Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 118
Invisible : 1
Total : 119
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 17:33:57
Paris: 30 sept 23:33:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La lame de Sengo vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 avr 2016 à 11:26
Modifié:  19 avr 2016 à 12:54 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

La lame de Sengo

Sengo Muramasa (千子 村正) : forgeron de sabres japonais, considérés comme particulièrement redoutables et enveloppés d'une aura surnaturelle.

Nous précisons que le rapport entre le décès d'une personne, à l'époque actuelle, et l'usage d'un ancien sabre japonais (katana) n'est pas un fait établi ; il ne s'agit que d'une pensée d'ordre poétique, une impression personnelle.

***

Proverbes japonais – XVIe siècle, époque de Muramasa :

La lame de Sengo d'un grand mystère est revêtue.
De ce vieux forgeron tu peux craindre le sabre
Car il forge toujours une arme redoutable ;
Son katana renferme en lui l'esprit qui tue :
Il tranchera d'un coup ta tête haïssable !

Vois les membres épars de cet homme, par terre,
Qui semble avoir été la proie d'un tourbillon,
Qui semble avoir été mâché par un dragon,
Ce n'est que le travail d'une lame parfaite,
C'est l'œuvre de Sengo, l'étrange forgeron.

***

XXIe siècle ; événements récents :

Madame, vous m'avez causé bien des tracas,
Accompagnés de maux de ventre et de coliques.
Vous avez contre moi lancé votre avocat
Afin de m'expulser, par la force publique.

Dans le but d'installer d'autres gens dans les lieux,
Vous vous êtes sans cesse opposée à mes dires ;
Vous m'avez transformé en tigre furieux :
Durant des mois, je n'ai cessé de vous maudire !

Pour diriger en votre sens toute l'affaire,
Vous avez bassement, honteusement triché !
Ignoble avez été à l'égard de ma mère :
Sur sa noble dépouille vous avez marché !

Aujourd'hui, vous gisez dans la tombe, madame.
Vous étiez pourtant jeune, et en bonne santé,
Mais vous payez, je crois, votre conduite infâme :
Vous n'aviez pas besoin de me persécuter !

Je me suis défendu, car je suis un guerrier :
J'ai serré la poignée de mon terrible sabre,
Un ancien katana, aux éclats meurtriers,
Que l'auguste Sengo forgea pour mon usage.

Cette arme, cependant, ne vous a pas touchée ;
Ce n'est que ma pensée qui vous a poursuivie...

Au terme du combat qui nous a opposés,
La lame de Sengo, forgeron de génie,
La lame de Sengo vous a ôté la vie !





_________________________________

© 2016

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 19 avr 2016 à 12:25 Citer vertical_align_bottom

un poème sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 avr 2016 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Mido, un grand merci pour ta lecture et ton commentaire, cher ami.

A bientôt

Citation de Shovnigorath
Alors là ...... tu es trop prêt de ma vérité (concernant le sabre)
pour que je laisse passer cela.

le katana est mon compagnon, je suis bretteur depuis plus de 50 ans, il est mon prolongement, il est le zen sacré, il est " BUSHIDO"
ce texte bien que trop cruel fait référence à une époque pendant laquelle l'honneur, le courage et l'abnégation au service d'un maître signifiaient quelque chose... mais tout se perd, malheureusement.
Grand MERCI pour ces vers qui sont empreint d'une philosophie quasi mythique .

Sylvain




Bonjour Sylvain,

je suis content d'apprendre que tu es bretteur en ce domaine !
Merci pour les précisions que tu nous apportes.

Je n'ai retenu que l'aspect purement destructeur du katana (lié aux sabres de Muramasa), mais il y a également des notions telles que le courage, l'honneur, la loyauté, etc. (bushido, effectivement).

Moi, j'ai fait un peu de kyūdō (tir à l'arc japonais). J'ai dû arrêter à cause d'un problème de santé, mais j'aimerais recommencer.

