Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 12
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 01:06:45
Paris: 3 déc 07:06:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un petit passage une lourde conséquence... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 4 févr 2017 à 07:42
Modifié:  4 févr 2017 à 13:26 par Varh
Citer vertical_align_bottom

Dans cette immensité, le point bleu intriguait.
Comme un appel impérieux de ce beau jardin,
Ils bifurquèrent de leur initial trajet
A des années lumières d’un lieu si serein.

Avant d’atterrir, ils survolèrent la planète
Que de merveilles ! Végétaux, couleurs, animaux
Une terre légendaire… Leur découverte
Rien de comparable à leurs si piètres zoos.

Les géants abandonnèrent leur astronef
Au sommet d’un contrefort, surplombant les cimes,
Bien résolus à arpenter tout le relief
Pour calmer une curiosité légitime.

Ils se prétendaient explorateurs scientifiques
Ils se devaient de récolter des mesures
Première analyse, la pression atmosphérique
Parfait… Elle est adaptée à leur démesure.

L’air est pareil au leur, même composition
Ils peuvent ôter casque et scaphandre encombrants,
Ils se décident enfin pour une direction
Dans la chaleur sèche de ce milieu ambiant.

A travers une végétation luxuriante
Ils se taillent un chemin vers une prairie
L’aire de repos giboyeuse et verdoyante
Un lieu de choix pour observer à l’infini.

Aucune pression de bar ou de temps ne les presse
Mille de nos jours correspondent à un des leurs
Avec leur longévité… Un calcul d’ivresse…
Devant l’évolution, ils seront spectateurs.

Les fougères rivalisent avec les arbres
Tout est gigantesque à la fin du carbonifère
Même les thérapsides et leurs dents de sabre
Vautrés posément sous les premiers conifères.

Bientôt les reptiles mutent vite en mammifères
En même temps, le taux d’oxygène s’abaisse
C’est la naissance d’une nouvelle biosphère
Nos géants vannés n’éprouvent plus d’allégresse.

Ce brusque changement contrecarre leur plan
Ils se vêtent à nouveau de leurs combinaisons
Triste pensée de se savoir seuls survivants
D’un monde lointain à la funèbre oraison.

Fini le rêve de cette terre promise…
De bâtir des maisons pour leur progéniture
Le déclin d’oxygène est une traitrise :
Sans procréation, il n’y aura pas de futur.

Réfugiés dans la bulle de leur vieux vaisseau
Ils vont et viennent entre la bibliothèque
Et l’antique cockpit transformé en labo/
Par le hublot, ils voient l’australopithèque.

Un animal droit se déplace sur deux pieds ;
Leurs cerveaux en éprouvent un certain vertige
Oh… Le pouce et l’index… Ils peuvent se toucher
Sans réaction… Devant leurs yeux, un prodige.

Après réflexion, ils décident d’intervenir
La question de neutralité est balayée
Ces animaux deviendront leur avenir
Le premier acte, les soustraire à la forêt.

Après moult efforts, ils conçoivent une serre,
Splendide endroit située au centre d’une île.
Ils plantent légumes, arbres et fleurs en parterre
Un terrain d’expérience pour jardiniers habiles.

Ils finissent de compléter l’écosystème
En introduisant d’inoffensifs animaux
Ils étudient et fixent de nouveaux barèmes
Pour éviter la prolifération de maux.

Ils imaginent et créent une bulle de verre
Prête à accueillir un mâle et une femelle
Leur écosystème devient une écosphère
Dont on ne peut fuir ni par l’eau ni par le ciel.

De jeunes cobayes kidnappés sont étonnés
De se retrouver dans un lieu si différent
Ils s’acclimatent vite et apprennent à manger.
Un début prometteur… Les géants sont contents.

Cette joie s’estompe, l’expérience végète
Leur cortex cérébral possède des limites
Les conclusions sont loin d’être parfaites
Pourtant les données recueillies sont explicites.

Quelques millions d’années encore à espérer
Leur pseudo immortalité ne suffira pas
Pour enchainer leur vie à la leur, à jamais.
Ils réalisent un protocole à aléa.

Ils étaient reconnus comme émérites savants
Et disposant de très profondes connaissances.
La toute première intervention des géants
Résoudra le problème de descendance.

Quant à la seconde, elle est très délicate.
Ce n’est plus un simple baculum retiré
Mais un changement radical des primates
Qui influera aussi sur leur longévité.

