Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 110
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 19:42:37
Paris: 1er oct 01:42:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le fils d' Hamilcar vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 mai 2017 à 03:03
Modifié:  6 mai 2017 à 03:04 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Le fils d'Hamilcar

Delenda Carthago : « Carthage est à détruire ! »
Âpres mots, prononcés par Caton le Censeur,
À la fin des discours, devant les sénateurs ;
Mais les Romains, au fil du temps, allaient maudire
Un chef carthaginois, un rude batailleur :

De vieux soldats disaient que c'était Hamilcar
Qui avait retrouvé sa jeunesse et sa force ;
Il possédait un même feu dans le regard
Et sûrement un cœur identique en son torse !

Un cœur qui l'animait et qui l'entraînerait
Sans faillir jusqu'au bout des plus rudes batailles,
Car il avait en lui l'empreinte des hauts faits
Et la haine de Rome au tréfonds des entrailles,
La haine qu'Hamilcar lui avait infusée,
En sa jeune âme, encor couverte de rosée.

Ce chef carthaginois se nommait Hannibal.
On disait que c'était un lion, pas un homme,
Mais un lion prudent, un noble général
Qui allait soulever une armée contre Rome !

Mais il fallait d'abord traverser les montagnes
Les vastes Alpes, qui protégeaient l'Italie.
C'était le col mortel et le froid qui condamne ;
Tenter de les franchir, c'était de la folie.
Hannibal y perdit de nombreux éléphants
Et des hommes, tombés en des gouffres béants...



________________________________________


© 2017

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
5098 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 6 mai 2017 à 03:48 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Le Poète,
Tu nous as habitué à bien des portraits et des fresques historiques. Voilà un autre et bel exemple de poème épique.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 6 mai 2017 à 11:17 Citer vertical_align_bottom

j'ai beaucoup apprecier
c'est une partie de mon histoire
et celle de mon pays
et tu l'as bien ecrite
j'habite a 10 minute de carthage
et chaque endroit relate
l'histoire et la grandeur du passe
bon week-end

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 mai 2017 à 01:34
Modifié:  7 mai 2017 à 01:39 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Louis
Bonjour Le Poète,
Tu nous as habitué à bien des portraits et des fresques historiques. Voilà un autre et bel exemple de poème épique.
Amicalement



Un grand merci, Jean-Louis.
Oui, je reste un passionné d'Histoire et j'aime partager cette passion à travers un poème bien modeste par rapport aux faits réels, bien sûr.



Citation de Jiçé
Cher poète
Un plaisir toujours renouvelé aux lectures des histoires épiques et tumulteuses, aussi des souvenirs d'écoliers qui reviennent charger à dos d'éléphants...

Mes amitiés
Jiçé



Merci beaucoup Jiçé !
Comme je le disais à Jean-Louis, j'aime partager un brin d'Histoire avec vous...

Citation de mido ben
j'ai beaucoup apprecier
c'est une partie de mon histoire
et celle de mon pays
et tu l'as bien ecrite

j'habite a 10 minute de carthage
et chaque endroit relate
l'histoire et la grandeur du passe
bon week-end



Ah ! Je suis content d'apprendre que tu habites à 10 min de Carthage ! C'est étonnant !
Merci à toi pour ta lecture et ton commentaire, Mido.

A bientôt

Citation de Lipstick Cindy
C'est très bien écrit comme tous les portraits de toi que j'ai lus depuis que m'suis inscrite

Mais un lion prudent, un noble général


Peu être mais combien de morts à son actif comme j'comprend pas qu'on loue les sanguinaires et qu'on en fassent des héros dans leurs pays pour "hauts faits d'arme" comme Napoléon chez vous
Y a des personnes qui ont donné leur vie à rendre service au autres qui méritent mille fois plus qu'on parle d'eux plutôt que tous ces mégalos ivres de carnage



Merci d'apprécier l'écriture ; j'en suis touché.