Pour moi, la vie a été un long combat, une guerre difficile à mener ; les armes ont donc une grande signification symbolique pour moi, surtout les armes anciennes, enveloppées d'une certaine aura.

Merci pour ta lecture et ton beau commentaire, cher Sylvain.

Salutations respectueuses.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
3291 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 19 avr 2016 à 16:10
Modifié:  19 avr 2016 à 16:11 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir le poète masqué

Et bien moi, j'ai bien aimé le voyage de cette lame à travers le temps et le message que vous avez fait passer à Madame avec votre fine lame.
Bravo. J'ai aimé

Bonne soirée
Christophe

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 avr 2016 à 16:16 Citer vertical_align_bottom

Citation de Cidnos
Bonsoir le poète masqué

Et bien moi, j'ai bien aimé le voyage de cette lame à travers le temps et le message que vous avez fait passer à Madame avec votre fine lame.
Bravo. J'ai aimé

Bonne soirée
Christophe




Merci beaucoup Christophe !

Un commentaire qui me touche beaucoup, en effet.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
374 poèmes Liste
6730 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 20 avr 2016 à 11:30 Citer vertical_align_bottom

tes poésies reflètent toujours une grande culture, merci, j'apprends des choses en les lisant- bravo -

Yvon

  YD
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
5098 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 20 avr 2016 à 11:42 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Le¨Poète Masqué

J'ai lu plusieurs fois ce poème qui me met mal à l'aise sans pouvoir vraiment dire pourquoi
Deux attitudes. Je ne dis rien, pas de commentaire, ( ce qui se fait habituellement) ou alors comme nous échangeons une belle
correspondance à l'aide de nos écrits j'en profite pour te le dire en toute simplicité.
Très amicalement

  Poésie, la vie entière
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 avr 2016 à 13:19 Citer vertical_align_bottom

Citation de Y.D
tes poésies reflètent toujours une grande culture, merci, j'apprends des choses en les lisant- bravo -

Yvon




Merci beaucoup cher Yvon !

Le spécialiste en cette matière, c'est surtout Sylvain / Shovnigorath (voir son commentaire).
Je n'ai qu'une connaissance théorique.
Merci pour ton commentaire !

A bientôt

Citation de Tristanic

Bonjour LPM,

je me range aux avis des spécialistes, pour ce qui est de la culture et la philosophie des arts martiaux.
Dans ton Poème, j'ai bien aimé cette traversée du temps, qui perpétue une sorte de justice divine, contenue dans un fil inusable !

Merci pour l'initiation

Amitiés

Ttc



C'est bien dit Tristanic : merci beaucoup !
Une justice divine plutôt radicale et impitoyable, mais il y a de cela, en effet.

Je pense que la vie est basée sur un rapport de force : on gagne le combat ou on le perd. C'est ma philosophie personnelle.
Quand on gagne, on se félicite et on rend les honneurs au vaincu.

Encore merci pour ton commentaire et à bientôt pour d'autres échanges littéraires !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 avr 2016 à 13:38
Modifié:  21 avr 2016 à 15:17 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de Ulm47
Bonjour Le¨Poète Masqué

J'ai lu plusieurs fois ce poème qui me met mal à l'aise sans pouvoir vraiment dire pourquoi
Deux attitudes. Je ne dis rien, pas de commentaire, ( ce qui se fait habituellement) ou alors comme nous échangeons une belle
correspondance à l'aide de nos écrits j'en profite pour te le dire en toute simplicité.
Très amicalement



Bonjour Jean-Louis,

je pense que ta réaction est tout à fait normale : je savais que ce poème pouvait mettre mal à l'aise car il va très loin dans le rapport entre la puissance d'un sabre ancien et le décès d'une personne dans des circonstances assez troubles.
J'ai moi-même été très surpris d'apprendre le décès de cette personne, que j'avais "maudite", en quelque sorte... (pour des raisons que l'on peut comprendre). Ce poème ouvre donc une réflexion sur la puissance de la pensée, et nous entrons bien entendu dans le domaine de la parapsychologie, voire du surnaturel puisque le poème suggère clairement qu'une personne est décédée à cause du sabre de Sengo.