Ils souhaitent que le un pour cent ajouté
Augmente leur capacité intellectuelle.
Avec cette séquence de plus, leur ADN est modifié
Ils ressentent un besoin d’apprendre irréel.

Un attachement grandissant se développe
Il évolue vite en osmose et harmonie.
Les géants habitent avec eux dans ce biotope
Pour être au plus près de cette source de vie.

Ils attribuent des noms, érigent des lois
Un seul interdit : l’accès à tout le savoir.
Dorénavant ils cheminent sur la bonne voie
Ni les uns ni les autres ne veulent décevoir.

Après l’ouverture d’esprit, le libre-arbitre
Nouveau cours de philo dans ce jardin parfumé
Attentifs, ils se concentrent sur ce chapitre
Puis posent beaucoup de questions sur le sujet.

Les maîtres sont si fiers de leurs chers étudiants
Qui progressent rapidement s’intéressant à tout.
Dans tous les domaines, ils leur dévoilent tant
Il semblerait qu’il n’y existe plus de tabou.

Un jour, les géants leur offrent un tour dans les cieux
Sans voix, l’homme et la femme sont émerveillés
A leur retour, ils restent longtemps silencieux
Ils réfléchissent, ce voyage les a changés.

Pourtant, plusieurs années passent sereinement
Jusqu’au moment où ils commettent la grande erreur…
Se servir dans la bibliothèque traitreusement
Pour apprendre puis dépasser leurs créateurs.

Au début, les géants confiants ne remarquent rien
Peu à peu les élèves deviennent arrogants.
Ils n’ont plus aucun caractère reptilien
Mais sont à l’image de leurs pères ressemblants.

L’ADN est-il cause de ce processus?
Voir l’évolution des primates originaux
Pour estimer et comparer les deux cursus.
Quoi qu’il arrive, plus de retour à zéro.

Les premiers résultats convergent vers l’échec.
Ont-ils en voulant aider amener l’orgueil ?
A cette pensée, leurs cœurs lourds deviennent secs
La vanité conduira la terre au cercueil.

Ils tentent néanmoins de sauver la planète
En détruisant la bulle et construisant un pont.
Ils espèrent rendre aux humains, sagesse dans leur tête
Bien qu’ils doutent, pour observer ils reviendront.

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 4 févr 2017 à 18:29
Modifié:  5 févr 2017 à 03:49 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Varh,

Un récit étonnant qui m'a transporté !

Une sorte de fable teintée de science-fiction.
C'est ainsi que l'humanité aurait été conçue, d'après ce récit poétique.

Un beau travail en tout cas : bravo pour la composition de cette belle œuvre "science-fictionnelle" ! (Pas sûr que ce mot existe, mais je trouve qu'il sonne bien.)








  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
PA...

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 4 févr 2017 à 21:05 Citer vertical_align_bottom

salutation et paix Varh

Juste un petit passage à 3h du matin
demain, je prendrais le temps de lire posément ton texte


PA...

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 5 févr 2017 à 03:44 Citer vertical_align_bottom

Bonjour matinal LPM,

Merci beaucoup pour votre message... "science fictionnelle".. j'adopte le terme

Honnêtement, je ne pensais pas lire un seul commentaire sur ma vision de la création qui était aussi un challenge d'écriture... heureusement qu'il existe des exemples ici, où les textes ressemblent à des courts métrage ..... merci d'avoir pris le temps de cette lecture.

Avec toute mon Amitié

Varh









 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 5 févr 2017 à 03:47 Citer vertical_align_bottom

Bonjour PA...

Je serais très curieuse de connaitre votre ressenti et peut être partager votre vision...

Avec mon Amitié

Varh

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5124 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 5 févr 2017 à 04:12 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Valérie,
Quelle odyssée ! Toumaï et Lucy nous regardent.

Peu de temps hier et aujord'hui; je vous envoie un MP ce soir.
Bon dimanche
[size=1][/size]amitiés

  Poésie, la vie entière
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 5 févr 2017 à 12:19 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Jean-louis

Toumaï et Lucy.... mes premières grandes interrogations sur cette origine humaine... J'ai toujours pensé que trois lignée évoluaient simultanément; elles pourraient expliquer qu'il n'existe pas de chainon manquant mais juste une concordance à un instant t. Vaste enquête qui n'est pas prête d'être close...

toute mon Amitié


V

 
PA...

