Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 15
· Anna Couleur · SHElene
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 05:20:22
Paris: 29 juin 11:20:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Une minute écoulée vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 8 mars 2016 à 07:56
Modifié:  8 avr 2019 à 19:25 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Aujourd'hui,
s'il avait pris le temps
juste le temps
d'une minute écoulée,
à toujours vouloir en cultiver l'essence ;

du passé, vers le présent,
d'un pas vers le futur,
il en aurait fait des rêves...
et des copies de rêves.

Il en aurait fait des films
à découper en séquences.
Il aurait fixé sur la pellicule
ses rires et ses peines.

S'il avait rattrapé le temps
il aurait couru au-devant.
Il aurait respiré ces odeurs,
dans la minute, et dans l'instant.

Il aurait parfumé ces couleurs
aux essences du moment,
et pour lui dire tout ce qu'il ressent,
il n'aurait pas choisi d'autre temps.

Mais voilà ! La minute écoulée
au fond de ce sablier
lui rappelle l'instant
dont il n'a pas su profiter

Cidnos (2000-2016)

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 8 mars 2016 à 08:07 Citer vertical_align_bottom

Christophe, voudrais-tu dire par là que le temps passe (trop) vite ?

C'est joliment écrit, merci à toi

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
17438 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 8 mars 2016 à 10:23 Citer vertical_align_bottom

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 8 mars 2016 à 11:48 Citer vertical_align_bottom

superbe poème tellement réaliste!

merci CHRISTOPHE pour ce délicieux partage,

très douce soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 8 mars 2016 à 16:03
Modifié:  9 mars 2016 à 03:52 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Isabelle : Oui le temps passe vite et il faut profiter de chaque instant.
Si tu profites de chaque instant tu "habilles" ta vie. Ce sont les 3 premières strophes.
Dans les 3 suivantes, j'imagine un homme qui voit une fille passer devant lui. Il n'ose pas lui parler. Alors elle passe son chemin et lui reste là ... penaud.

Mido : Je suis bien content que mon texte t'ait plu. Yes

Josette : J'espère que c'est réaliste et par là, je dis qu'il faut profiter de la vie et de toutes les beautés du monde.

Monsieur Tristanic : A la lecture de mon commentaire ci-dessus, tu changeras peut être d'avis ou pas. Toujours est-il que le personnage pourrait profiter plus de la vie. Donc je comprends ton interprétation.

Bonne soirée et merci de votre visite
Christophe

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 9 mars 2016 à 02:56
Modifié:  9 mars 2016 à 02:58 par Pichardin
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Christophe,
J'ai beaucoup aimé ton poème.
Profitons de l'instant présent et ne laissons pas passer le bonheur quand il se présente.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5061 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 9 mars 2016 à 08:05 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Cidnos
Tu as de nombreux thuriféraires (dans le sens premier et noble ...qui encense) et moi je me joins à eux.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 10 mars 2016 à 07:37
Modifié:  10 mars 2016 à 12:20 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Pichardin : Merci pour ton message très positif. C'est un peu le message que j'ai voulu passer ... à ma manière. Je suis content que tu l'ais perçu.

Ale : Ton message me touche car c'est un rêve pour moi d'écrire des chansons. Et là tu me fais un peu rêver ... C'est une passion que nous avons en commun d'ailleurs ... je crois

Sylvain : Et bien merci Sylvain. Mais pour moi ton écriture est bien plus recherchée que la mienne. Alors ton compliment je le prends ... et je le mets dans mon cœur ... si si. Merci l'ami.

Jean Louis : Je ne connaissais pas ce terme. Je me suis renseigné et je suis content que mon texte t'ait plu . J'ai de la chance, c'est vrai, d'avoir autant de messages, d'autant de poètes. Vous êtes un petit cercle d'amis virtuels et nous partageons en commun la passion ... des mots. Tu es le bienvenu

Bonne journée à tous
Christophe



 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
1973 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 11 mars 2016 à 12:48 Citer vertical_align_bottom

Coucou CIDNOS
La vie...une question de temps
Le temps ca vaut de l'or
Et plus que l'argent
Il court comme le vent
Rien ne l'arrête
Toujours devant
Il nous inquiète
Il bouge tout le temps
Il sème parfois des cheveux blancs
Et ce n'est pas marrant.
Alors tu as raison
L'important : c'est l'instant
A vivre intensément

Bisous - Muscade


  MUSCADE
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1820 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars 2016 à 18:40 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir !

le temps passé ne se rattrape ....c'est pourquoi il faut le vivre pleinement au présent , afin de ne pas avoir de regrets !
j'aime bien cette citation de Rivarol
"Le temps est le rivage de l'esprit ; tout passe devant lui, et nous croyons que c'est lui qui passe."
un beau texte un brin nostalgique avec justement des regrets !

Amicalement

 
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
282 poèmes Liste
3878 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 11 mars 2016 à 19:04 Citer vertical_align_bottom

Un beau partage.

J'ai entrevu le dernier grain de sable de cet instant alors que je ponctuais ma lecture.


