Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 87
Invisible : 0
Total : 88
· Jean-Claude
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 16:36:44
Paris: 3 déc 22:36:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour : :: (en...) Temps fuyant... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 16 jan 2009 à 18:07
Modifié:  14 juil 2010 à 19:38 par Naej
Citer     Aller en bas de page


(En…) Temps fuyant



Le temps est impatient qui défile en cadence
Quand bonheur et malheur du bal mènent la danse…
Et mon pas fléchissant sous le poids lourd des ans
N’a plus très fière allure et se fait hésitant…

Notre enfance perdue s’éloigne peu à peu
Et l’on recherche en vain l’image des enfants
Qui riaient et couraient sans se soucier du temps
En pensant que leur vie n’était qu’un simple jeu…

Je ne me souviens plus de ces éclats de rire
Qui brisaient en volant les frayeurs de nos nuits…
Les vents ne portent plus l’espoir de nos désirs
Et la vie doucement nous fait peur et s’enfuit…

Une dernière fois je me pends à tes lèvres
Brûlant dans un baiser une onirique fièvre
Comme un dernier repas précédant le trépas
T’emmenant dans mon rêve où finit le combat…



Naej




(En...) Temps fuyant...
Texte protégé par Copyright

n° 00043414







  Carpe diem...
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 16 jan 2009 à 18:17 Citer     Aller en bas de page

très fort ...

encore plus pour la fin ...

Une dernière fois je me pends à tes lèvres
Brûlant dans un baiser une onirique fièvre
Comme un dernier repas précédant le trépas
T’emmenant dans mon rêve où finit le combat…


(j'adore)

  Seirén - ©
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 16 jan 2009 à 18:53 Citer     Aller en bas de page

très joli ton poème, je l'ai beaucoup aimé, et tellement aimé que je le mets dans mes favoris.... et sans perdre de temps .....

sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 jan 2009 à 19:08 Citer     Aller en bas de page

C'est un amour qui dure et qui est beau, on sent un peu de nostalgie, j'aime beaucoup cette melancolie , merci

Mystic

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
2521 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 17 jan 2009 à 02:18 Citer     Aller en bas de page

Moi Jean je lis et vois un amour fort... source d'une vie bien remplie !

Amitiés serge

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 17 jan 2009 à 05:00
Modifié:  17 jan 2009 à 05:00 par James
Citer     Aller en bas de page

le temps passe très vite et dès lors cela devient un combat envers soi-même chaque jour
j'aime beaucoup cette vérité qui est la même pour nous tous

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15610 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 17 jan 2009 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Douceur, nostalgie du temps qui passe mais qui garde l'amour éternellement.... Alex...c'est très beau...

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
6093 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 17 jan 2009 à 09:53
Modifié:  17 jan 2009 à 09:54 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Superbe... Mais si triste.
Merci pour la nostalgie.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 17 jan 2009 à 10:44
Modifié:  17 jan 2009 à 10:46 par Tendresse54
Citer     Aller en bas de page

Citation de Naej (à l'envers...)



(En…) Temps fuyant



Le temps est impatient qui défile en cadence
Quand bonheur et malheur du bal mènent la danse…
Et mon pas fléchissant sous le poids lourd des ans
N’a plus très fière allure et se fait hésitant…

Notre enfance perdue s’éloigne peu à peu
Et l’on recherche en vain l’image des enfants
Qui riaient et couraient sans se soucier du temps
En pensant que leur vie n’était qu’un simple jeu…

Je ne me souviens plus de ces éclats de rire
Qui brisaient en volant les frayeurs de nos nuits…
Les vents ne portent plus l’espoir de nos désirs
Et la vie doucement nous fait peur et s’enfuit…

Une dernière fois je me pends à tes lèvres
Brûlant dans un baiser une onirique fièvre
Comme un dernier repas précédant le trépas
T’emmenant dans mon rêve où finit le combat…



Naej




(En...) Temps fuyant...
Texte protégé par Copyright

n° 00043414









Il est superbe, naej, pourquoi faut-il que le temps fuit ? En temps fuyant d'une seconde à l'autre, tu es derrière nous...

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 17 jan 2009 à 22:13
Modifié:  17 jan 2009 à 22:15 par Galaad
Citer     Aller en bas de page

Il y a le temps qui gagne sur le poids des années, j' abdique... il y a le temps qui perd sur la force de l'amour, je revendique...

Amitié

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 18 jan 2009 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Est-ce le temps qui fuit ou nous qui lui échappons, qui filons de la vie ? (ton filon est précieux )

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 22 jan 2009 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Soyez tous remerciés pour votre fidélité et pour la gentillesse de vos commentaires... Comme vous l'avez remarqué, je suis un peu moins présent sur le site... Mon autre passion, la photo, me prend beaucoup de temps... J'écris moins même si la plume me démange, mais je passe vous lire assez souvent... De ça je ne puis me passer...

  Carpe diem...
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
4305 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 26 jan 2009 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

Qui peut savoir quand vient l'heure du dernier baiser.... alors vivre chaque baiser...comme le dernier.

Un regard mature et riche.
Merci

Myo

 
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 2 févr 2009 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Chacun de tes vers m'ont énormément plu

Un peu angoissant de voir nos souvenirs s'envoler et se dire qu'un jour ...

Une dernière fois je me pends à tes lèvres
Brûlant dans un baiser une onirique fièvre
Comme un dernier repas précédant le trépas
T’emmenant dans mon rêve où finit le combat…

Merci

Amitiés Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1963
Réponses: 13
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0370] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.