Oui, la guerre est l'un de mes thèmes principaux. Elle fait partie de toute l'histoire de l'humanité, à commencer par les hommes préhistoriques qui luttaient entre clans pour la conquête d'un point d'eau.
Je pense que dans un combat, chaque belligérant défend une cause importante (en tout cas importante à ses yeux). On pourrait peut-être justifier les actions d'Hannibal en examinant les racines de la guerre entre Rome et Carthage, mais je n'ai pas cette analyse en tête actuellement.
Je pense que toute guerre a une explication et qu'il faut tâcher de comprendre les motivations de chaque belligérant. Je pense qu'on ne se bat pas nécessairement pour le plaisir de répandre le sang. Les soldats romains ont été très cruels à l'égard d'Hannibal : ils ont décapité son frère, Hasdrubal, et jeté la tête de la victime à ses pieds, avec une catapulte... Difficile ne pas réagir à cet acte barbare, qui a certainement été à l'origine d'une nouvelle bataille.

En tout cas, merci de me donner un avis critique, qui est toujours le bienvenu, même si ma plume a tendance à poursuivre son action de manière assez inflexible (je l'ai constaté à l'occasion de certaines critiques antérieures). Pourquoi une telle inflexibilité ? Peut-être parce que je suis de nature un peu belliqueuse, effectivement, et je considère qu'une telle nature est nécessaire en ce monde terrestre, où les conflits sont omniprésents. Par conséquent, je glorifie certains guerriers dans mes poèmes,– une glorification que l'on peut également saluer (et non pas critiquer) car ces guerriers ont été les défenseurs de leur peuple, contre l'adversaire. Certains peuples on été obligés d'exterminer ou de se faire exterminer (un principe terrestre immuable, malheureusement).

A bientôt

________________

UN GRAND MERCI A TOUS ;

A BIENTÔT, CHERS AMIS.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2059 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 7 mai 2017 à 02:16 Citer vertical_align_bottom

bonjour
j'apprécie cette façon de nous raconter ce passé,

  Critiques acceptées
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 mai 2017 à 06:17 Citer vertical_align_bottom

Citation de Xenia
bonjour
j'apprécie cette façon de nous raconter ce passé,



Merci beaucoup Xénia !

A bientôt

Citation de Trist@nic
De Carthage en carnage, j'ai aimé te suivre dans ce pan d'histoire, et qui reste imagé par les éléphants d'Hannibal !

Tu sais nous construire des ponts dans l'espace et le temps pour nous plonger au cœur de ces évènements, glorieux ou pas, mais gravés dans le marbre...
Merci
Amitiés



Un grand merci pour ce commentaire, Léo.

Quand on essaie d'imaginer la traversée des Alpes, par Hannibal et son armée, on reste admiratif devant un exploit aussi phénoménal...

Encore merci et à bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 7 mai 2017 à 06:20 Citer vertical_align_bottom

magnifique évocation historique, dont tu as le secret, Le Poète Masqué! quelle belle façon de se cultiver en parcourant tes merveilleux poèmes! j'adore...

merci pour ce poignant et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
28004 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 7 mai 2017 à 11:36 Citer vertical_align_bottom

Un moment d'histoire savamment bien conté, j'aime découvrir ce genre de poésie, tu sais nous faire découvrir tant de choses ce que moi personnellement j'ignorais et tu le résumes si bien
A bientôt pour d'autres histoires
Merci POÊTE MASQUÊ
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
3884 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 mai 2017 à 22:18 Citer vertical_align_bottom

Bien conté l'ami

 
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6891 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 10 mai 2017 à 03:19 Citer vertical_align_bottom

Toujours cette belle écriture attachée à nous faire revivre des événements marquants de l'antiquité. J'apprécie beaucoup, et je me fais peu à peu à tes règles métriques, les avoir lues m'ayant aidé.

Le regard de feu, certes,mais le preux général était borgne. Peut-être qu'avec deux yeux il aurait vaincu Rome.

Merci pour ce beau texte.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 10 mai 2017 à 09:21
Modifié:  10 mai 2017 à 09:22 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Un grand merci à vous tous, chers amis,

Je répondrai à chacun d'entre vous personnellement dans les jours prochains.

Je n'ai pas pu venir longtemps sur La passion des poèmes à cause de tâches à effectuer, mais je reviendrai répondre plus amplement...