Cela reste une pensée d'ordre poétique : le rapport de cause à effet est impossible à vérifier, bien entendu. J'ai mon impression personnelle, mais je ne sais pas ce qu'il en est d'un point de vue objectif, n'étant pas totalement cartésien.

Oui, j'aimerais préserver nos échanges littéraires (comme tu l'as souligné aimablement), et ton commentaire est le bienvenu, de toute façon : je suis même assez curieux de savoir ce qui t'a réellement mis mal à l'aise ; mais je me doute qu'il s'agit du rapport en question (puissance surnaturelle du sabre et décès d'une personne).

Il s'agit peut-être de mon poème le plus inquiétant... ayant moi-même éprouvé une impression très particulière en l'écrivant.

Encore merci pour ta lecture et ton commentaire sincère.

A bientôt cher ami poète



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 avr 2016 à 13:48 Citer vertical_align_bottom

Citation de Vénusia
En vous lisant j’approfondis tjrs ma culture, surtout celle touchant un monde qui m'est totalement inconnu, merci pour cela
belle soirée




Merci beaucoup chère Vénusia...

J'avais besoin de partager cette histoire étrange...

Merci de l'avoir lue...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
5098 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 21 avr 2016 à 16:46 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir,
Ce poème me met mal à l'aise et tu as justement mis en avant le mot inquiétant .
Il est inquiétant car il annonce d'entrée un certain litige (tracas), puis un sévère conflit et cette mort sans relation avec celui-ci, je pense.
Je vois une relation avec des faits intimes qui relient le narrateur et cette personne. Ils nous sont donnés
comme si nous allions prendre place sur les bancs du public lors d'un procès d'assises.
Quant aux rapports de force je les ai testés dans la vie. Ils ne faut pas pas en abuser. On rencontre toujours son maître.
Ce ne sont que quelques réflexions que je suis heureux de partager avec toi et je reste attentif à tout ce que tu écris.
Amitiés
jean-louis

  Poésie, la vie entière
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 avr 2016 à 22:37 Citer vertical_align_bottom

Citation de Ulm47
Bonsoir,
Ce poème me met mal à l'aise et tu as justement mis en avant le mot inquiétant .
Il est inquiétant car il annonce d'entrée un certain litige (tracas), puis un sévère conflit et cette mort sans relation avec celui-ci, je pense.
Je vois une relation avec des faits intimes qui relient le narrateur et cette personne. Ils nous sont donnés
comme si nous allions prendre place sur les bancs du public lors d'un procès d'assises.
Quant aux rapports de force je les ai testés dans la vie. Ils ne faut pas pas en abuser. On rencontre toujours son maître.
Ce ne sont que quelques réflexions que je suis heureux de partager avec toi et je reste attentif à tout ce que tu écris.
Amitiés
jean-louis



Merci pour ces remarques complémentaires...
Oui, ta perception est assez juste.

Nous ne sommes pas allés jusqu'aux assises mais je me suis quand même retrouvé en Première Instance à cause de cette personne, précisément. Je n'entre pas dans les détails, bien entendu ; et puis même si cette personne a été mon ennemie, je respecte bien sûr sa mémoire (n'ayant jamais souhaité sa mort, malgré les imprécations que j'ai pu lancer contre elle) : j'étais même prêt à la rencontrer pour reparler du litige et essayer de retrouver de bons rapports. J'ai même contacté son avocat pour le rencontrer, après le procès, pour ne pas rester dans une relation négative. Il ne m'a pas répondu ; il est sûrement passé à autre chose depuis lors.

Bref, une étrange affaire, qui se termine par un décès assez inexplicable.

Merci pour l'intérêt que tu portes envers mes textes.
Je tâcherai de suivre les tiens également.