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 5 févr 2017 à 12:43 Citer vertical_align_bottom

Salutations et paix Varh

Super texte très riche

(Et un jour sera comme 1000 ans) 2P3:8, mise en place des créateurs
Bienvenu au club des idées de création.

Peu de gens ne veulent ou ne peuvent en parlé, les poètes on sur eux quelques clés.

Cette histoire ne devra pas rester un texte, les bases d'un livre sont présentes.
Thème, situation de fonds, nombreux détail, histoire, mise en place de chapitres.
Une suite ou un complément ?

À bientôt pour un partage plus constructif de ma part

PA…

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 5 févr 2017 à 13:19 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir PA...

Etonnant ... En fait, ce texte représente les grandes lignes du dernier tome d'une saga que j'ai débuté il y a quelques années maintenant.... De l'Ariège au Centre du Monde en passant par plusieurs panthéons, des textes dits sacrés, des textes apocryphes, des détails historiques etc... et une foule de ressentis que j'essaie d'étayer ... Je suis à la recherche du temps pour terminer le cinquième tome et attaquer le dernier...
Les anges m'intéressent aussi d'où ma question sur votre texte...

Vraiment dans l'attente de votre partage...

Merci

Toute mon amitié

V



 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 6 févr 2017 à 03:36 Citer vertical_align_bottom

oui.... une longue visite...

J'imagine un texte similaire sous ta plume ... un vrai bonheur mais de multiples lectures

 
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
333 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
5 octobre
  Publié: 7 févr 2017 à 04:04 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Varh,

merci pour cette fenêtre ouverte sur nos origines,
une approche trop souvent réservée aux milieux fermés, souterrains,

fraternellement,

  GH
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 7 févr 2017 à 17:46 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Greg Horie,

Il y a quelques temps encore j'aurais été traitée de folle, encore plus en avant, on m'aurait enfermée et encore avant j'aurais été brûlée... Je profite de ce cycle où évoquer des angles de vue différents est encore toléré...

Merci

Mon Amitié sincère

V

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
3309 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 11 févr 2017 à 05:26
Modifié:  11 févr 2017 à 05:32 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour
La création du monde vue par Varh.
J'aime.
J'attends le retour des Géants avec impatience.
Ca animera mon monde et pour toi c'est peut être déjà l'accasion de continuer ce merveilleux récit.


Bonne journée
Christophe

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 11 févr 2017 à 19:24 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Christophe,

Oh.... Juste Un angle de vue de cette création.... oui lorsque je disposerai d'un peu plus de temps, j'essaierai de poursuivre ....

Merci beaucoup de ce commentaire très flatteur

Je souhaiterais bien les rencontrer aussi...

Mon Amitié :

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 17 févr 2017 à 20:15 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Jean-Marie,

Merci beaucoup de ce commentaire ... J'apprécie beaucoup les angles de vue et les questions qu'un texte peut susciter... Comme le Livre...
Malheureusement, je ne détiens aucune réponse à vos questions ou aux miennes cependant je suis certaine que les univers tendent vers l'harmonie vibratoire et tant qu'ils ne l'auront pas atteinte, ils subiront l'enchaînement de cycles d'expansion puis de contraction... Peut-être que nous nous situons à un moment charnière du cycle expansif celui où notre univers ralentit avant d'entamer une contraction... Dans ce cas là, oui il reviendra très certainement au point originel.

Quant aux géants, ils observent de temps en temps l'évolution de leurs créations peut-être appartiennent ils à l'un des "ciels" cités par Hénoch, une exoplanète... Qui sait? Les différentes compréhension possibles du Livre en font un récit unique... Bien plus fantastique que beaucoup de romans de ce genre...

Encore merci...

Avec toute mon Amitié

V.V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 28 févr 2017 à 16:33 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Lucas,

Il existe toujours des énigmes dont il existe des réponses mais comme vous l'écrivez, des réponses perdues ou enfouies sciemment ou encore sous nos yeux fermés...
Un jour l'humanité découvrira sont origine... mais le monde aura changé et enfin évolué...

Merci du partage... Je vais chercher des informations sur le programme "open Seti" vous avez piqué ma curiosité

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 17 mai 2017 à 07:37 Citer vertical_align_bottom

Bonjour mon merle futé

Juste un angle de vue. ... il en existe beaucoup d'autres mais il est celui qui a ma preference. ..
Bises Jiçé

V

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1347
Réponses: 16
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0422] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.