Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 79
Invisible : 0
Total : 79
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 10:34:56
Paris: 3 déc 16:34:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon combat Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 20 juin 2009 à 15:56
Modifié:  20 juin 2009 à 16:26 par Dominiquer
Citer     Aller en bas de page

Rappelle toi ce jour là,
Cet instant où le jour et la nuit se noient,
Ce reflet qui te mène à aimer et oublier,
Et qui te rappelle de qui tu es né.

Le poids du passé te traîne vers le fond,
Ce jour là tu te retournes et lui dit non,
Depuis , chaque instant tu fais front,
Lui répondant que c’est non.

Chaque fois oublier, renier mon abîme,
Garder un œil ouvert, transmettre un je t’aime,
Alors aujourd’hui je te réponds,
Je combats mes peurs à ma façon.

Tu te réveilles le matin et tu crains la journée,
Chaque pas est une bataille renouvelée,
Jusqu’au jour béni ou enfin tu réalises,
Qu’il te faut avancer pour que tu ne t’enlises.

Au diable le passé, chacun porte sa croix,
Donne toi à fond de peur que tu ne te réveilles pas,
Respire à pleins poumons, profite de tous les bonheurs,
Évite de t’appesantir, laisse derrière toi les malheurs.

Les mauvaises habitudes sont dures à éliminer,
Un verre pour un souci, enfin tu peux oublier,
Il a fallut que tu arrives pour que je m’aperçoive,
Que l’acceptation est sûrement plus suave.

J’espère que tu l’as compris, mon combat est quotidien,
Une chose que je regrette, qu’il soit devenu le tien,
Pas de promesses, juste une parole,
Je me battrai pour toi, tant que j’en aurai le souffle.

Tout ça pour te dire que je respecterai ma parole,
De tenir, me battre jusqu’à mon dernier souffle,
Pour que ce dernier jour je sois toujours à même,
De te dire comme au premier jour que je t’aime.

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
océania


N'ayez crainte la mort est que la suite de la vie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
73 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
11 novembre 2010
  Publié: 7 juil 2009 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Un combat,
Une phrase:je t'aime
Ce combat est celui de la vie

Merci à toi mes condoléances les plus sincére
moi aussi je suis à ta disposition si besoin.

Amitié

  La meilleure façon d'aimer c'est de ne jamais oublier qu'on peut la perdre.
luciano pepperoni


aimer c'est voir le petit défaut de l'autre et le chérir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
13 juin 2009
Dernière connexion
4 décembre 2011
  Publié: 8 juil 2009 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

effectivement l'amour est un des combats de la vie, un des plus doux mais aussi un des plus difficile...
bizzz

  L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 725
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0170] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.