Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 45
Invisible : 1
Total : 49
· sunday · Jean-Baptiste Cilio · titouan35
13377 membres inscrits

Montréal: 22 jan 12:37:30
Paris: 22 jan 18:37:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: A ceux qui ont miné ma vie. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 12 oct 2016 à 19:03 Citer     Aller en bas de page

A ceux qui ont miné ma vie.

Ils viennent avec la fureur sur ma tombe cracher,
Crispés par la haine, les veines
prêtes à exploser.
Ils dissimulent en souriant leur venin tueur,
Macération d'un mélange de viles rancoeurs.

Le paraître a guidé leur pauvre existence,
L'ingratitude façonne leur foi en démence.
Le mensonge perpétuel est leur arme fatale,
Pauvre comédie en sous sol, un théâtre du mal.

ils allument le feu, puis ils laissent tout consumer,
Jouissance hystérique de la perversité.
Ils ne naviguent que dans la pensée mesquine,
Sans retenue, jusqu'à la parole assassine.

Je les attends derrière ma froide porte marbrée,
Raide, aveugle, sourd, muet au fiel des quolibets.
Qu'ils m'injurient même qu'ils se gaussent de mes déboires,
Le malin n'a plus d'emprise sur ma mémoire.






  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
758 poèmes Liste
16125 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 13 oct 2016 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Le paraître a guidé leur pauvre existence,
L'ingratitude façonne leur foi en démence.
Le mensonge perpétuel est leur arme fatale,
Pauvre comédie en sous sol, un théâtre du mal.

ils allument le feu, puis ils laissent tout consumer,
Jouissance hystérique de la perversité.
Ils ne naviguent que dans la pensée mesquine,
Sans retenue, jusqu'à la parole assassine.


Sans les attendre...il suffit de les laisser vivre avec leur haine pernicieuse et leur incapacité de voir au delà d'eux mêmes...


Bises Robert et à plus !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 13 oct 2016 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilia de ton passage. Amitiés.

  alweg
malouino


Advienne que pourra
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
193 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
12 mai 2019
  Publié: 19 jan 2017 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est touchant, on sent le désarroi du narrateur.
La dernière strophe en donne un peu la mesure :

Citation de alweg
Je les attends derrière ma froide porte marbrée,
Raide, aveugle, sourd, muet au fiel des quolibets.
Qu'ils m'injurient même qu'ils se gaussent de mes déboires,
Le malin n'a plus d'emprise sur ma mémoire.


Et c'est renforcé par le titre et par le choix de la section où le texte est publié.
Je vous souhaite bon courage, il faut s'alléger des débris du passé.

  Malouino pour vous servir
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 24 jan 2017 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Malouino, je tiens à m'excuser pour cette réponse tardive. Je suis navré. Je suis au chevet de mon Père et je n'ai pas vu votre visite. Je vous remercie pour vos mots et votre sensibilité.

Amitiés

Robert

  alweg
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1047 poèmes Liste
16886 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 4 févr 2017 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Les choses sont dites, et bien dites...j'aime ce ton fort, qui va de l'avant malgré tous ces gens qui, je trouve, ont bien des choses à se reprocher et qui devraient se remettre en questions, au lieu de lâcher leur méchanceté, leurs coups bas.
sentir ta combativité nous apporte à nous mêmes un regain d'énergie.
amicalement.
pyc.

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 5 févr 2017 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Merci Pyc pour tes mots et compassion.
Seule la tête levée peut voir loin....Dicton sentinelle....

Amitiés

Alweg

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1141
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0230] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.