Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 29
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 15:23:35
Paris: 2 déc 21:23:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Doucement vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
7766 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 24 juin à 18:26
Modifié:  25 juin à 02:42 par Nitrox
Citer vertical_align_bottom

Ta voix ne me portera plus
Sur la crête des vagues que tu as tant aimées

Doucement
Le bateau plonge
Dans les eaux calmes
A la lueur étrange

Engourdi,
Dans cette ouate chimique
Tu flottes
Doucement

Parfois un nom s’échappe de tes lèvres
Puis une perle salée
Doucement
Dévale sur ta joue.
Des souvenirs s’en viennent :
Teresa tout en noir
Et son tablier blanc
Ta nonna* italienne,
Ce copain qui mourut dans tes bras
À l’aube de vos 20 ans
Sa vareuse en lambeaux,
Puis ma mère, si belle
Que tu as embrassée
Doucement
A l’ombre du djebel

Les orangers en fleurs
Les cèdres centenaires
Le sable du désert
En gardes-tu les odeurs ?


Doucement
Le bateau plonge
Dans les calmes eaux noires
A la clarté étrange.
Inéluctablement

Ta voix ne me parlera plus
De la couleur des vagues que tu as tant aimées

Car tu t’en vas
Doucement


Nonna : grand mère

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
cro
Impossible d'afficher l'image
Un poète est comme un architectect, il met en perspective le fond par la forme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
141 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
7 août 2015
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 25 juin à 01:56 Citer vertical_align_bottom

Belle poésie nostalgiqie

 
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
794 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 25 juin à 13:00 Citer vertical_align_bottom

La vieillesse et la mort sont malheureusement des réalités...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28473 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 25 juin à 14:01 Citer vertical_align_bottom

Très émouvant poème qui fait surgir bien des évènements si tristes, si douloureux, mais un beau poème.
Bizz ODE

  OM
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
372 poèmes Liste
7794 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 25 juin à 14:39 Citer vertical_align_bottom

C'est un bel hommage à cet homme qui s'en va tout doucement.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
6674 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 28 juin à 09:14 Citer vertical_align_bottom

Coucou Lulu alias Nitrox
Ton poème m’apaise même triste il me rend serein sûrement parce que c’est ainsi que j’aimerais partir
😘

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
7766 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 2 juil à 00:36 Citer vertical_align_bottom

Merci à tous

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
4169 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 2 juil à 17:06
Modifié:  2 juil à 17:22 par RiagalenArtem
Citer vertical_align_bottom

Je rejoins un peu JC...mais j'ai eu du mal à laisser un com'. Il fracasse, ton poème...dans le sens de "toucher" mais fort, fort. Même si tout est ouaté, comme en suspension, une immersion douce, indeed.
Mais ça frappe trop inside parce que c'est pas pour ma peau (y'a pas d'âge pour "mourir" ) que j'ai peur mais pour ceux que j'aime...

Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Syrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
630 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 14 oct à 15:25 Citer vertical_align_bottom

Très beau et touchant, on ne réentendra plus la couleur de ces vagues qu'il a tant aimées...

 
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
7766 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 16 oct à 13:05 Citer vertical_align_bottom

Riaga, Cyrille merci d’entre venus sur les mots.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 359
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0246] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.