Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 1
Total : 12
· Melchior DEMEST
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:50:46
Paris: 29 juin 12:50:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le vent du sud (critique de la comédie humaine) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 31 juil 2016 à 17:30
Modifié:  25 déc 2021 à 08:41 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Le vent du sud

Il y a ceux qui nous disent
souvent ce qu'il faut faire,
et d'autres qui prétendent
toujours le contraire.

Ils sont le vent du nord
qui souffle sur ma peau,
ne parle que d'efforts
me prive de repos.

Il y a ces acariâtres
qui détestent l'eau plate,
opposent un verbe haut,
mais chantent toujours faux.

Ils sont de ce vent d'ouest
qui amène la pluie,
me prive de ma sieste
jusque dans mon logis.

Il y a ces pédants,
si précieux, ridicules
renvoyant dans le vent
leurs brames sans scrupule.

Ils sont de ce vent d'est,
si tranquille au matin,
qui devient une peste
dans leurs regards hautains.

Cessez vos jeux de dupes
Ô vents fous du chagrin,
avant que je n'affute
la fièvre que je retiens.

Je suis le vent du sud
qui assèche la peau.
Avec moi, vous pouvez
venir à manquer d'eau.

Mais je peux être solaire ;
un rayon me suffit,
pour donner à votre air ...
sa douceur * ... et la vie.

Cidnos (2016)
* sa chaleur

 
ANyel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
126 poèmes Liste
636 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2021
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 1er août 2016 à 01:23 Citer vertical_align_bottom

Du vent, rien que du vent...
Non! Sérieusement, j'ai adoré votre texte même si je l'eus aimé un peu plus fripon.

Bien à vous
Aalis

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
666 poèmes Liste
27583 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 1er août 2016 à 02:18 Citer vertical_align_bottom

Un poème que l'on pourrait mettre en chanson et pour te remercier je pourrais me joindre à toi pour apporter un peu de vent marin que j'aime, en guise de refrain.
Merci pour ces vents qui t'ont bien inspiré.
Soyons un peu de tous ces vents, pour du bon comme du moins bon.
Si par hasard, sur l'pont des arts, comme le chantait Brassens...
Bises amicales ODE 31 - 17
Merci et bonne journée

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 1er août 2016 à 02:30 Citer vertical_align_bottom

Belle idée Christophe

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 1er août 2016 à 04:13 Citer vertical_align_bottom

C'est joliment amené et plaisant à lire.

Merci pour ce poème.

Amitiés.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5061 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 1er août 2016 à 04:19 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Christophe,

Bien vu et de plus très plaisant à lire.Bravo
Amicalement

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
17438 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 1er août 2016 à 11:23 Citer vertical_align_bottom

très bien trouvée
et écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
321 poèmes Liste
6877 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 1er août 2016 à 13:07 Citer vertical_align_bottom

Les vents, les vents contraires, les aléas de la vie.. joliment dit.

Poétiquement Toscano

  La vie commence à chaque instant.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 2 août 2016 à 02:38 Citer vertical_align_bottom

Ils viennent de tous les points cardinaux, ces vents qui, au final, se complètent...Une allégorie des tous les temps-péraments. Moi, j'envoie Bora avec un soupçon de Foehn ;-).

Amitiés
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 2 août 2016 à 05:51
Modifié:  2 août 2016 à 05:52 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Cidnos !

Waw, un poème de toute beauté !

Les quatre vents pour illustrer certaines attitudes humaines, il fallait y penser !

J'apprécie cette quadruple allégorie ! Un bel exercice poétique !

Les quatre vents sont tous assez redoutables ou désagréables.
Reflet du comportement humain, effectivement.

Un grand bravo !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 2 août 2016 à 06:31 Citer vertical_align_bottom

magnifique évocation des gens,très différents selon le climat.

c'est un plaisir de découvrir la nature humaine, à travers ton merveilleux poème, CHRISTOPHE!

merci pour ce superbe partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette





 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
2059 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 août 2016 à 11:42 Citer vertical_align_bottom

c'est une belle idée de faire parler ce vent du sud sur un mode poétique, ce vent dénonce quelques turpitudes mais reste agréable à lire et à entendre
Amitiés

  Critiques acceptées
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 3 août 2016 à 08:57
Modifié:  3 août 2016 à 08:58 par Pichardin
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Cidnos,
Très bien vu, le climat et surtout le vent influencent notre caractère. C'est finement observé !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1055 poèmes Liste
17015 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 août 2016 à 06:32 Citer vertical_align_bottom

Bonjour...

Bravo pour cette imagination fine, qui joue entre traits de caractère et différents vents...Pour finir par une note de positif, qui me suggère beaucoup de bien te concernant, et dans laquelle on est beaucoup à pouvoir se retrouver, je pense, pour peu en effet qu'on soit respecté.
J'ai aimé ma lecture.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 19 août 2016 à 07:20
Modifié:  19 août 2016 à 07:21 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour à tous

Tous vos commentaires me vont droit au cœur.
Merci de votre passage sur ma page.

Très bonne journée
Christophe

 
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
418 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 22 sept 2016 à 18:06 Citer vertical_align_bottom

Super! Rigolo et percutant à la fois... Quand les vents s'en mêlent, quand les vents s'emmêlent, laisse parler les vents
Très beau texte, merci

  Hélène
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 3 oct 2016 à 14:59
Modifié:  3 oct 2016 à 15:00 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour
Merci pour ton très gentil commentaire et de n'avoir pas pris ce texte trop au sérieux.
Chacun est un peu le vent de l'autre, l'ensemble se régule ... et voilà la météo du jour .... parfois nuageuse, parfois ensoleillée.
Bonne journée
Christophe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2428
Réponses: 16
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Petite Fille de la Mer (Autres)
Auteur : Anne
(Autres)
Auteur :
(Autres)
Auteur :
Mnémosyne (Autres)
Auteur : Catwoman
Il fait nuit (dédié aux victimes de Nice) (Autres)
Auteur : Jean-Baptiste Cilio
Aglaé, nous partons en vacances (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Bordeaux en été ( souvenir nostalgique) (Autres)
Auteur : josette
L'écureuil brun (Autres)
Auteur : GJL26
Alexandre Pitchouchkine (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Quand on cueillait les orties. (Tristes)
Auteur : Xenia
L'éléphant de mer amoureux. (fable) (Autres)
Auteur : josette
Elles sont parties!! (Autres)
Auteur : josette
Le critique (Autres)
Auteur : Naej
Elle était tunnel (Tristes)
Auteur : Y.D
Comme elle dort (Amour)
Auteur : Paul B'

 

 
Cette page a été générée en [0,0519] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.