A bientôt Jean-Louis.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 22 avr 2016 à 12:44 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Poète

Ce que j'ai trouvé intéressant c'est la traversée du temps , fendue par la lame !
Mais j'avoue que j'ai été perplexe et surprise par le poème du XXI siècle....pas de problème pour les 3 premiers quatrains.....ensuite j'ai du mal à comprendre ! Est-ce une mort symbolique
"Cette arme, cependant, ne vous a pas touchée ;
Ce n'est que ma pensée qui vous a poursuivie..."

cependant qui semble contredite par les vers suivants
"Au terme du combat qui nous a opposés,
La lame de Sengo, forgeron de génie,
La lame de Sengo vous a ôté la vie !

Peut-être une petite explication ?parce que là ...je me perds un peu en conjoncture!

merci poète

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 22 avr 2016 à 13:05
Modifié:  22 avr 2016 à 13:32 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

C'est assez difficile à expliquer, en effet.
Disons que c'est une sorte de phénomène surnaturel :
comme si la pensée avait pu avoir un impact sur la vie d'une personne, par l'intermédiaire d'un ancien sabre japonais.

J'ai discuté de cela avec Jean-Louis Ulm, ci-dessus ; vous pouvez lire les différents échanges, si vous le souhaitez.

On peut aussi considérer que les sabres forgés par Sengo sont tellement puissants qu'ils peuvent tuer à distance.
Oui, je sais que ce n'est pas très gentil, mais la vie est une suite de combats, que ce soit entre hommes ou animaux : c'est vaincre ou être vaincu, en quelque sorte.

En ce qui me concerne, je n'attaque jamais personne, mais je me défends assez efficacement (uniquement en cas de nécessité, comme ce fut le cas au cours de cette affaire assez déplorable).

Tout cela n'est qu'une réflexion d'ordre poétique, bien sûr : le rapport de cause à effet est impossible à démontrer (et je préfère qu'il ne le soit jamais, sinon la science s'emparera du phénomène pour essayer de le reproduire).

Ceci dit, rassurez-vous, chère amie, je reviens bientôt à la poésie galante, prochainement, loin des lames meurtrières de Sengo.

Encore merci pour votre commentaire et les questions posées, qui me permettent d'apporter certaines explications.

A bientôt chère amie

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 23 avr 2016 à 12:13 Citer vertical_align_bottom

absolument de toute beauté! combien j'admire ton admirable talent, à travers ce remarquable poème, à la fois cruel et passionnant. j'ai adoré!

merci, Le Poète Masqué, pour ce merveilleux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

babye

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 24 avr 2016 à 21:36 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Josette,

je suis très touché par vos mots.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 15 mai 2016 à 11:05
Modifié:  15 mai 2016 à 11:06 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Firefly, un grand merci pour ce commentaire très fourni !

Je l'ai lu attentivement, et j'en suis ravi !

- Oui, le recoupement avec un texte cité est exact.

- Oui, il s'agit toujours du même forgeron.

En tout cas, très content de découvrir ce commentaire, malgré le sujet tragique.

Encore merci, Firefly, et à bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1501
Réponses: 16
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mirages ( triolets ) (Autres)
Auteur : ode3117
J'aurai ma peau (Autres)
Auteur : Maschoune
(Collectifs)
Auteur :
La nuit dans un Musée (Autres)
Auteur : josette
Le complexe du ventilateur (Cit. perso. & courts)
Auteur : Pichardin
La Part du Monstre (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Indulgence ou Lâcheté ? (Cit. perso. & courts)
Auteur : Galatea belga
Sombre l’ombre triste (tanka) (Autres)
Auteur : actuaire
Un coureur trop gourmand (fable) (Autres)
Auteur : josette
(Autres)
Auteur :
Chat alors ! (Autres)
Auteur : Vincendix
(Collectifs)
Auteur :
La calcification des sentiments (Cit. perso. & courts)
Auteur : Pichardin
La lune (Cit. perso. & courts)
Auteur : ode3117

 

 
Cette page a été générée en [0,0391] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.