Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 20
Équipe de gestion
· Ashimati
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 13:37:50
Paris: 3 déc 19:37:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Mirouille ! vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 7 avr 2012 à 00:46
Modifié:  11 avr 2012 à 02:37 par lastexit
Citer vertical_align_bottom






          Ce soir, au bout du port, c'est pêche à la mirouille,
          Au lamparo, à la vessie ou à la ligne,
          Que l’on appâte au chant : « Mirouilleu ! Mirouilleu ! ».


          Bé lou ! Moussou l’Estrange, aquel a pas bergougne, *
          Qui part en mer, tanqué à son mât de cocagne !
          Jusqu’au petit matin : « Mirouilleu ! Mirouilleu ! »...


          Mais a l’air de deux airs Qui s’en revient bredouille,
          Comme un gobie fait les gros yeux en bout de ligne :
       « Mais kézazo ?, dans mon panier pas une guigne »...


       « Mès qu’es aquò ? é bé couillou, bougré d’andouille !
          C’est un petit poisson avec de grosses couilles ».






* Regarde monsieur le touriste, lequel a pas vergogne, qui...


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 7 avr 2012 à 01:21 Citer vertical_align_bottom

Merci à toi félibre pour cette chasse à la tanuque version marine.

Amitiés

Patrick

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 7 avr 2012 à 01:49
Modifié:  7 avr 2012 à 10:37 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


 ! ecrinf !



Chasse à la tanuque :


 « le but est simple, tu te fais passer pour une meuf sur un chat et tu marques un
point pour chaque screenshot de mec qui se br... devant sa cam en discutant avec toi »

 Cette chasse-là
ou j'ai manqué une rame
en passant par Marseille


éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 7 avr 2012 à 02:06 Citer vertical_align_bottom


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28484 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 7 avr 2012 à 05:23 Citer vertical_align_bottom

Ventresaingris, Cornegibouille.....( comme dirait quelqu'un )
C'est féminin la Mirouille ( bêtise de pêcheur )
Chez les poissons les " âmes sont " pures
ODE 31 - 17
Bien amicalement

  OM
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17043 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 7 avr 2012 à 06:08
Modifié:  7 avr 2012 à 06:10 par pyc
Citer vertical_align_bottom

c'est un style très inattendu, mais qui donne une coloration en effet loufoque à l'ensemble...
et puis, j'apprécie personnellement que tu t'exprimes dans un langage qui m'est inconnu, mais que d'autres connaissent...ça permet une ouverture d'esprit qui fait du bien en ces temps difficiles, à l'heure où la mondialisation détruit à petit feu les dialectes régionaux...
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 7 avr 2012 à 10:44
Modifié:  8 avr 2012 à 09:46 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


! Ami Marcel !



...Cordial Menthe...
...à ta santé...



éric

*

! ode !



! Pecaïre ! es Sornèta dau Lengadòc ! Peuchère !

On a aussi, après la pêche, la chasse à la Mirouille :

« Mès qu’es aquò ? me diras-tu ! :
C’est un petit oiseau avec de grosses Couilles »

Lui faut toujours un étang, à celui-là, pour atterrir...
...sans s'arracher !



BiZz, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 7 avr 2012 à 19:05 Citer vertical_align_bottom

La chasse à la tanuque se pratique de nuit le touriste souvent un parisien doit aller dans la garrigue avec un gros sac de jute et une lampe tempête qu'il doit agiter toute la nuit en sifflant jusqu'à ce que la tanuque éblouie rentre dans son sac.
Si ça marche il la ramène le lendemain au bistrot du coin. Sinon il y retourne la nuit suivante.

Salut Éric à la prochaine.

Patrick

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 8 avr 2012 à 05:13 Citer vertical_align_bottom

Éric

C'est pire que la chasse au bohu, t'as pécho la sardine dans le port de Marseille ? !!!

J'ai bien ri

Nine

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 8 avr 2012 à 10:03 Citer vertical_align_bottom


Merci, pyc !



J’apprécie grandement le naturel, la sincérité et la chaleur de ton propos. Rien de mieux qu’une sornette pour situer le cœur des hommes et lire leurs signes culturels...

Un breton attablé avec un cévenol (moi), un camarguais (encore moi), un provençal, et un reste de toulousains et de catalans, catalans dont je suis : « Trop bon ! », mais qu’est-ce que ça peu l’avoir mauvaise (non pas méchante), un breton, quand on le couillonne d’une sornette du Languedoc, très instructive, sur les abeilles, de quoi repartir plus riche d’une connaissance... C’était en 99, à Toulouse.

