Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 47
· ode3117 · PapillonMystere
13738 membres inscrits

Montréal: 31 juil 05:57:25
Paris: 31 juil 11:57:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Manoir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 25 oct 2018 à 01:30
Modifié:  25 oct 2018 à 06:28 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Dans le manoir de ma mémoire,
Dédale de couloirs, qui sans fin tournent en spirale,
Arrivent dans mille salles,
Aux disparates allures.

Dans le manoir de ma mémoire
Des grandes pièces baignées de lumières d’été,
A travers de grandes baies vitrées,
Qui amènent une réconfortante chaleur.

Dans le manoir de ma mémoire,
Des alcôves aux teintes capiteuses,
Eclairées par des bougies sur candélabres,
Qui ombrent des silhouettes dans de tendres corps à corps.

Dans le manoir de ma mémoire,
Des temples aux meubles couverts de tissus blancs,
Tableaux de fantômes qui viennent hanter,
Mes troubles nuits.

Dans le manoir de ma mémoire,
Un immense grenier, fatras de vieilles malles,
Bourrées d’hétéroclites objets liés par un fil continu,
Qui tisse la toile de mes souvenirs.

Dans le manoir de ma mémoire,
Sous la terre une cave sombre et humide,
Caveau aux mille cercueils qui vibrent encore quelques fois,
Faisant trembler les fondations de cet édifice si fragile.

  Ori
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17066 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 25 oct 2018 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

la boite a archive
de notre vie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 27 oct 2018 à 18:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
la boite a archive
de notre vie




Oui une boite à archives bien classé mais avec des liens d'une case à une autre qui font respirer l'édifice.

  Ori
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4192 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 26 jan 2020 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

De très belles images

j'ai aimé ma lecture dans ce tôt petit matin

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 jan 2020 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Ladysatin pour ce commentaire qui de plus me fait revenir sur ce poème, pour moi déjà ancien, mais qui résonne toujours aussi fort en moi.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 jan 2020 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Dans le manoir de ma mémoire
des fenêtres et des tiroirs
s'ouvrent parfois jour ou nuit,
ces souvenirs joie ou assomoir.
_Argynne

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 26 jan 2020 à 08:15
Modifié:  26 jan 2020 à 08:15 par ori
Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Dans le manoir de ma mémoire
des fenêtres et des tiroirs
s'ouvrent parfois jour ou nuit,
ces souvenirs joie ou assomoir.
_Argynne



Argynne poétesse jusque dans les commentaires.. Merci pour ce commentaire chaleureux.
Amicalement
Philippe

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 27 jan 2020 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de ori

Citation de Argynne Aphrodite
Dans le manoir de ma mémoire
des fenêtres et des tiroirs
s'ouvrent parfois jour ou nuit,
ces souvenirs joie ou assomoir.
_Argynne



Argynne poétesse jusque dans les commentaires.. Merci pour ce commentaire chaleureux.
Amicalement
Philippe





Je me permets de rectifier l'erreur dans la musicalité :

Dans le manoir de ma mémoire
s'ouvrent parfois jour ou nuit
des fenêtres et des tiroirs,
ces souvenirs joie ou assomoir.
_Argynne

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 745
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0295] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.