Encore merci et à bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 13 mai 2017 à 16:49 Citer vertical_align_bottom

Votre texte est un vrai dessert... je le déguste ... d'autant plus que ne me souvenais que vaguement de cet épisode ...

Cependant votre commentaire m'a aussi interpellée

"... En tout cas, merci de me donner un avis critique, qui est toujours le bienvenu, même si ma plume a tendance à poursuivre son action de manière assez inflexible (je l'ai constaté à l'occasion de certaines critiques antérieures). Pourquoi une telle inflexibilité ? Peut-être parce que je suis de nature un peu belliqueuse, effectivement, et je considère qu'une telle nature est nécessaire en ce monde terrestre, où les conflits sont omniprésents. Par conséquent, je glorifie certains guerriers dans mes poèmes,– une glorification que l'on peut également saluer (et non pas critiquer) car ces guerriers ont été les défenseurs de leur peuple, contre l'adversaire. Certains peuples on été obligés d'exterminer ou de se faire exterminer (un principe terrestre immuable, malheureusement)..."

Si la guerre est l'un de vos thèmes de prédilection... Je n'aurais jamais employé le terme de nature belliqueuse à votre égard... peut-être juste un caractère trempé et entier... mais évidemment ce ne sont que mes ressentis ...

Merci pour ces échanges toujours sympathiques

Avec mon Amitié
V

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 13 mai 2017 à 22:01
Modifié:  13 mai 2017 à 22:18 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de Varh
Votre texte est un vrai dessert... je le déguste ... d'autant plus que ne me souvenais que vaguement de cet épisode ...

Cependant votre commentaire m'a aussi interpellée

"... En tout cas, merci de me donner un avis critique, qui est toujours le bienvenu, même si ma plume a tendance à poursuivre son action de manière assez inflexible (je l'ai constaté à l'occasion de certaines critiques antérieures). Pourquoi une telle inflexibilité ? Peut-être parce que je suis de nature un peu belliqueuse, effectivement, et je considère qu'une telle nature est nécessaire en ce monde terrestre, où les conflits sont omniprésents. Par conséquent, je glorifie certains guerriers dans mes poèmes,– une glorification que l'on peut également saluer (et non pas critiquer) car ces guerriers ont été les défenseurs de leur peuple, contre l'adversaire. Certains peuples on été obligés d'exterminer ou de se faire exterminer (un principe terrestre immuable, malheureusement)..."

Si la guerre est l'un de vos thèmes de prédilection... Je n'aurais jamais employé le terme de nature belliqueuse à votre égard... peut-être juste un caractère trempé et entier... mais évidemment ce ne sont que mes ressentis ...

Merci pour ces échanges toujours sympathiques

Avec mon Amitié
V




Bonjour V,

Vous avez peut-être raison. Le terme "belliqueux" est peut-être excessif. Disons simplement un peu "batailleur", mais uniquement dans la défense de ma personne, de mon environnement, de mon honneur, de mes proches, etc. Je n'attaque jamais pour le simple plaisir de déclencher un conflit, mais je suis toujours prêt à mener un combat quand il le faut, avec une priorité accordée à mes propres intérêts et à la préservation de ma propre vie (non pas par peur de mourir mais parce qu'il me reste des travaux à accomplir en ce monde). Un ancien membre du site m'a traité de pleutre parce que je prenais certaines précautions à l'égard de la menace djihadiste (comme par exemple supprimer ou modifier un texte très violent à l'égard de l'Etat Islamique). Bref, c'est une discussion qui eut lieu entre lui et moi,– sans rapport direct avec le poème présent.
Je disais donc que j'accepte le fait que vous récusiez le terme "belliqueux", tout en étant incapable de me prononcer véritablement sur le fait que ce terme puisse m'être attribué ou pas.

***

Comme je le disais précédemment, je n'ai pas pu lire assez de poèmes ces derniers jours. J'essaie toujours de lire autant que l'on me lit, pour respecter le principe des échanges littéraires, mais aussi pour le plaisir de découvrir l'univers poétique des autres...
À ce propos, j'espère que vous allez bientôt nous offrir un nouveau poème. Le dernier, c'était "Rébellion stellaire", que j'avais adoré.

Encore merci pour votre commentaire et à bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1116
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0359] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.