Ah quand ça mord, ça lâche pas : l’a voulu toucher à notre Provence, on lui a refait la Bretagne : un village « gaulois » assiégé, jusqu’à le faire bondir hors de table.

Pour l’amitié, à se revoir, rien de mieux que le poids du secret, le secret de ces moments qui font qu’on peut « s’accrocher » pour le meilleur...

J’ai connu quelques bretons, une bretonne aussi, moins farouche : leur naturel et leur simplicité dans le contact sont tout aussi étonnants que touchants... C’est un moment qui, d’ailleurs, m’a fait saisir en quoi les gens du Sud peuvent passer pour des gens glaciaux au premier abord... J’apprécie ce qui nous rend si différents et tellement semblables...

Belle idée sociale ! que la mondialisation, qui nous renvoie au siècle obscurantiste des lumières ; La destruction de nos dialectes régionaux : il y a beaucoup à dire, plus à faire, mais je ne vais rien gâcher du plaisir que me procure ton message...

À se faire homme de bonne volonté, on se tue à la tâche, tant, coup après coup, la hache se fait lourde : le charisme des uns est la mort des autres.

J’écris dans un languedocien pur, qu’il m’arrive souvent de teinter de catalan, des anciennes tournures des troubadours ou de formes patoisantes colorées : c’est un plaisir poétique, à l’égal du français, dans ces « temps difficiles ».

j’ai toujours plaisir à entendre une gamine qui, l’apprenant, en a naturellement l’euphonie et même, chose très surprenante, le phrasé... mais,... *


Longo mai ! beaucoup et longtemps !

Amistat, éric.



* ...mais, quant à ce que je pense de l’artificialité insultante de l’ « occitan » (ce français de chiotte qu’on peut entendre dans la bouche du présentateur de l’émission « Viure al país » (Vivre au pays), parce que c’est bien du français qu’on entend quand il parle, c’est : « ici », sans médisance, court, vrai, parlant...

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 8 avr 2012 à 10:32
Modifié:  8 avr 2012 à 11:28 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


ecrinf !



 « a ! Tus ! T'es Rrrempli de counnérie, fiss ! »

On a aussi, en Languedoc, comme en Catalogne, une chasse nocturne : à l’escargot - Géant l’escargot, donc rapide, très rapide !!!

Il n’y a que la nuit qu’on peut les couillonner (l’escargot et le touriste). Pour l’escargot, il faut le flasher à la lampe torche pour l’immobiliser, ensuite lui passer le lasso avant que ses cornes se rétractent, tout ça avant qu’il ne se carapace ou se carapate dans la garrigue.

Bises, éric



! NiNe !



Dans mes Cévennes, on chasse le Dahut depuis la nuit des temps et l'histoire n'est pas toujours heureuse : M'en suis pris un de face, heureusement sans mal, en pleine escalade, et ce coup-là, c'est moi qui suis tombé à la renverse... Talh de Bèsti ! et salement embanné avec ça !

On chasse aussi son cousin, le Dahut de Camargue !, mais plutôt qu'une longue histoire, voici tout de son origine, de son habitat, de son mode de vie, de son alimentation, de son histoire et de sa chasse au coeur de la Camargue :

Le Dahu de Camargue

Aujourd'hui et demain, fort vent de tramountane et de mistral : Attention, en ces jours de Pâques, à pas t'envoler avec les cloches !



BiZzz, éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
4363 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 8 avr 2012 à 12:40
Modifié:  8 avr 2012 à 16:19 par Bernylys
Citer vertical_align_bottom

Et bé vindjousse, on ne s’ennuie pas chez vous… Ici, on ne chasse pas, (les fauves le font pour nous : poissons, taupes, souris, oiseaux…même si c’est défendu), on est plutôt… mi-gratouille, mi-papouille, on apprécie aussi... une bistouille…. Merci pour le divertissement, et vive Halloween, pour la citrouille…

Bizouilles

  Ma dernière parution "Confidences d'un piano" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 9 avr 2012 à 18:44 Citer vertical_align_bottom


! Nadèta !



! Ouillouillouille ! Que de ouilles !

!
L
é
c
h
o
u
i
l
l
e
s
!




! éric !


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 10 avr 2012 à 01:40 Citer vertical_align_bottom

Un texte pour le moins inattendu..
et les commentaires !
De quoi mettre de bonne humeur, tôt le matin..
J'adore..
Et après on dira que les provençaux exagèrent..
mais ..pas du tout.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 10 avr 2012 à 10:38
Modifié:  10 avr 2012 à 14:00 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


! Sidonie !



