Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· titouan35
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:03:26
Paris: 29 juin 12:03:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Les yeux du tant vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 7 mars 2009 à 07:54
Modifié:  8 mars 2009 à 13:50 par bonjour
Citer vertical_align_bottom



Quand vient la nuit ton bleu brasille
Puis malgré le flou de l’embrun
Toisent mes cieux de dément brun
Perclus au fond de sa bastille.

Larguée en luisante escadrille
La féerie aux feux empreints
M’emporte au large du Cap reins
Au détroit de ton écoutille.

Je sens me jalouser Neptune
De me voir contempler ta lune,
La houle de tes galbes fins.

Mugissant de rias charnelles,
L’ancre de délicats confins,
Tangue l’instant dans tes prunelles.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19416 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 7 mars 2009 à 08:10 Citer vertical_align_bottom

wow
un plongeon salvateur dans la magie de l'autre
quelle sensusalité .. surtout ce passage :

"Larguée en luisante escadrille
La féerie aux feux empreints
M’emporte au large du Cap reins
Au détroit de ton écoutille."

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 7 mars 2009 à 11:31 Citer vertical_align_bottom

Très beau ce poème , j'aime beaucoup plume très ciselée !

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 7 mars 2009 à 12:10 Citer vertical_align_bottom

une poésie de bonne construction que j'ai bien aimé

merci pour ce partage

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 7 mars 2009 à 13:42 Citer vertical_align_bottom

de la bonne et belle poésie comme on l'aime surtout...

coup de coeur pour ce vers là

Tangue l’instant dans tes prunelles.

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 7 mars 2009 à 14:17 Citer vertical_align_bottom

De très belles images dans ton poème, j'aime beaucoup c'est fin, subtil et sensuel aussi

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 7 mars 2009 à 14:30 Citer vertical_align_bottom

Une belle sensualité à fleur de mots comme j'aime, merci


Mystic

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
6117 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 mars 2009 à 16:39 Citer vertical_align_bottom

Belle sensualité
merci et bravo

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 mars 2009 à 09:47 Citer vertical_align_bottom

Et les mots se déhanchent... swinguent... yep yep

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 15 mars 2009 à 07:21 Citer vertical_align_bottom

Qu’il est doux de plonger mon amie Vinie… N’est-ce pas ?
Merci.

Pas si ciselée que ça puisque j’ai dû le reprendre…
Merci James

C’est gentil Pierre Merci

Haaaaaaa ! Mon Guido, mille mercis de ressentir malgré la forme

Ces qualités ne sont que ton reflet Fransua
Merci

Un avis très agréable d’une éminente spécialiste du genre
Merci Coco

L’arrivée du printemps peut être… ???
Merci démon

Une présence appréciée l’Oncle
Merci

Un commentaire-cadeau,
Merci Katia

Merci Mr DB

Et tentent de suivre le roulis des hanches…
Merci ‘Bulle

xxx

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1583
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0313] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.