Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· Galatea belga · Jean-Claude
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 04:23:26
Paris: 19 oct 10:23:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Ma compagne Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Marie Mitchell
Impossible d'afficher l'image
Seul le présent compte
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
9 juin 2011
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 2 sept à 22:01
Modifié:  3 sept à 03:26 par Emme
Citer     Aller en bas de page

J'avais besoin d'écrire un peu. C'est un texte assez personnel ; l'écriture est souvent libératrice et je désirais le partager.


Ma compagne

Depuis enfant, à peine douze ans.
Ma dépression s'immisce, elle germe
Je la nourris. C'est ma comparse.
Ça commence par une idée, c'est quoi ce but de vivre ?
Pourquoi je suis différente ? Comprends.
Pourquoi je m'isole ? J'appréhende.
Je m'affole ou ces regards m'illuminent.
Je suis à la vue de tous, cette clarté m'aveugle,
Je titube jusqu'à ma chambre
Je m'isole. Et elle, Elle me console.
Elle me susurre ce que je redoute.
Je m'isole, mon lit me paralyse,
Il est si doux et elle, Elle m'accompagne.
Ma dépression, ça commence comment ?
Je ne sais pas, je souris
Je dis que je vais bien, oui je vais bien.
Alors si je vais bien, pourquoi ma culpabilité me ronge.
Parce que je vais bien ? Oui je vais bien !
Je vais bien quand on me demande.
J'affiche mon éclat. Je souris. Je vais bien !
Jusqu'à ce que mon lit me chuchote qu'il est si doux.
Je reste dans mon berceau.
Qui je suis ? Je vais bien, oui !
Alors souris, affiche ta plus belle étincelle.
Sinon, tu t'isoles.
Leurs yeux, ils te fixent ? Non ! Tu le crois vraiment ?
Ma dépression me le répète,
Mais oui, ils te fixent bien. Tu es seule.
Non ! Je vais bien vraiment ?
Alors pourquoi la solitude te pèse ?
Pourquoi tu culpabilises ?
Parce que tu souris quand tu veux hurler.
Tu dors quand tu veux pleurer.
Tu aimerais pouvoir ressentir.
Mais je ne ressens rien. Je vais bien.
Je vais bien parce que je ne pleure pas,
J’ai déjà assez pleuré.
Je vais bien parce que je souris,
Mais quand est-ce la dernière fois où ton rire a résonné ?
La dernière fois que tu as hurlé,
Que tu as déversé plus qu'un sourire et un je vais bien ?
Mon lit est une maîtresse sournoise.
Elle, Elle me berce, me console. Ma compagne

À peine 16 ans, je ne souris plus.
Mon esprit s'agite tout le temps.
Comme cette petite feuille entre deux moments.
J'aimerais regarder autrement.
Des lames effilées, comment ce serait ?
À qui je manquerais ? Une note ?
J'en aurais peut-être besoin ?
L'escalier pourrait être glissant ?
Cette lumière est d'un vert cramoisi.
Ou d'un rouge verdâtre ?
Combien de cachets ça prendrait ?
Ma dépression me chante à l'oreille.
Tout le temps.

21 ans, toutes mes dents.
Je suis seule.
Ces cachets, il en faut 3. Par jour.
Mon foie n'aime pas.
Il se rappelle lui.
Elle, Elle n'a pas besoin,
Elle sait qu'Elle m'accompagne.

24 ans, je me repose un mois.
Je vais bien ! Oui vraiment !
8 ans sans avoir à m'en soucier.
Je ne regarde plus les lames.
3 cachets c'est suffisant.

31 ans. 3. Non 4. Non 3.
Par jour.
Je peux même en faire un château.
Ma collection s'agrandît.
Je m'isole, mon lit est doux.
On me fixe ? Je ne sais plus.
3 cachets. Non 4 !
Ma dépression me demande :
« C'est la fin ? »
Non.
Pas cette fois. Je me relève.
Cette fois je ris, je rage, je pleure je ressens.
Pas cette fois.
Je te dis va-t’en Ma compagne.
Je n'ai pas besoin de toi.
Pas cette fois.
Je suis debout, une montagne.
Et je ne m'effondrai pas.
Pas cette fois.
Je reste.
Et je m'accrocherai encore la prochaine fois.

  Seul le présent compte
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
1960 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 6 sept à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Marie Mitchell,
Tu as bien fait d'écrire et j'ai été émue par ton parcours et ton écriture, tes mots clefs, tes allers-retours, ton combat de chaque jour.

  SHElene
Marie Mitchell
Impossible d'afficher l'image
Seul le présent compte
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
9 juin 2011
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 9 sept à 21:18 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie beaucoup votre commentaire. La dépression reste un sujet tabou et il m'est difficile d'en parler sans l'anonymat. Les lunettes noires ne restent pas indéfiniment, heureusement, et votre commentaire favorable m'encourage énormément! Je vous remercie!

  Seul le présent compte
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 149
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0178] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.