Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 65
Invisible : 0
Total : 67
· Avraham
Équipe de gestion
· Ashimati
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 14:18:50
Paris: 24 jan 20:18:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Le temps magicien a clos nos yeux d'enfants Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
12 septembre 2020
  Publié: 15 juin 2018 à 04:42
Modifié:  15 juin 2018 à 06:22 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Piétiner jour après jour les plaines du temps
Qu'avons-nous fait de plus grand, de plus étonnant
S'agenouiller sur un échiquier de géants
Jouant à nous faire tomber à chaque instant

Le temps magicien a clos nos yeux d'enfant

N'avons-nous pas vu que la joie est notre main
Ecrire les enluminures, les éclats
Parcourir les chemins, les secrets, les sous bois,
Enivrer la fragrance sur la peau demain
Les souvenirs, un parfum qui toujours revient

N'avons-nous pas vu que la joie est notre main
Fleurir les amours, sur le flanc d'un doux jardin
Frôler le rêve comme les manches du chêne
Sur les collines brodées, la grâce est la reine
Le rêve est le seul roi, sur les azurs sereins

Le temps magicien a clos nos yeux d'enfant

Et puisqu'il nous est permis de rêver encore,
Jetons sur nos cœurs désenchantés un seul sort
Pouvoir aimer et se donner encore, encore
Pouvoir croire, la vie s'offre comme trésor
Chaque soir, les confins soufflent quelques brins d'or
Nulle contrée sur terre jamais ne s'endort...

Nous avons seulement oublié de chercher...

Et puisqu'il nous est permis encore de croire
Le temps ne nous rattrape plus, il a perdu
Que l'amour de l'instant est pouvoir et victoire
Qu'il n'abolit pas le rêve, ciel éperdu
Où se déploie l'aile fine de l'espérance
Où se déploie béatitude en révérence
Bonheur est évidence, caprice d'enfance

Qu'on a seulement oublié de regretter...

  La joie est la conptine de nos heures
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3541 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
17 juillet 2021
  Publié: 15 juin 2018 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Un poème empreint d'une grande beauté...

Merci de nous inciter à croire et à rêver encore, au-delà des vicissitudes de l'existence terrestre...


Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
12 septembre 2020
  Publié: 22 juin 2018 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Merci Le Poète Masqué !
Hâte de découvrir plus encore ce qui se cache sous ce masque



  La joie est la conptine de nos heures
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 581
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0209] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.