Amitiés,
La Brune Colombe

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 14 mars 2016 à 08:40
Modifié:  25 mars 2016 à 16:10 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour

Muscade : Merci pour ton petit poème. Oui, essayons de profiter de chaque instant, que ce soit seulement pour soi, ou avec ou pour les autres ... Il n'y a pas de temps à perdre ... Vivons intensément ou du moins donnons nous la chance d'essayer !!!

Pied-enVers : Bonne analyse je trouve. Oui un brin de nostalgie dans ce texte que j'ai commencé à écrire en l'an 2000 à une époque difficile pour moi. C'est vrai que le temps est immuable pour nous. C'est bien nous qui passons devant et c'est à nous de profiter de chaque instant. J'aime cette idée.

La Brune Colombe : J'aime ta manière poétique de me répondre. Je suis content que tu aies vu le dernier grain de sable. Avait-il les belles couleurs de l'arc en ciel ? Tu as donc réussi à arrêter le temps l'espace d'un instant ... rien qu'avec l'esprit. Le bonheur peut aussi être ... poétique. C'est une idée qui me plait beaucoup.

Bonne journée à tous
Christophe





 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 14 mars 2016 à 23:14 Citer vertical_align_bottom

Moins d'une minute pour lire ^^ mais le sablier de la mémoire est presque infini. L'horloge sonne deux fois ou s'arrête, le temps est capricieux...nous l'oublions parfois et les aiguilles nous trompent ou nous transpercent...J'ai aimé ce partage...

Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 21 mars 2016 à 19:49 Citer vertical_align_bottom

CIDNOS

Le temps passe trop vite

Sélénaé

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 22 mars 2016 à 19:08
Modifié:  22 mars 2016 à 19:10 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour

Riagal : Merci d'avoir pris le temps de me laisser ton commentaire. J'apprécie.

Ttm : Je vais essayer de suivre ton conseil. On ne sait jamais ce que les lendemains nous réservent. Il faut que je médite plus souvent ton conseil et aussi mon propre texte. J'espère encore te lire quelques années ... porte toi bien. Amicalement

Sélénéa : Merci d'avoir apprécié mon texte. Oui le temps passe vite, alors profitons en ... et vivons avec passions.

Bonne journée à tous
Christophe


 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 25 mars 2016 à 07:12 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Christophe,

J'ai été agréablement surpris pas ce poème.
Surpris : pourquoi ?
Peut-être grâce à la dernière strophe, qui nous rappelle de manière saisissante qu'une seule minute ne doit pas être négligée !

Si l'on perd cette minute, on peut perdre beaucoup !

L'image du sablier est également très belle.

A force de vouloir faire des "copies de rêve" (expression étonnante) on perd le véritable rêve.
Oui, saisir l'instant, ça a l'air facile, mais ça ne l'est pas forcément.

Amitiés cordiales.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 27 mars 2016 à 02:13 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Christophe,
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton poème. Le temps perdu ne se rattrape jamais dit on.
Alors Carpe Diem.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1055 poèmes Liste
17015 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 28 mars 2016 à 09:33 Citer vertical_align_bottom

Bonjour...

un poème très bien écrit et une dernière strophe qui me parle beaucoup...par rapport à mon handicap, à ma gestion du temps quand je ne suis pas seul, à la douleur que je ressens car le temps passe trop vite et que j'ai cette impression que si j'avais fait autre chose que ce que j'ai fait, j'en aurais sans doute plus profité. Eternelles interrogations, éternelles souffrances, et pendant ce temps la, les minutes, les heures s'écoulent.
Amicalement.
pyc.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 1er avr 2016 à 14:37
Modifié:  1er avr 2016 à 18:06 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Le poète masqué : Merci pour votre gentil commentaire. Et peut être pour compléter votre réflexion, je dirais que j'ai ajouté la dernière strophe cette année, un peu comme une conclusion, à un texte que j'ai écrit il y a des années. Et finalement, inconsciemment, cela ne vous a pas échappé.

Pichardin : Je suis content que ce texte t'ait plu. Profitons de la vie bien sûr ... n'en ratons pas une miette.

Pic : Écoute ton commentaire me touche beaucoup. Tu es une personne avec un belle sensibilité. Mais si possible pense au présent et à l'avenir. Le passé est passé. Je sais que c'est facile à dire car je ne sais rien de toi, mais bon. Enfin on a tous ici un truc sympa. On a des rêves et on les plaque en écriture. C'est bien çà.

Bonne soirée à tous
Christophe

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 5 avr 2016 à 17:07
Modifié:  5 avr 2016 à 18:14 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

C'est vrai alors essayons de profiter de l'instant.
N'hésitons pas à dire ce que l'on ressent ... au bon moment
Essayons au moins
Bien à toi
Merci d'être passé sur ma page
Amicalement
Christophe

 
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
945 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 19 sept 2018 à 18:13 Citer vertical_align_bottom

Une belle dernière strophe...
Le temps passe si vite... C'est pourquoi il faut en profiter au mieux...
De ce que j'ai lu... j'aime beaucoup ton écriture... ton humanité... et tes pensées

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2010
Réponses: 21
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0815] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.