Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 272
Invisible : 0
Total : 275
· Pieds-enVERS · zouzou31 · cro
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 16:09:59
Paris: 1er déc 22:09:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tes yeux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 10 août 2009 à 10:39
Modifié:  10 août 2009 à 11:51 par Mustang (libre)
Citer     Aller en bas de page

Deux êtres plongés dans un même regard,
Les mains tendues vers un seul espoir,
Les yeux fixés sur l’horizon où ils se croisent,
Vers un avenir, pour en poser les bases.

Tu crois avoir trouvé ton âme sœur,
La seule capable d’effacer tes pleurs,
Une seule question, comment en être sûr?
Petit à petit, elle brise ton armure.

Sans te faire de mal, à force de sourire,
Elle t’ouvre les bras juste pour s’y blottir,
Elle te donne sa chaleur, s’offre pour que tu la vois,
Et dans un murmure, te dit qu’elle est là pour toi.

Ses yeux n’existent que pour que tu t’y noies,
Ses cheveux, que pour couvrir tes blessures,
Oubliant sa pudeur, elle se découvre pour toi,
T’ouvre son cœur et à son tour, te rassure.

Quand une femme s’ouvre à toi, elle te fait cadeau de sa vie,
Se livre à tes désirs sans la moindre barrière,
Elle te supplie que cette fois ne soit pas la dernière,
Car son bien le plus précieux, elle en fait don à ton envie.

Je ne sais pas si un jour vous l’avez ressenti,
Ce frisson de recevoir auquel on tressaillit,
Moi je l’ai connu et du plus profond du cœur, depuis je le sais
Qu’elle est le diamant de ma vie et que je ne la quitterai jamais.

Je me fiche de savoir que pour un homme, cela ne se fait pas,
D’avouer qu’avec elle, c’est toujours la première fois,
La seule chose qui m’importe est de lui offrir mon cœur,
De le lui confier, et avouer qu’elle est mon plus grand bonheur.

J’aimerais que chaque baiser sur sa peau se transforme en un mot,
Chaque caresse en un "je t’aime",
Lui assurer que dans cent ans je resterai le même,
Avec dans la bouche ces seuls et même mots:



Ma tendresse je t’aime…
Pour ta pureté, ta sincérité, ton innocence, je t’aime…
Pour tes yeux fixés dans les miens, je t’aime…
Pour t’être offerte, je t’aime…

Ce sentiment, je veux désormais te l’avouer tous les jours,
Poser sur ce bien être le seul mot amour,
Et de souhaiter encore une nouvelle fois,
Que tu me réserves le bonheur de veiller sur toi.

Ce n’est pas une demande, juste un aveu,
Te rappeler combien pour moi sont importants tes yeux,
Ton regard fixé dans la même direction que le mien,
Avec pour seul accord, le contact de ta main.

Je veux passer ma vie les yeux plongés dans les tiens,
Toucher ta peau la nuit, pour m’assurer du lendemain,
Respirer ton odeur pour oublier mes rancœurs,
Et te répéter à jamais que tu es mon âme sœur.

Tout ce que j’écris ne sont que des mots,
Toi tu m’as fait don de ton cœur,
A quoi bon dans ces rimes, essayer de le comparer?
Une vie contre une parole, toi seule peut gagner.

Si un jour je vieillis, ce qui arrivera,
Alors s’il te plaît, sois encore près de moi,
Pour qu’encore ce jour là, je te fasse cet aveu,
Que mon seul bonheur fût et restera tes yeux.


  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23003 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 10 août 2009 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Magnifique déclaration d'amour, chanceuse celle qui la recevra ! Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 10 août 2009 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est magnifique. Tes vers sont empreints d'un amour généreux mais aussi absolu. Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 10 août 2009 à 19:27 Citer     Aller en bas de page

aude: merci de ton com, heureux qu'il ait atteint ta sensibilité, ça fait plaisir

rousselaure: tes passages sur mes poèmes font toujours plaisir, et en effet un amour se doit d'être entier s'il est sincère...

de part et d'autre: si larme il y a, c'est que l'amour est passé, mais ce n'est pas toujours le cas... l'amour tend parfois vers des personnes que l'on pense inaccessibles, à tord ou à raison...

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 11 août 2009 à 07:27 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup, je suis très touché que ce poème t'ait plu, au plaisir de te croiser de nouveau sous mes vers ou les tiens

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 11 août 2009 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Un immense coup de coeur pour ces mots qui font écho à mon coeur.
Un petit bonheur de lecture !
Bisoux
Cat

 
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 11 août 2009 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

ravi que ce poème ait su te toucher cat, ça fait du bien de voir que certaines femmes ont toujours la sensibilité à fleur de coeur et sont touchées quand on y met de la sincérité...

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
coeur brisée


le coeur à ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
158 commentaires
Membre depuis
9 août 2009
Dernière connexion
1er janvier 2015
  Publié: 11 août 2009 à 15:51 Citer     Aller en bas de page


très belle déclaration d'amour j'en ai les larmes aux yeux
vive l'amour amitiés

  d'un coeur brisé nait une profonde amitié
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 12 août 2009 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

merci gaelle, heureux d'avoir pu te toucher, on devrait pouvoir le dire à chaque fois que l'on aime sincèrement, juste ouvrir son coeur, c'est tellement plus simple...

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Alifa


viens , aime ,vis car les regrets ne servent à rien
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1058 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2012
  Publié: 12 août 2009 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

Très beau , si les hommes pouvaient comprendre que ça ce fait de dire l'amour !!


(il faut vraiment que je trouve des choses plus original à dire ...)

  le mal est l'inaction des gens de bien
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 12 août 2009 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

t'inquiètes, c'est le ressenti de nombreuses femmes face à l'incapacité des hommes à exprimer leurs sentiments, qualité qu'ils considèrent comme de la féminité même si c'est totalement stupide

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Francine


La vie est un combat l'AMOUR est son arme.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
455 commentaires
Membre depuis
1er mai 2009
Dernière connexion
27 janvier 2011
  Publié: 12 août 2009 à 23:21 Citer     Aller en bas de page

Si un jour je vieillis, ce qui arrivera,
Alors s’il te plaît, sois encore près de moi,
Pour qu’encore ce jour là, je te fasse cet aveu,
Que mon seul bonheur fût et restera tes yeux...

De toute beauté
merci pour ce beau moment
Amitié Francine

  Amitié Francine
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 13 août 2009 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

merci de ton passage francine, ravi que ça t'ai plu mais je n'ai pas grand mérite, c'est tellement facile de parler d'amour...

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1241
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.