Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 12
· Jean-Claude
13381 membres inscrits

Montréal: 14 juin 23:55:11
Paris: 15 juin 05:55:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Un gars un peu Gaga ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 22 févr 2012 à 12:40
Modifié:  22 févr 2012 à 14:11 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Il avait une cervelle de moineau
Et un petit pois à la place du cerveau
Ses parents disaient qu’il ne ferait pas de vieux os,
Se faisant un sang d’encre quand il partait très tôt

Il avait la langue bien pendue
Cette particularité leur avait plu
Ce pauvre garçon n’avait pas de veine
Il traînait toujours sa bosse avec peine

Lorsqu’il dormait à poings fermés
Ses « vieux » pénétraient dans son univers
Ils auraient mis leurs mains à couper
Que ses rêves étaient peuplés de sang et de guerres

Il coupait la parole, arrivant comme un cheveu sur la soupe
Ce qui faisait dresser les cheveux sur la tête aux parents
Ils vivaient dans la terreur qu’un jour il ne se loupe
Et que cette tête en l’air ne s’écrase au sol sur-le-champ

Quand il sortait, ils essayaient de lui tirer les vers du nez
Il n’en avait cure, mentait comme un arracheur de dents
Refusant de voir la vérité, qui était pourtant sous leur nez
Les parents ouvriraient les yeux si les poules avaient des dents

Ce qui leur mit la puce à l’oreille
C’est quand il ramena une belle
Elle n’avait que la peau sur les os,
Semblait affligée de tous les maux

Mettant ses parents au pied du mur
Il assura : c’est elle j’en suis sûr !
Ses géniteurs se creusèrent la cervelle
Complotant pour éloigner la jouvencelle
Ils se jetèrent alors à ses pieds
Finissant par les lui casser
C’était la fin des haricots
L’ado leur tourna le dos !

C’était un pauvre gars, bête comme ses pieds
Mais sa petite amie ne lui serait pas volée !
Il n’avait peut être pas le compas dans l’œil
Mais ne leur obéirait plus au doigt et à l’œil
Cela leur apprendrait à mettre leur nez dans les affaires des autres
Ils voulaient un benêt ? Sa main au feu qu’ils en trouveraient un autre !

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
562 poèmes Liste
25123 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 22 févr 2012 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

L'histoire m'a fait rire au possible , tout se tient très bien, les expressions sont bien employées,
bravo AVA, tu es formidable....pour nous conter de telles petites merveilles
Bises ODE 31 - 17

  OM
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 22 févr 2012 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Tu es gentille, merci beaucoup !
De gros bisous

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 22 févr 2012 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Bravo Ava !!!! J'ai vraiment adorée !!!

Gros Bisous

Anaïs

  Anaïs
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 23 févr 2012 à 00:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Anaïs !
J'adore que tu adores !
Amities sincères

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 23 févr 2012 à 02:11 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 23 févr 2012 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

,
Cordialement,
Zak ^^

 
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 23 févr 2012 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Marcel
merci Marcel d'être passé sur ce poème sans queue ni...tête !
Bisous

Balzak
Merci à toi aussi cher Balzak pour ton passage !
Bonne journée
Amities

Lullaby
C'est gentil, contente que tu ai apprécié !
Grosses Bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 23 févr 2012 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

Merci ! Et ton passage me fait toujours autant plaisir !
Amities sincères

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 24 févr 2012 à 13:39
Modifié:  24 févr 2012 à 13:40 par Ava55
Citer     Aller en bas de page

C'est gentil !
Merci d'être passée sur ce loufoque "tiré par les cheveux" ou à "quatre épingles" !
Grosses Bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 25 févr 2012 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil Marianne !
Grosses Bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 28 févr 2012 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Oh mais quel a front !!
Merci d'être passé
Grosses Bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1110
Réponses: 11
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0405] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.