y a Pompon, la terreur des papillons)
Forgotten Angel, merci à toi aussi, ravie s'il t'ai remémoré d'agréables moments
Drôle d'oiseau, merci merci pour tes mots fort sympathiques!
A bientôt

  Hélène
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 545
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0228] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.