Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 143
Invisible : 0
Total : 143
13494 membres inscrits

Montréal: 23 oct 23:10:40
Paris: 24 oct 05:10:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Mike, Abdel, Manu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 23 sept à 16:01
Modifié:  23 sept à 16:05 par doux18
Citer     Aller en bas de page



Mike, Abdel, Manu


On te toise à la dérobée
Quand tu titubes vers tes paradis factices

Tu te sens en vie
Quand tu sens la morsure
De la vodka dans la trachée

Tu contemples ta vie
Élimée sur les trottoirs
Trajectoire déviée sur les brisées du hasard
Parfois tu grapilles des poussières d'espoir
En frôlant les ombres d'un regard

Tu rigoles en voyant les passants
Rivés sur leur iPhone
Ils ont l'air heureux
Mais toi tu sais
Qu'ils ont le cœur aphone

Tu ne différencies plus
Les heures des secondes
Tu n'es plus de ce monde
Et tu ne crains plus
La traversée de la Longue Nuit

Lentement tu rejoins
Le Purgatoire des âmes
Lentement tu t'éteins,
Lentement tu te fanes

On te retrouve au matin
Allongé sur le lit des étoiles
Il n'y a pas de lendemains
Pour les rôdeurs de la vie

On te retrouve au matin
Assoupi sous le fardeau du ciel
Tu as franchi le corridor des pénombres
Peut-être verras-tu une lueur
Fissurer le palier vers tes ombres




Tu t'appelles Mike
Tu t'appelles Abdel
Tu t'appelles Manu





Le monde aura vite oublié
Un cœur anonyme
Qui a perdu son nom

Accoudé au parapet
Des espoirs déchus
Tu quémandais un sourire

Parfois tu chantais les souvenirs
D'une jeunesse éperdue

Et tu égrenais sur ta guitare
Les arpèges d'une Utopie perdue.


Pierre-Emmanuel

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 24 sept à 02:40 Citer     Aller en bas de page

Ils sont poussière, mais de la poussière d'étoile. Perdus dans l'immensité de leur rêve, ce sont des poètes qui se brûlent les ailes. Et s'ils en meurent, leur poésie demeure.
J'ai beaucoup aimé cet hommage, vibrant d'émotion, à ces êtres pas si anonymes, pour peu qu'on reconnaisse en eux une part de notre humanité.
Merci, Pierre-Emmanuel

MP

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 30 sept à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Merci MariePaule de ton ressentis si sensible et délicat
Mes amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 159
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0182] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.