Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 49
· joycebardawil
13654 membres inscrits

Montréal: 25 oct 22:28:13
Paris: 26 oct 04:28:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 2) : "Épices" :: Trinidad Moruga Scorpion Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 4 juil 2020 à 21:01
Modifié:  5 juil 2020 à 05:41 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Avertissement : certaines scènes de cette histoire ne sont en aucun cas à reproduire à la maison même si vous êtes cascadeur professionnel…


" Trinidad Moruga Scorpion "


(Marathon éphémères 2020 - semaine 2)


Je m'appelle Gad et tout le monde (ou presque) pense que j'ai beaucoup d'humour,
Peut-être font-ils référence de par mon prénom à cet humoriste vu à la téloche.
En réalité, je n'ai rien de drôle, rien, l'ombre de ma vie est à pendre haut et court...
Ces derniers temps, j'avais plutôt tendance à me comporter en roi des cloches,


À me foutre de tout, absolument de tout, enfermé chez moi à double triple tour.
Et pourtant, il y a Dédé l'asperge qui continue de faire des virées nocturnes chez moi.
On se connaît depuis la maternelle, je l'aime bien mais ce soir-là j'ai fait le sourd,
Pas envie, l'envie de rien, de voir personne ; je précise que j'habite sous les toits


Car ce crétin s'est pris pour le père Noël et a tenté de rentrer par la cheminée...
Il s'est finalement faufilé par la lucarne des toilettes, en a salopé ma salle de bain
Avec les cendres et la poussière qu'il a ramenées du toit du four... Un putain de fêlé !
" Surprise ! T'inquiète pour la douche, Dédé le plombier est sur la place, tout va bien... "


" Tout va bien ??? Mais qu'est-ce que tu... " il m'interrompt et me tend brusquement
Un sachet en plastique sur lequel est écrit en rouge sang : " Trinidad Moruga Scorpion ".
" Gad, t'avais envie de te vider la tête, je te propose un trip, ça va être un grand moment ! "
" Vraiment Dédé, casse-toi avec ton sachet de légumes, quand je te dis non c'est non..."


Il a insisté lourdement, fait ses yeux de poisson mort, moi je n'avais qu'une idée en tête
Qu'il dégage au plus vite alors j'ai lâché un " OK mais ensuite tu prends la porte, promis ? "
Il me raconte qu'il a ramené un genre de piment un peu particulier de ses multiples fêtes
Passées aux Caraïbes. " T'es sûr, ça risque rien ? " - " Nooon ! Et pis ce soir tout est permis ! "


Il me fixe avec défi : " Gad, t'as bien survécu aux psys, à la taule, à 2 divorces, à la maladie,
À la faillite, à une bonne demi-douzaine de stages de développement personnel, tout ça en
Fumant un bon million de sans filtres et en collant ton petit cul à la pire des " putes junkies ".
Alors franchement mon gars, tu crains quoi, la langue qui pique là tout de suite, maintenant ?


À ce moment précis, j'ai commencé par mordre dans cette espèce de truc qui ressemble à un
Poivron rouge... Je croque, je mâche, j'avale mais il ne se passe rien alors je décide de finir
Le morceau, et là... un hoquet puis deux, j'ai senti mes narines et mon anus ne faire qu'un
Avec mon estomac : magma en fusion le long du tube digestif, des convulsions à en vomir…


J'étouffe, je transpire, je dégouline de sueur, je m'apprête à faire une attaque cardiaque.
Je suis dragon cracheur de feu soufflant sur la face à Dédé devenue aussi rouge que le cul
D'un babouin en chaleur sous un soleil de plomb... Putain je n'y crois pas, la belle arnaque,
Je m'dis que je vais clamser pour ça, que ce serait con que ma vie s'arrête là ; vite ! le SAMU !


Je suis sur un chariot brancard, je ne me souviens plus de grand-chose, j'ai dû probablement
M'évanouir aussitôt après que Dédé ait appelé les secours... Plus tard, j'ai été diagnostiqué
D'un syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible : une espèce de rétrécissement
Temporaire des vaisseaux sanguins de la tête conduisant à d'affreuses migraines sous TNT.


En sortant des urgences, Dédé m'attendait pour me tendre un nouveau sachet en plastique,
Dessus était inscrit en noir : " Carolina Reaper ". " Tu vas pas en revenir Gad, c'est magique ! "


Franck (04/07/2020)



- Trinidad Moruga Scorpion & Carolina Reaper : Les piments "Trinidad Moruga Scorpion" et "Carolina Reaper" sont connus pour être les piments les plus forts du monde.
- SAMU : Service d'Aide Médicale d'Urgence.
- TNT : Abréviation de trinitrotoluène, un explosif puissant.


 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
6070 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 5 juil 2020 à 01:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé cette histoire de frappadingues.
Bon moment de lecture ce matin.
J'en ressort vraiment heureux de ne pas avoir de Dédé dans mon entourage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
436 poèmes Liste
4955 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 juil 2020 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Franck,
c'est ce qui s'appelle "Pimenter sa vie"' mais à ses risques et périls. Au moins à ta sortie d’hôpital, ton pote Dédé était là et c'est à ça qu'on reconnait ses vrais amis.
Bon rétablissement
Pichardin

  Pichardin
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
1962 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 6 juil 2020 à 07:56 Citer     Aller en bas de page

Belle tranche de rigolade Franck, des vraies Têtes brûlées! (bon tu connais j'imagine, le bonbon qui pique dégueu dont les gamins raffolent?)
Bibiz

  SHElene
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 11 juil 2020 à 12:16
Modifié:  11 juil 2020 à 16:48 par Franck
Citer     Aller en bas de page


-Oui Lacase, complètement frappadingues parce que franchement faut être sacrément barré pour s’essayer à ce genre d’expérience ou alors aimer les coloscopies d’urgence chez le gastro-entérologue. Et comme toi, je ne voudrais pas forcément d’un ami aussi envahissant, encore moins déguisé en « schtroumpf farceur ». Merci Lacase pour ton com, A++.


-Pichardin, nous allons souhaiter ensemble un bon rétablissement à Gad car, Dieu merci, Gad n’est pas moi. Il faut être totalement inconscient pour s’essayer à des piments qui peuvent vous coûter la vie mais bon il faut bien dans l'existence la plus courte s’essayer à toutes sortes d’expériences mais là on est dans la limite du SPICY ! Et Dédé est peut-être un vrai ami pour Gad mais a tendance à prendre un peu trop ses aises…
Merci Pichardin pour ton com, A++.


-SHElene, tu me fais peur car tu commences à (trop) bien me connaître, lol ! (paraît qu'il faut que j’arrête de dire « lol », trop ado, je vais le remplacer par « rires » alors ? Bon bref et pis non ! Gardons notre âme de gamin…) :
Bien sûr que je connais les bonbons « têtes brûlées », non mais faut vraiment pas déconner avec ça car sais-tu que l’on peut détartrer sa cafetière avec ! A forte dose, brûlure de l’œsophage garantie… Et c’est les enfants qui dégustent dans tous les sens du terme ! Merci SHElene pour ton com, bises-bises.


PS1/ Message fantôme pour Marmotte Mawr : tu as raison le pepper X est le piment qui, actuellement, est le plus puissant au monde ! Mais mes souvenirs sont antérieurs à 2017, je repense à ce concours de gavage de piments en Asie du Sud-Est auquel j’ai assisté et « Trinidad & Carolina » étaient le top of the top à l’époque… Bises-bises Mawr !


PS2/ Merci Emme pour les corrections apportées au texte.


Franck

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 566
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0256] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.