Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 83
Invisible : 0
Total : 83
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:31:33
Paris: 27 sept 06:31:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le marécage vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 avr à 14:21 Citer vertical_align_bottom

Le marécage

C’était au cœur d’une forêt mystérieuse
Où les oiseaux de nuit émettaient plusieurs chants,
Et j’étais là, fort loin des villes et des gens,
Apercevant ton corps aux formes désastreuses

Qui flottait au milieu d’un sombre marécage,
Un corps sans vie, auquel on offrait ardemment
Des caresses osées et des baisers brûlants,
Dans l’alcôve dédiée au doux libertinage.

Mais il n’est plus que cette chose inerte et froide,
Et cette vision de tristesse et d’horreur
Ne me réjouit point, j’en ai un choc au cœur
Et j’en vomis auprès de ton cadavre roide.

Car c’est le résultat des imprécations
Que fielleusement, après la trahison,
Je lançai contre toi, d’une plume enflammée,
Et c’est ici que mes paroles t’ont menée !

Alors je plonge en ce fétide marécage
Pour en sortir ton corps, que j’embrasse âprement,
Et qu’importe l’horreur, chose nauséabonde,
Qu’importe les yeux morts et la chair qui s’effondre,
Je l’étreins en pleurant, dans mon égarement...



________________________________

Legia, sive Leodium,
2022.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
3289 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 avr à 07:36
Modifié:  20 avr à 07:36 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Un poème ... où je lis toute votre sensible humanité ... et un poème comme souvent très bien écrit.
J'aime.
Bonne journée
Cidnos
Cela me fait plaisir de vous lire

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17501 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 avr à 08:04 Citer vertical_align_bottom

Bouleversant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
779 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 avr à 11:10 Citer vertical_align_bottom

Malheureusement un libertin peut aller au devant de bien des surprises...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
687 poèmes Liste
27984 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 21 avr à 03:05 Citer vertical_align_bottom

Bouleversant, mais si bien décrit.
Dans cet égarement subsiste un amour très fort.
Bises amicales ODE

  OM
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6890 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 21 avr à 04:09 Citer vertical_align_bottom

Je voulais tout simplement exprimer mon plaisir de te relire après une si longue absence.

Et dans un texte fort qui plus est. J'ai aimé.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
4273 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 avr à 12:26 Citer vertical_align_bottom

Un grand plaisir de lecture votre re visite fait du bien


Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 avr à 12:45 Citer vertical_align_bottom

Chers amis,

Cidnos, merci beaucoup d'avoir perçu cela ;
Mido, merci à toi ;
Morteüs, oui en effet, le libertinage a parfois des conséquences négatives. Merci à vous ;
Ode, oui, l'amour subsiste encore malgré le ressentiment ;
Jean-Baptiste, merci à toi. Très longue absence, en effet. Content de revenir un peu...
Lady, je vous remercie pour votre lecture et commentaire, Lady.

Encore un grand merci à vous tous.

A bientôt
Je vous lirai dès que possible, et j'essayerai de ne plus m'absenter aussi longtemps.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 27 avr à 17:03 Citer vertical_align_bottom

Cela commence comme un conte mais sachant que les contes sont loin d'être de fée, j'ai eu l'impression de parcourir ce marécage avec toi...C'est un beau retour même si c'est une souffrance...
Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
2253 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 9 juin à 16:11 Citer vertical_align_bottom

Le Poète Masqué,
Une plume puissante qui nous fait plonger au coeur de l'horreur mais à laquelle se mêle pourtant des sentiments forts.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
plume-éphémère

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
110 commentaires
Membre depuis
Avant-hier
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 13 sept à 18:07 Citer vertical_align_bottom

que dire d'autre que votre écrit est si sophistiqué et tellement prenant qu'il me semble être à vos côtés dans ce marécage !

j'ai vraiment beaucoup aimer vous lire

plume-éphémère

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 208
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0260] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.