Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 96
Invisible : 0
Total : 98
· Flora Lynn · joycebardawil
13551 membres inscrits

Montréal: 20 juin 21:34:26
Paris: 21 juin 03:34:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ces heures qui passent Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 21 sept 2009 à 07:46 Citer     Aller en bas de page





Ces heures qui passent

Tu me manques, ta présence me hante
Et j'entends cette voix qui dit, aimante,
Des mots fantômes, ombres de bonheur.
Pourtant, je suis seul avec ma douleur
Les nuits sont sans fin, l'aube est déchirante.

Un autre jour apporte une autre attente,
Des heures comme des années, sans amante,
Monotones, sans joie et sans couleur
Tu me manques.

Mais où est ton odeur affriolante
Et de ton sein la rondeur aguichante ?
Je veux te respirer comme une fleur
De ton cœur en cage être l'oiseleur,
J'ai tant besoin de ton corps qui m'enchante,
Tu me manques.



Corwin 21/09/09

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 21 sept 2009 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

j'ai bien aimé ton poeme
j'ai ressentit une attente très longue, très belle.. (c'est mon poins de vue^^ ) j'ai apprécié aussi tes vers et le rythme de ton poeme..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15586 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 21 sept 2009 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

"Je veux te respirer comme une fleur
De ton cœur en cage être l'oiseleur,..."

J'ai bien aimé en plus de tout le poème ces deux vers qui me parlent....ALEX

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 21 sept 2009 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Angitia,

Merci de ton passage, le rondeau par la répétition du début se prête bien à l'effet d'accentuation, je suis content que cela te plaise.




Alex,

Est-ce toi qui m'as soufflé ces vers? sans doute qu'à te lire cela m'inspire des images plus bucoliques.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 21 sept 2009 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

une douceur d'aimer malgré le manque d'elle, c'est tres entrainant je trouve

Mystic

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 22 sept 2009 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Je dois avouer ma totale ignorance de la poésie technique, je ne saurais pas définir ce qu'est un rondeau, mais en tout cas, ça a peut être un lien, j'ai été sensible à tes rimes, très agréables !
mais il y a plus que l'aspect technique, il y a le message de l'attente, de la solitude peut être aussi...Mais je veux espérer pour toi que le manque se mourra dans le plus beau des amours !
Je ressors touché, c'est un poème qui me parle beaucoup !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 22 sept 2009 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille et les amours impossibles ont des hauts et des bas, il faut prendre ce que l'on peut.

Merci à vous trois, Mystic, Daria , pyc

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
27 février
  Publié: 22 sept 2009 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Tu as bien raison, les amours impossibles resteront à jamais celles qui nous manqueront le plus...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 22 sept 2009 à 13:51
Modifié:  23 sept 2009 à 02:25 par Corwin
Citer     Aller en bas de page

Évidemment on espère toujours qu'un rien suffirait pour que la magie opère et qu'il n'y ait pas de fin.

Merci guido de partager ces moments

Amitiés

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 23 sept 2009 à 00:06 Citer     Aller en bas de page

Une très belle description de l'attente de l'être aimé. C'est tout en délicatesse, doucement quémandeur. J'aime ton style cher Corwin. Merci

Amicalement

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 23 sept 2009 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

Thibault

Martine,


L'attente se prolonge, le manque devient de plus taraudant, je n'ai pas fait l'expérience de la drogue mais il me semble que la douleur physique doit être assez semblable, d'après ce qu'on en dit.

Merci de votre passage

Amitiés et

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 24 sept 2009 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Oui Thibault la méthadone de l'amour peut être l'amitié

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 25 sept 2009 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Corwin

La Douleur quelle chose très moche, elle arpente les cœurs, jusqu'au sommet sans qu'elle s'essouffle.

Comme je te comprends, courage il faut la combattre...

Sélénaé (L' amie)

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 25 sept 2009 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Lionne, comme tu l'as vu dans un texte précédent ma vie est faite de hauts et de bas (), ça y est je suis en haut

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 29 sept 2009 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Encore une chose étrange, j'avais répondu à Thibault et mon texte a disparu!

L'amitié ne peut être un substitut à l'amour, mais elle peut aider à passer des caps difficiles.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 2 oct 2009 à 18:14 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Baguette,

C'est vrai la roue tourne, parfois on aimerait qu'elle s'arrête sur la case bonheur et y reste un peu plus longtemps.

Merci d'être venue me commenter.

Bises


  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
troublée
Impossible d'afficher l'image
La quête du Graal?Bahh , j'peux pas , j'ai une otite...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2007
Dernière connexion
10 juin 2013
  Publié: 6 déc 2009 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

N'étant qu'une humble scribouilleuse, je ne me permettrais aucun com sur la technique...
Je ne suis qu'intuitive , et ressens tellement ce manque si bien restitué.
je m'en vais lire le reste.

  Troublée
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 déc 2009 à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Troublée,

Chacun écrit avec son style, moi j'ai besoin de m'appuyer sur les formes classiques, d'autres aiment mieux être libres.
Le rondeau se prêtait bien à mon but: se focaliser sur le manque.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1577
Réponses: 17
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0337] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.