Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 256
Invisible : 0
Total : 257
· zouzou31
13388 membres inscrits

Montréal: 7 déc 13:26:38
Paris: 7 déc 19:26:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La beauté de la nature Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Plume Tourmentée


L'écriture est mon remède pour exprimer et libérer mes émotions les plus profondes!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
28 février 2018
Dernière connexion
11 novembre 2020
  Publié: 8 mars 2018 à 07:31
Modifié:  8 mars 2018 à 11:14 par Plume Tourmentée
Citer     Aller en bas de page

J'étais là au milieu de la forêt,
Les rayons du soleil me réchauffaient,
Mille éclats brillants,
Parmi le sol scintillant

J'étais entouré de fleurs,
Un vrai feu d'artifice de couleurs,
Humectant leurs senteurs,
Odorantes, Apaisantes, Plaisantes,

J'écoutais le chant des oiseaux,
Se mélanger au bruit coulant du ruisseau,
Orchestre symphonique du bonheur,
Résonnant en mon cœur,

Je regardais les canards,
Se laisser transporter par le vent,
Glisser par le flux du courant,
Se suivant en rangs,

Rien ne battait la magie de la nature,
Qui peut guérir les pires blessures,

Dans mon coeur je ressentais le début du pardon,
C'était la voie de la guérison,
Celle qui mène à la rédemption,
Quand enfin arrive l'acceptation,

CM

  Christian Marquette
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
1969 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
5 novembre
  Publié: 8 mars 2018 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

Plume Tourmentée
Une sorte d'accueil au printemps !

Qui n'a pas de blessures à guérir ?
Tu as trouvé dans cette belle nature
Le meilleur des pansements.
U ne sorte de zénitude
Qui rassure et fait du bien.

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Plume Tourmentée


L'écriture est mon remède pour exprimer et libérer mes émotions les plus profondes!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
28 février 2018
Dernière connexion
11 novembre 2020
  Publié: 8 mars 2018 à 09:30 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton commentaire Muscade

En effet la nature est le meilleur remède, rien de mieux qu'une balade dans la nature pour retrouver le moral

  Christian Marquette
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17219 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 mars 2018 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

un très joli cadre

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26431 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 mars 2018 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Une bonne thérapie, cela ne guérit pas tout, mais soulage, en espérant que tout le monde puisse contribuer à la préservation de cette nature qui nous est chère.
Merci pour tes mots
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Plume Tourmentée


L'écriture est mon remède pour exprimer et libérer mes émotions les plus profondes!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
28 février 2018
Dernière connexion
11 novembre 2020
  Publié: 9 mars 2018 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

@ Mido Ben Merci Beaucoup c'est apprécié!

@ODE31 - 17 Oui c'est vrai!
Juste mettre les objets recyclables au recyclage et pas jeter des déchets sur le sol fait une différence!

  Christian Marquette
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 548
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0191] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.