« Tu me fends le Coeur ! J'ai le Coeur fendu par Toi ! »
(d'une bonne rigolade)...

Raimu, Fernandel, Pagnol sont toute mon enfance...

La flore et la faune endémiques de Montpellier réservent bien des surprises de démesure :
le cep de vigne géant de Montpellier dont les derniers spécimens se trouvent en ville,
rue des mûriers...

(il est un monsieur L'estrange qui en est revenu vraiment furieux).

Biz, éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 13 avr 2012 à 03:44 Citer vertical_align_bottom

de par chez nous ... rien a voir avec les autres régions! nous avons aussi nos chasses nos pêches, celles qui mettent les couillons sur le devant de la scène, et qui nous font avec cette innocence qui caractérise les bons vivants rire sans méchanceté

chez nous c'est la baleine qui obstruait le port mais personne ne nous croit... et pourtant!

J'ai passé un moment amitiés du pays basque
pampille

  pampille
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 15 avr 2012 à 13:51 Citer vertical_align_bottom


Merci, Pampille !



 Plus facile à cacher : un éléphant derrière une cerise ...

Nous avons aussi les « invisibles » et ça marche à tout les coup, surtout quand, de conivence, les conditions s'y prêtent. Les « invisibles » sont animaux typiques de la région. C'est un peu long à raconter toutefois, alors une autre histoire d'invisible :

A d'anciennes amies d'Afrique noire et des îles, Martinique, Réunion et Guadeloupe, dans la forêt de bambous d'Anduze et le jardin des plantes de Montpellier, j'ai pu faire croire à la présence d'un homme noir caché derrière un bambou ... N'arrivant pas à voir l'homme noir derrière le bambou, je leur ai fait localiser un bambou particulier (portant une marque bien visible) au milieu des autres . Ceci fait, ne voyant toujours pas l'homme noir, je leur ai désigné le bambou immédiatement à droite (ou à gauche) . Ceci dit, devant leur surprise de ne toujours pas en voir un (d'homme noir) je leur ai parlé de ce dernier bambou en disant : « ce bambou-là » ! (Je l'ai faite aussi à deux amis noirs).

J'en ai vu un rire à se rouler parterre et une autre rire à se faire pipi dessus, vrai de vrai ! J'ai bien rigolé à en pleurer, aussi, à quelques blagues noires sur les blancs...




Amitiés du Pays d'Oc, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28484 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 19 avr 2012 à 05:42 Citer vertical_align_bottom

Hou là là , ce fut une bonne partie de rire , je vois ça....Et comme on dirait en bon patois charentais
" Te fait med beun qu'un bon cod ped dans l' tieu " J'ai essayé de me souvenir de ce que j'ai entendu
C'est l'occasion de le dire
ODE 31 - 17
Bien amicalement

  OM
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 20 avr 2012 à 04:10 Citer vertical_align_bottom


 ! ode !


o mouille, beurghère ! Te leuve pa tout d'in cot, y a ine Grousse Cagouille dann l’ jhardin, grousse coum in drole !

Cagouilles ! Que de ouilles ! On va finir par faire passer le français pour du latin de cuisine...

J'ai chassé le « dar » en Saintonge, ça fait peur : j'en ai vu qui tétaient les vaches ; j'en ai vu un, dans un berceau, rentrer dans la gorge d'une petiote pour lécher le lait qu'elle avait au fond de l'estomac : ça fait peur !

Les Cagouilles, chez nous, c'est en sauce avec du jambon cru et des noix, et le meilleur, comme par chez vous, c'est : la Coquille !


BiZ, éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5149
Réponses: 18
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Lentement... (Tristes)
Auteur : pyc
Au choeur de mes rues.... (Poèmes par thèmes)
Auteur : RiagalenArtem
Requiem Pour Un Vieil Homme (Autres)
Auteur : KYRICE
Soleil d'hiver...( Rondel ) (Tristes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Dégout des vents (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
La douleur... (Loufoques)
Auteur : Anna Couleur
Le rendez-vous (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Madame (Autres)
Auteur : KYRICE
Sud...(version modifiée) (Autres)
Auteur : Galatea belga
Le carnaval de Venise (Autres)
Auteur : Rousselaure
Instant de mer (Autres)
Auteur : Rousselaure
Traca traquet : la Calanque (sonnet) (Autres)
Auteur : lastexit
Un noeud à nos mouchoirs " Pyc / Vers Cassés " (Collectifs)
Auteur : Vers cassés
Parodie prétentieuse de la tirade de Cyrano (Loufoques)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Son ciel (Amitié)
Auteur : Sybilla

 

 
Cette page a été générée en [0,0488] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.