Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· Rose90
13741 membres inscrits

Montréal: 2 août 02:24:55
Paris: 2 août 08:24:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le silence des vieux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 14 juil 2009 à 17:10
Modifié:  14 juil 2009 à 17:27 par Mariesarah
Citer     Aller en bas de page

Le silence des vieux



Ils font silence les vieux
se réfugient dans leurs mémoires
pour défier le désespoir
de la solitude d’un creux

les mots frileux dans le matin
meurent sur leurs lèvres d’argile
lorsque l’étreinte d’une main
manque à leur vie déjà fragile

mais quand d’un doux geste des yeux
nous veillons leurs pas endoloris
la gerbe du temps refleurit
jusqu’à leur couchant douloureux

dans la rosée de leurs regards
trempent nos cœurs silencieux
de jeunes dieux ignares
de leur cri maquillé de bleu


Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 14 juil 2009 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

pourquoi que tu ne l'a pas posté dans les éphémères ce silence
lui aussi il parle

bisous Carole
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 14 juil 2009 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

Bin j'ai essayé James mais apparement je suis trop en retard il a été refusé.

Merci de ton passage mon ami gros bisous

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 15 juil 2009 à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Et pourtant les vieux ont beaucoup de choses à nous enseigner telle que la sagesse entre autre... Mais malheureusement ici en france, on s'en fout totalement ! Etant mariée avec un africain, crois moi les vieux apportent beaucoup à la jeune génération...
Amicalement

 
arthur heltherene
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
12 septembre 2002
Dernière connexion
21 novembre 2015
  Publié: 15 juil 2009 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

que de douceur dans ces vers, un poème qui ne se regarde pas que le nombril...

merci
arthur

  arthur h.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 15 juil 2009 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord pour dire que ces gens, même très âgés, ont beaucoup à nous apporter, déjà par leur vécu !
Et ce qui est bien dommage pour notre conscience, c'est des les associer à la solitude, à l'abandon !
Ton poème évoque des silences qu'on aimerait voir recouvert par de l'affection, un peu ce que suggère ta troisième strophe !
une lecture très intéressante !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 15 juil 2009 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

La dernière strophe est superbe vi...


(Oui, c'était trop tard pour le poster, il aurait fallu le faire avant dimanche minuit)


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
HUMILITE
Impossible d'afficher l'image
meurt et devient de goethe
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
37 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2009
Dernière connexion
4 octobre 2009
  Publié: 15 juil 2009 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Je me rends souvent dans ces "institutions" pour personnes âgées dépendantes,trop de souffrances, trop de mauvais gestes, pas assez d'argent, personnels ...... beaucoup trop de choses à dire et si on ose le dire: "Madame ce sont des calomnies" votre poème chère MADAME me touche et je vous remercie pour tous ces regards vides de vie, écrasaient par des médicaments soporifiques comme cela , ils ne bougent pas, et je ne vous parle pas de la dignité et de la pudeur face à la toilette..... MADAME POUR MOI VOUS ÊTES une GRANDE DAME et un immense poète merci; quelle talent dans votre poésie

  HUMILITE
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3363 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 15 juil 2009 à 06:18 Citer     Aller en bas de page

"Ephémère" ou non,c'est un magnifique poème,très réaliste.

Comme cela a été dit,les anciens (je préfère au mot "vieux",mais c'est un avis perso...) ont tellement à nous apprendre.

Ayant travaillé dans une assoc' en charge du "3ème âge",je peut assurer que nos anciens sont heureux de voir du monde et de parler de leurs expériences...

Encore une fois:




Amitiés.

  Toute action entraine une réaction...
la_juive

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
206 commentaires
Membre depuis
30 juin 2009
Dernière connexion
4 septembre 2014
  Publié: 15 juil 2009 à 08:14 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ce poème si touchant! car pour moi les personnes âgées sont hyper importantes !!!
nous seront tous vieux un jour ou l autre alors ce poème a une valeur importante !

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 15 juil 2009 à 15:08 Citer     Aller en bas de page



'les mots frileux dans le matin
meurent sur leurs lèvres d’argile
lorsque l’étreinte d’une main
manque à leur vie déjà fragile'

Ma strophe préférée.
Bravo, il est magnifique!
Je pense qu'on devrait laisser un peu plus d'une semaine pour les éphémères mais bon...

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 15 juil 2009 à 15:08 Citer     Aller en bas de page



'les mots frileux dans le matin
meurent sur leurs lèvres d’argile
lorsque l’étreinte d’une main
manque à leur vie déjà fragile'

Ma strophe préférée.
Bravo, il est magnifique!
Je pense qu'on devrait laisser un peu plus d'une semaine pour les éphémères mais bon...

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 16 juil 2009 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

Superbe tes mots Marie!! La vie actuelle est bien difficile quelque soit l' âge!!
Merci pour cette humanité qui rayonne de toi.
Amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 19 juil 2009 à 15:54 Citer     Aller en bas de page



Les vieux sont riches de vie et n'intéressent malheureusement plus nos sociétés en mal d'humanité. Ton poème en est rempli. Ca met du baume au coeur.

Amitiés

et bisous

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 27 juil 2009 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème tissé avec des liens d'amour que j'ai bien aimé.

Amitiés

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15598 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
1er août
  Publié: 11 août 2009 à 17:31 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau...et très touchant...merci Mariesarah Alex

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2349
Réponses: 15
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Une larme sous la lune (Tristes)
Auteur : mystique
Lightning Crashe's (Lettres ouvertes)
Auteur : Bo
Notre monde (Amour)
Auteur : Ellea Lee
Le Requiem de Fauré (Poèmes par thèmes)
Auteur : Tilou8897
Pleure pas ma belle (à ces anges qui n’en peuvent plus…) (Amitié)
Auteur : Claire de lune
(Amour)
Auteur :
je t'appelais gamin (Amour)
Auteur : Rebecca 1604
(Autres)
Auteur :
Ne viens pas ... (Tristes)
Auteur : Bestiole
La tristesse amère (Amour)
Auteur : Cécile D.
Souvenirs d'école... (Amour)
Auteur : Rêveuse de Bulle
Eukaristy (Autres)
Auteur : Malice
Nyu (Autres)
Auteur : Tilou8897
Subjuguée (Amour)
Auteur : ARABESQUES
J'ai trouvé un dessin... (Amour)
Auteur : R.

 

 
Cette page a été générée en [0,0454] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.