Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 121
Invisible : 1
Total : 122
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 19:15:18
Paris: 1er oct 01:15:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Lettre à Madame M***, employée d'une société de logements vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 juin 2016 à 11:55
Modifié:  21 juin 2016 à 12:17 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Lettre à Madame M***, employée d'une société de logements


Explication préalable : j'ai subi une procédure d'expulsion après le décès de ma mère, en 2013, à cause d'une employée qui voulait relouer la maison à d'autres locataires, plus nombreux, car elle estimait que j'avais trop d'espace (mais elle voulait aussi se venger d'une histoire antérieure).
Elle avait réussi à obtenir la résiliation du contrat de bail.

Voici l'une des lettres que je lui adresse :


Madame, il vous sera difficile, je crois,
De me tenir encore un habile discours.
Vous ne déploierez plus en mon calme séjour
La phrase insidieuse et l'hypocrite voix.

Vous aurez bien du mal à présent, d'où vous êtes,
À obtenir l'avis tranché du Comité.
Vous n'avez pas été une personne honnête,
Mais vous ne risquez plus de me prendre la tête,
À moins que l'on ne vienne vous ressusciter !

J'ai lutté contre vous et j'ai gagné, Madame :
Sur votre tombe, je dépose mon contrat ;
Feuilletez-le, vous n'avez qu'à tendre le bras :
C'est un nouveau contrat de bail ; – paix à votre âme !

Si vous pouvez encore écrire quelque chose,
Ce qui m'étonnerait quand même car les morts
Ne peuvent plus écrire, et c'est un triste sort,
Mais si vous le pouvez, adressez une prose,
Une lettre posthume à votre successeur,

Pour lui donner un bon conseil, – à respecter :
Ne plus transmettre au Comité fausse matière
Ni m'accabler avec un pli judiciaire,
Sinon je lancerai contre la Société
L'effroyable Karkal et la rude Chimère !





__________________________________

© 2016

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 juin 2016 à 12:33
Modifié:  21 juin 2016 à 12:33 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Merci cher ami !

Apparemment, c'est une mort réelle :
deux locataires m'ont annoncé le décès de cette employée.
J'ai écrit à la société pour demander une confirmation.

Merci pour ta lecture, ami poète.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
5098 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 21 juin 2016 à 12:58 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir,
Voila le retour du Poète Masqué pour notre plus grand plaisir.
Toujours aussi tranchant et éloquent.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 21 juin 2016 à 17:47 Citer vertical_align_bottom

j'ai beaucoup aime
ma lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
2459 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 22 juin 2016 à 02:21 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Poète! Les morts n'ont point d'oreilles!

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 22 juin 2016 à 08:21
Modifié:  22 juin 2016 à 08:22 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Jean-Louis, Léo,
Odin, Mido, Margo :

Un grand merci à vous tous pour vos lectures et vos commentaires !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 23 juin 2016 à 12:05 Citer vertical_align_bottom

toujours la même éloquence et le même talent poétique, dans cet écrit remarquable, Le Poète Masqué! j"ai pris un immense plaisir à te lire, car tu nous manquais beaucoup!

merci pour ce splendide et talentueux partage,

à bientôt, j'espère,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
3291 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 24 juin 2016 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

Bonjour le poète masqué.

Parfois nous sommes un peu cruel. Mais cela fait du bien ... à notre âme ...
J'ai aimé ce poème, son éloquence .. et j'avoue avoir un peu rigoler .... en lisant votre adresse à cette Dame.
Paix à son âme quand même.

Bonne journée
Christophe

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 24 juin 2016 à 21:25
Modifié:  24 juin 2016 à 21:38 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de josette
toujours la même éloquence et le même talent poétique, dans cet écrit remarquable, Le Poète Masqué! j"ai pris un immense plaisir à te lire, car tu nous manquais beaucoup!

merci pour ce splendide et talentueux partage,

à bientôt, j'espère,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



Merci beaucoup chère Josette !
Je suis touché par vos paroles.

Je ne suis pas parti très longtemps, enfin je l'espère car je n'ai pas la notion du temps. (rire)

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 24 juin 2016 à 21:34
Modifié:  24 juin 2016 à 21:34 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de Cidnos
Bonjour le poète masqué.

Parfois nous sommes un peu cruel. Mais cela fait du bien ... à notre âme ...
J'ai aimé ce poème, son éloquence .. et j'avoue avoir un peu rigoler .... en lisant votre adresse à cette Dame.
Paix à son âme quand même.

Bonne journée
Christophe




Bonjour Christophe,

Oui, cela fait du bien de s'exprimer, même si le propos est parfois cruel.

Je comprends qu'on puisse un peu "rigoler" à la lecture de ces vers.
Le narrateur s'exprime parfois de façon familière, voire outrancière, et c'est ce qui déclenche le rire, malgré le fond dramatique.
J'aime mêler les deux genres : tragédie et comédie.
Merci beaucoup de l'avoir perçu...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1136
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.